TEST: 2238

THRILLER — La cavale du plus fameux parrain thaïlandais s’est achevée

Par Eric DESEUT | Publié le 31/01/2013 à 00:00 | Mis à jour le 18/06/2019 à 08:51

La cavale de l’homme qui a dominé les affaires et la politique de la province de Chonburi pendant plus de vingt ans s’est achevée mercredi 30 janvier au poste de péage de Lat Krabang. Somchai Khunploem, surnommé "Kamnan Poh" autrement dit le parrain, quittait Bangkok à bord d’un 4x4 Lexus noir après avoir consulté à l’hôpital Samitivej de Pattanakarn pour une hypertension artérielle sous un nom d’emprunt.

Les rumeurs le disaient caché au Cambodge, mais au cours des derniers mois plusieurs témoins avaient alerté la police de Chonburi après l’avoir aperçu dans son fief natal. Devant l’inaction de la police locale, le service des opérations spéciales de la police de Bangkok a décidé de préparer l’arrestation. Après deux mois de filatures, ces limiers ont attendu le moment propice où le parrain risquerait un déplacement sans ses gardes du corps.

L’homme de 75 ans était recherché pour avoir commandité l’assassinat d’un entrepreneur de Rayong, Prayun Sitthichot, exécuté en 2003 dans le pur style d’un film de Coppola à l’occasion d’un mariage dans la province de Chonburi. Les procédures judiciaires ont suivi leur cours tandis que le parrain disparaissait en 2006 après le verdict d’une cour d’appel.

L’année dernière, la Cour Suprême a finalement entériné une condamnation à 25 ans de prison par contumace. Le fugitif devra aussi honorer une précédente sentence de 5 années de réclusion pour corruption prononcée en 2006. L’homme fort de la province de Chonburi avait acquis 24 hectares de réserve forestière pour 7.5 millions de bahts en 1992 pour les revendre un an plus tard 93 millions à la municipalité de Pattaya en quête d’un site d’enfouissement des déchets. Après avoir quitté l’école prématurément, Somchai s’est essayé à différents petits métiers jusqu’à ce que la chance lui sourit sous la forme d’un Français en vacances à Bang Saen qui l’a convaincu de se lancer dans la pêche au Cambodge. Il a alors fait la preuve de ses talents de meneur d’hommes pour assembler une flottille. Ses affaires lancées, Kamnan Poh s’est employé à contrôler la politique locale dans une Thaïlande provinciale en pleine croissance économique au cours des années 80. Somchai Khunploem est le père de l’actuel ministre de la Culture Sontaya Khunploem.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale