TEST: 2238

Les espoirs de médailles de la Thaïlande aux Jeux d'Asie du Sud-Est

Par Catherine Vanesse | Publié le 13/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 13/05/2022 à 09:05
Photo : REUTERS/Willy Kurniawan
Drapeaux-pays-ASEAN

Avec 819 athlètes présents aux 31ème Jeux d'Asie du Sud-Est, la Thaïlande vise une centaine de médailles d’or !

Après avoir été reportée de six mois en raison de l’épidémie du coronavirus, la 31ème édition des Jeux d'Asie du Sud-Est (Southeast Asian Games ou SEA Games) a débuté ce jeudi 12 mars à Hanoï au Vietnam et se clôturera le 23 mai. 

Avec une délégation de 819 athlètes, la Thaïlande espère décrocher une centaine de médailles d’or. Le royaume a d’ailleurs remporté sa première en pencak silat, un art martial d’origine indonésienne, dès le premier jour de la compétition face à l’Indonésie ce jeudi 12 mai.

Les athlètes thaïlandais devraient également se démarquer en taekwondo grâce à Panipak Wongpattanakit. La jeune femme de 24 ans, championne de taekwondo, est la seule Thaïlandaise à avoir gagné une médaille d’or aux Jeux olympiques de Tokyo 2020. 

Médaillée de bronze aux JO de Tokyo 2020, la boxeuse Sudaporn Seesondee fait partie des favorites ainsi que l’haltérophile Sanikun Tanasarn. En 2016, la jeune femme de 27 ans avait décroché une médaille d’or aux JO de Rio. 

La Thaïlande met également ses espoirs en Ratchanon Chantananuwat, un jeune golfeur de 15 ans et en Puripol Boonson, un adolescent de 16 ans dans les courses du 100 et 200 mètres hommes. 

Initiés en 1959 afin de promouvoir la coopération, l'entente et les relations entre les pays de la région, les SEA Games sont organisés tous les deux ans et rassemblent onze nations (Thaïlande, Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Vietnam, Birmanie, Cambodge, Laos, Brunei, Timor oriental). 

Les SEA Games comprennent d’une part des épreuves olympiques telles que l’athlétisme, la natation, la boxe, le volley, le jiu-jitsu ou encore le football et d’autre part des épreuves régionales telles que le sepak takraw, un sport d'équipe joué au pied proche du volley-ball en version plus acrobatique, le pencak silat, le Muay Thaï, le kick-boxing, le vovinam, ou encore le kurash.

Le Xiangqi, ou jeu d'échecs chinois très populaire au Vietnam, fera ses débuts aux SEA Games 2022. Cette discipline s’ajoute à la liste des activités plus insolites comme le e-sport, une compétition de jeux vidéo, qui a fait son entrée aux SEA Games en 2019.

Lors des précédents Jeux aux Philippines, la Thaïlande avait décroché 92 médailles d'or contre 95 deux années plus tôt. En 2013, les athlètes du royaume en avaient raflées 108.

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale