Lundi 10 août 2020

Un groupe FB répertorie les sites à double tarification en Thaïlande

Par Peyoun CASTILLO | Publié le 10/07/2020 à 00:00 | Mis à jour le 10/07/2020 à 11:13
Double Tarification Thailande

Un groupe Facebook répertorie les sites en Thailande qui pratiquent la double tarification entre les Thaïlandais et les étrangers, appelant ses membres à poster photos et détails

La double tarification entre les locaux et les étrangers est une pratique largement répandue en Thaïlande, que ce soit dans les parcs nationaux, les musées, ou encore les attractions touristiques. Et elle est parfois habilement dissimulée jusqu’au moment où l’on s’entend annoncer un tarif 5 ou 10 fois -voire plus- supérieur à celui de la personne thaïlandaise qui précédait. 

Cette pratique discriminatoire est souvent justifiée par les personnes en charge sur place par le fait que "les étrangers ne payent pas de taxes", ce qui a souvent sur mal à convaincre, surtout pour les étrangers qui résident dans le royaume et sont bel et bien soumis aux mêmes impôts que les Thaïlandais -lors du renouvellement du permis de travail et du visa un reçu du fisc thaïlandais est d'ailleurs requis.

Dans les parcs nationaux et autres sites publics, la présentation d’un permis de travail doit en principe permettre de bénéficier de la tarification locale. Pourtant, pouvoir discrétionnaire oblige, rares sont de nos jours ceux qui appliquent la règle.

La page Facebook intitulée 2pricethailand invite donc les membres à signaler photo à l’appui des sites pratiquant cette double tarification. «Ce groupe a pour but de donner aux étrangers le droit de choisir. Nous ne pensons pas qu'il soit juste que certaines attractions touristiques masquent le fait qu'elles ont un système de double tarification», explique la page créé le 16 juin, au moment où les médias et les réseaux sociaux étaient en ébullition par rapport aux restrictions vis-à-vis des étrangers de la part de certaines compagnies d'autocars, parcs nationaux ou encore le temple Wat Pho.

Néanmoins, les choses pourraient peut-être changer si l'on en croit la déclaration récente d'un cadre de l'Office du tourisme de Thaïlande.

Le 1er juillet, interrogé par le blogueur Richard Barrow au Club des Correspondants Etrangers de Bangkok (voir vidéo plus bas à partir de 1h42m), le vice-gouverneur de la Tourism Authority of Thailand (TAT) en charge du Marketing et de la Communication, Tanes Petsuwan, a en effet déclaré que "cela n'avait pas de sens" de faire payer davantage les étrangers que les Thaïlandais.

"Je ne suis pas heureux du fait que les étrangers payent davantage que les Thaïlandais", avait-il dit. "Je pense que cela n’a pas de sens de leur faire payer des tarifs beaucoup plus élevés que les Thaïlandais, je m'en plains d'ailleurs moi-même. En ce qui concerne les étrangers résidents, ils payent des taxes (...) nous devrions les traiter de façon égalitaire", a-t-il dit, ajoutant que le gouverneur de la TAT a discuté récemment avec le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles du problème des deux tarifs dans les parcs nationaux.

"La crise du Covid-19 est sans doute le meilleur moment pour réformer le tourisme et le rendre meilleur", a conclu le vice-gouverneur de la TAT.

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Dom ven 10/07/2020 - 18:57

Devrais faire pareil avec Cuba

Répondre

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !