TEST: 2238

Demande d’extradition et notice Interpol contre l’héritier Red Bull

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 06/10/2020 à 00:00 | Mis à jour le 06/10/2020 à 10:37
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha
Poursuites heritier Red Bull

La police thaïlandaise a annoncé lundi qu'elle allait demander l'extradition de Vorayuth Yoovidhya l'héritier en fuite de la famille propriétaire des boissons énergisantes Red Bull, après qu'Interpol a publié une "notice rouge" pour la mort d’un policier en 2012 dans un accident de la route suivi d’un délit de fuite.

Vorayuth Yoovidhya a été accusé d'avoir percuté à grande vitesse avec sa Ferrari un policier à moto en 2012 puis d'avoir traîné son corps sur plusieurs dizaines de mètres avant de fuir les lieux. Laissé libre pendant cinq ans de circuler dans le pays et d’ignorer plusieurs convocations judiciaires, l’héritier de la richissime famille Yoovidhya vivrait à l’étranger, mais on ne sait pas où il se trouve.

L’affaire a connu plusieurs rebondissements avec tout récemment l’abandon des poursuites de manière inattendue en juillet. Mais alors qu’une partie de la population ne cache plus sa frustration devant l’impunité récurrente dont jouissent les puissants dans le royaume, l’un des pays les plus inégalitaires au monde, l’ire populaire suscité par la décision du procureur a forcé le gouvernement à réexaminer le dossier. 

Le porte-parole de la police Kissana Phathanacharoen a indiqué qu'Interpol avait émis une "notice rouge" la semaine dernière après que la justice thaïlandaise a approuvé en août un mandat d'arrêt pour conduite imprudente ayant causé la mort ainsi qu’un nouveau chef d’accusation pour consommation de drogue.

Kissana Phathanacharoen a déclaré que les membres d'Interpol aideraient à le localiser, "afin qu'il puisse être officiellement extradé vers nous pour de nouvelles poursuites judiciaires".

Vorayuth Yoovidhya a eu le privilège de pouvoir manquer huit convocations du tribunal avant que les autorités ne demandent son arrestation en 2017, cinq ans après les faits. 

Vorayuth est un petit-fils de feu Chaleo Yoovidhya, qui a créé la boisson énergisante Krating Daeng avant de cofonder la marque internationale Red Bull GmbH avec un partenaire autrichien. 

Le nouveau mandat d’arrêt s’appuie sur des preuves prises en compte suite au réexamen récent du dossier qui avaient curieusement été écartées des rapports de police. Ces preuves indiquent notamment que la voiture de Vorayuth Yoovidhya, alors âgé de 27 ans, roulait beaucoup plus vite que ne le stipulait jusque-là le rapport de police, et aussi que le test sanguin du suspect avait révélé une consommation de cocaïne.

Ni l’accusé ni sa famille immédiate n'ont commenté les accusations.

En réaction à des appels au boycott des boissons énergisantes qui ont fait la fortune et l'influence de la famille de Vorayuth Yoovidhya, TCP Group, propriétaire de la marque Thai Red Bull, avait fait savoir en juillet que le groupe était dirigé par l'oncle de Vorayuth et n'était donc pas directement associé à ce dernier, dont le père détient toutefois une partie non négligeable de la propriété de la marque internationale.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale