Mardi 16 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Décès de Kamnan Poh, le “parrain de Chonburi

Par Peyoun CASTILLO | Publié le 19/06/2019 à 00:00 | Mis à jour le 19/06/2019 à 00:25
pattaya-Chonburi-745

L’un des hommes les plus influents sur la scène politique, économique et criminelle dans l’est de la Thaïlande est décédé lundi, rapporte ce matin la presse locale.

Somchai Khunploem, plus connu sous le nom de Kamnan Poh (sont appelés Kamnan les chefs de villages), a succombé à un cancer à l'hôpital Samitivej de Chonburi.

Ce père de cinq enfants né en 1937 à Chonburi d’une famille relativement modeste -son père était néanmoins Kamnan lui-même- était devenu un acteur de poids dans le milieu des affaires et politique de la région de Chonburi, pesant de par sa prédominance locale sur l’équilibre politique national. 

Après avoir quitté l’école prématurément, il s’était essayé à différents petits métiers jusqu’à ce que la chance lui sourie sous la forme d’un Français en vacances à Bang Saen qui l’a convaincu de se lancer dans la pêche au Cambodge. Il a alors fait la preuve de ses talents de meneur d’hommes pour assembler une flottille. Ses affaires lancées, Kamnan Poh s’est employé à contrôler la politique locale dans une Thaïlande provinciale en pleine croissance économique au cours des années 80. 

Depuis son fief de Chonburi, il a soutenu les entreprises prometteuses pour la région ainsi que les hommes politiques locaux en quête de sièges. 

Il a lui-même été maire de la commune de Saen Suk, responsabilité qu’occupe aujourd’hui l’un de ses fils, Narongchai.

Le plus proéminent ses cinq enfants, Sontaya Khunploem, a été ministre sous les gouvernements de Thaksin et Yingluck Shinawatra avant d’œuvrer ces dernières années dans le camp adverse, sous la houlette du putschiste devenu Premier ministre, Prayuth Chan-O-Cha - ce dernier l’a d’abord nommé en avril 2018 conseiller politique auprès du Premier ministre avant de l’installer à la mairie de Pattaya en septembre.

L’autre frère de Sontaya, Itthipol Khunploem, a été avant lui le maire de Pattaya de 2008 à 2016, tandis que Witthaya Khunploem est président du club de football de Chonburi. 

Mais Kamnan Poh, surnommé par la presse thaïlandaise "le parrain de l’est" ou encore "le parrain de Chonburi", était également connu comme une figure du crime organisé.

En 2003, il avait été condamné à 25 ans de prison pour avoir fait assassiner un chef de village voisin. Il a également été condamné à cinq ans et quatre mois de prison pour corruption dans l’achat en 1992 d’un terrain de 22 hectares sur une zone protégée en vue d’en faire une décharge.

Il a échappé à son arrestation, vivant en cavale pendant plus de sept ans -ce qui ne l’empêchait pas de célébrer son anniversaire en grande pompe chaque année invitant le gratin politique et des affaires-, pour être finalement arrêté à Bangkok le 30 janvier 2013 à péage autoroutier. 

Il commença à purger sa peine cumulée de 28 ans et quatre mois, qui fut plus tard réduite à 11 ans et six mois, avant que le gouvernement de Prayuth ne le fasse libérer en 2017 sous couvert de raisons médicales.

Le journal Khaosod rappelle que Kamnan Poh n’appréciait guère d’être surnommé "parrain", citant une interview accordée au magazine Puu Nam Thong Thin en novembre 2002.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hong Kong Appercu
HISTOIRE

La cité des ténèbres de Hong Kong

Objet de curiosité voire de crainte, Kowloon City a alimenté les histoires les plus extraordinaires. Histoire de la plus incroyable des aventures humaines qu'ait jamais connu Hong Kong!