Mardi 18 février 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mystérieux virus chinois : Deuxième cas découvert en Thaïlande 

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 17/01/2020 à 12:12 | Mis à jour le 18/01/2020 à 17:54
Photo : Jean-Louis DUZERT
virus chinois thaïlande

La Thaïlande a découvert un deuxième cas d’infection au nouveau coronavirus, ont annoncé vendredi les autorités, qui ont intensifié les contrôles sur les voyageurs chinois, dont près d'un million sont attendus pour les congés du Nouvel An lunaire la semaine prochaine.

La dernière personne dépistée avec la maladie, vient de la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, qui a signalé 41 cas de pneumonie potentiellement liés au nouveau type de virus, avec deux décès jusqu’ici, alors que les hôpitaux du monde entier se démènent pour se prémunir contre toute propagation.

Cette femme de 74 ans, mise en quarantaine lundi à son arrivée en Thaïlande, se trouve être porteuse du virus, ont déclaré des responsables de la santé.

"Nous sommes convaincus que nous pouvons contrôler la propagation de ce type de maladies", a déclaré aux journalistes le ministre thaïlandais de la Santé, Anutin Charnvirakul, ajoutant que la situation était sous contrôle et qu'il n'y avait pas d'épidémie en Thaïlande. "Nous sommes en niveau de vigilance maximum."

Les deux malades chinois sont en cours de convalescence mais devaient suivre quelques examens et soins supplémentaires avant que les autorités thaïlandaises ne puissent les laisser rentrer chez eux, a-t-il ajouté.

Les coronavirus forment une famille étendue de virus qui peuvent provoquer des infections allant du simple rhume au syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

La Thaïlande, qui est en état d'alerte à l’approche des vacances du Nouvel An lunaire, avait fait savoir lundi qu'elle avait dépisté une souche du coronavirus sur une femme chinoise de 61 ans. Il s’agissait alors de la première détection du virus en dehors de la Chine.

Le Japon a signalé son premier cas d'infection jeudi, après le retour d'un Japonais de Wuhan, connu pour ses lacs pittoresques.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que le virus pourrait se propager et a invité les hôpitaux à se préparer.

Les responsables thaïlandais de la santé ont intensifié la surveillance dans quatre aéroports recevant des vols quotidiens de Wuhan - Suvarnabhumi, Don Muang, Chiang Mai et Phuket - et d'autres accueillant des vols charters depuis la ville chinoise.

Depuis le 3 janvier, la Thaïlande a contrôlé 13.624 passagers.

Les responsables de la santé ont également demandé à Thai AirAsia et China Southern Airlines, qui assurent des vols quotidiens directs depuis Wuhan, d'empêcher les personnes souffrant de forte fièvre et de symptômes respiratoires d’embarquer et de leur offrir la possibilité de reporter leurs vols à des dates ultérieures.

0 Commentaire (s)Réagir