Vendredi 4 décembre 2020

Les autorités thaïlandaises du tourisme veulent chouchouter les expats

Par Peyoun CASTILLO | Publié le 07/08/2020 à 01:49 | Mis à jour le 09/08/2020 à 11:26
Photo : Reuters
Touriste Thailande Coronavirus

Remises pour les vacances, limitation de la double-tarification, les autorités thaïlandaises semblent bien décidées à chouchouter les expatriés en Thaïlande, alors que le secteur du tourisme est gravement touché

Le ministère thaïlandais du Tourisme et des Sports souhaite proposer aux quelque deux millions d’expatriés en Thaïlande des avantages pour les inciter à voyager à travers le royaume afin de stimuler le tourisme intérieur, rapportait mercredi la presse thaïlandaise. 

Les autorités estiment que de telles mesures pourraient générer 10 milliards de bahts de revenus pour le secteur du tourisme asphyxié par les mesures anti-Covid-19 qui empêchent pour l’heure les touristes de l’étranger d’entrer sur le territoire. 

Selon le journal The Nation, le ministre Phiphat Ratchakitprakarn voudrait voir se mettre en place des promotions sur l'hébergement et faire en sorte que la politique très répandue de double tarification s’applique le moins possible. Cité par le Bangkok Post, le ministre du Tourisme admet toutefois que son ministère ne peut pas mettre fin à la double tarification dans certaines attractions dans un avenir proche car elles relèvent de la compétence de différents ministères.

La double tarification entre les locaux et les étrangers est une pratique largement répandue en Thaïlande, que ce soit dans les parcs nationaux, les musées, ou encore les attractions touristiques. Ainsi, les étrangers peuvent se voir imposer des tarifs le plus souvent 5 à 10 fois supérieur à celui d’un citoyen thaïlandais - parfois plus. 

Dans les parcs nationaux et autres sites publics, la présentation d’un permis de travail doit en principe permettre de bénéficier de la tarification locale. Mais relativement peu de sites, qui jouissent d’un certain pouvoir discrétionnaire, appliquent cette règle.

Début juillet, le célèbre blogueur britannique Richard Barrow a créé un groupe Facebook qui répertorie les sites en Thailande où se pratique la double tarification, appelant ses membres à poster photos et détails. Le groupe intitulé 2PriceThailand, rassemble déjà au bout d'un mois plus de 12.000 membres.

Cité par le Bangkok Post, le gouverneur de l’Office du Tourisme de Thaïlande (TAT), Yuthasak Supasorn, a déclaré que les expatriés vivant dans le royaume méritent d'être traités comme des locaux, mais ils sont régulièrement confrontés à une discrimination par les prix.

Le ministère du Tourisme, la TAT et divers acteurs du tourisme étaient en discussion cette semaine autour des offres possibles à mettre en place et des résultats sont attendus ces jours-ci.

Relation ambiguë avec l'étranger résident

L’image de la Thaïlande a été entachée ces derniers mois par un certain nombre de mesures prises contre les étrangers vivant dans le royaume, comme l’interdiction d’entrer dans certains parcs nationaux ou certains temples comme le Wat Pho, l’interdiction de voyager dans certains bus, ou encore tout récemment la fermeture aux étrangers des inscriptions au Bangkok Midnight Marathon. Tout cela au nom de la prévention contre le Covid-19, et ce malgré le fait que les Thaïlandais sont bien plus nombreux à revenir de l’étranger que les étrangers eux-mêmes en raison des mesures très restrictives de voyage. D’ailleurs, la très grande majorité des cas d’infection importée concernent des citoyens thaïlandais.

Le Français Yan Marchal, qui s’était rendu célèbre l’an dernier pour une parodie de la chanson de Prayuth Chan-O-Cha, a fait la publicité en vidéo fin juillet d’un espace de restauration et divertissement a Bangkok qui interdit l’entrée aux étrangers.

Si la Thaïlande se félicite de n’avoir pas enregistré de transmission locale depuis deux mois et d’afficher un total de 3.300 cas de Covid-19 pour 58 décès seulement depuis janvier, la deuxième économie d'Asie du Sud-Est est confrontée à sa pire crise économique depuis plusieurs décennies.

Les arrivées de visiteurs étrangers ont chuté de 66% au cours des six premiers mois de l'année, s’établissant à 6,69 millions de personnes. Les institutions du secteur s’attendent à un manque à gagner de l’ordre de 1.600 milliard de bahts (43,45 milliards d’euros) cette année. En comparaison, la Thaïlande a enregistré 39,8 millions de touristes étrangers en 2019, sa meilleure année, et 1.930 milliards de bahts de recettes.

Jeudi, la Thaïlande a dit avoir reporté ses plans de "bulles de voyage" devant faciliter les voyages avec d'autres pays d'Asie alors que le nombre d’infections au Covid-19 remonte dans certaines régions d'Asie, accroissant ainsi la pression sur le secteur du tourisme, l’un des piliers de l’économie.

10 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Ludo sam 08/08/2020 - 06:54

Boycott du pays.. meilleur moyen de leurs faire comprendre. . Les thais sont les plus racistes au monde.. plus de 50 pays à mon actif pour en temoigner.. adieu ce jolie pays.. que je ne regretterai pas.. je signale que j y ai vécu 4 ans.. bref.. Le monde est vaste il y a bien des pays où les touristes ou expats sont accueillis avec bien plus de plaisir.. un pays que je conseille à personne.. oublier la Thaïlande c est bien mieux pour vous.. mon meilleur conseil..

Répondre
Commentaire avatar

vennie sam 15/08/2020 - 15:31

Bonjour, Pour répondre à votre com, pourriez vous me citez les pays les mieux que vous ayez visité. j'adore la thailande et je ne les pensais pas autant raciste sur les touristes. MERCI

Répondre
Commentaire avatar

Georges at Hua Hin sam 08/08/2020 - 04:13

10 milliards de baht dépensés par les expatriés résidents, ça laisse environ 200 millions de revenus nets, comme il y a environ 10 millions de thaïlandais qui dépendent des revenus du tourisme, ça fera donc 200 baht par personne. Ça ne changera pas grand chose L’essentiel des « expatriés » sont des travailleurs migrants des pays voisins, l’an dernier la Thaïlande a délivré 140000 permis de travail à des occidentaux et 80000 visas retraite , pour 10 milliards de baht il faudra que chacun dépense 45000 baht en voyage régionaux Ça me laisse perplexe 🤔

Répondre
Commentaire avatar

Michel dim 09/08/2020 - 20:15

Il n'y a pas que ceux arrivés l'année dernière !

Répondre
Commentaire avatar

Marco Polo ven 07/08/2020 - 12:22

"le ministre du Tourisme admet toutefois que son ministère ne peut pas mettre fin à la double tarification dans certaines attractions dans un avenir proche car elles relèvent de la compétence de différents ministères" Ben voyons ! Alors qu'il suffit à Prayuth de donner un ordre en conseil des ministres…

Répondre
Voir plus de réactions