Mardi 24 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Thaïlande déplore son premier décès de la rage de l’année

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 29/04/2019 à 00:00 | Mis à jour le 29/04/2019 à 02:28

Les autorités thaïlandaises ont déploré ces jours-ci le premier décès de la rage cette année, rappelant les risques liés à cette maladie qui a tué au moins 17 personnes l’an dernier dans le royaume.

Le ministère thaïlandais de la Sante a émis des directives sanitaires après qu'un homme de 32 ans de Surin est devenu la première victime de la rage cette année, rapporte The Nation.

Selon le Dr Suwannachai Wattanayingcharoenchai, directeur général du Département de la lutte contre les maladies, l'homme a été mordu par un chien errant en novembre, mais n’a pas cherché à se faire vacciner contre la rage.

La rage est une maladie mortelle qui touche essentiellement les populations pauvres. Dans 99% des cas, le virus est transmis aux humains par des chiens infectés lors d’une morsure ou d’une égratignure. En 2018, au moins 17 personnes ont perdu la vie des suites de la rage en Thaïlande. Le bilan était de 14 décès en 2017 et en 2016.

Néanmoins, en 2017, l'OMS estimait que grâce aux vaccinations en masse et à l’amélioration de l’accès aux soins, la Thaïlande pourrait atteindre son objectif d’élimination totale du virus de la rage sur son territoire d’ici 2020, soulignant que le nombre de cas de rage dans le royaume avait baissé de plus de 90% depuis les années 1980.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENSEIGNEMENT

Rémunération des profs : la France peut mieux faire !

De nombreux enseignants publient sur les réseaux sociaux leurs rémunérations sous le hashtag #balancetafichedepaiedeprof. Pourquoi ? Pour protester contre leurs salaires et leurs conditions de travail