1,45 million d'emplois perdus dans le tourisme en Thaïlande, selon TCT

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 30/03/2021 à 02:39 | Mis à jour le 17/04/2021 à 09:17
Photo : REUTERS / Soe Zeya Tun / File Photo - La Thaïlande avait accueilli 6,69 millions de touristes au premier trimestre 2020 avant de fermer ses frontières et d’imposer la quarantaine aux voyageurs venus de l’étranger
Les plages de Thailande desertees des touristes en raison de la crise du Covid

Environ 1,45 million d'emplois dans le tourisme auraient été perdus en Thaïlande depuis l’apparition du Covid-19, a déclaré lundi une organisation professionnelle privée, alors que le pays s’attend à accueillir cette année seulement une fraction des visiteurs habituels

Le tourisme était, jusqu’à l’arrivée du Covid-19, l’un des principaux moteurs de la croissance thaïlandaise, représentant 11 à 12% du produit intérieur brut. 

Selon le Conseil du tourisme de Thaïlande (TCT), le secteur pesait 4,5 millions d'emplois avant la crise du Covid, sur une population active d'environ 38 millions de personnes - dont environ la moitié est dans l'économie informelle.

Le royaume pourrait espérer voir 3 millions d'arrivées de touristes étrangers cette année, a déclaré Vichit Prakobgoson, vice-président du TCT, lors d'un briefing. Des prévisions relativement pessimistes partagées par la banque centrale mais pour le moins éloignées des 6,5 millions de touristes projetés par l'Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT).

À partir de juillet, les touristes vaccinés devraient être autorisés à visiter Phuket sans avoir à effectuer de quarantaine et, à partir d'octobre, ce devrait être le tour de Pattaya, Koh Samui, Chiang Mai, Phang Nga et Krabi, de bénéficier de ces assouplissements.

"L'objectif de la TAT cette année ne sera certainement pas atteint. D'après nos plans, il devrait y en avoir 3 millions", a insisté Vichit Prakobgoson.

"Cependant, si Bangkok bénéficie elle aussi de la levée de quarantaine, il sera possible d'avoir 6 millions de personnes", a-t-il précisé.

Les mesures sanitaires strictes imposées à l’accès au territoire thaïlandais sont perçues comme ayant contribué à empêcher la propagation du coronavirus, mais elles ont dévasté le tourisme.

L’association des agents de voyages thaïlandais (ATTA) déplorait en janvier qu'environ 30% des 10.000 entreprises de tourisme réceptif du royaume avaient fermé définitivement leurs portes, tandis que la moitié avaient mis leur activité en dormance faute de clients.

Alors que la Thaïlande avait accueilli près de 40 millions de visiteurs étrangers en 2019, le royaume n’a enregistré que 6,7 millions d’arrivées l’an dernier, dont 6,69 millions sur le premier trimestre, avant que les autorités ne ferment les frontières aux touristes internationaux pendant plusieurs mois.

Les dépenses des touristes étrangers, selon le vice-président du TCT, devraient se monter aux alentours de 156 milliards de bahts (4,25 milliards d’euros) cette année – elles étaient de 1.910 milliards de bahts (52 milliards d’euros).

Sur la seule île de Phuket, le Conseil du tourisme s'attend à voir deux millions de visiteurs étrangers dépenser 105 milliards de bahts entre juillet et décembre, a-t-il déclaré.

Avec 94 décès imputés à la maladie au total, le Covid-19, en Thaïlande, affiche un taux de mortalité de 0,0001% sur les 14 derniers mois, ce qui fait du royaume l'un des très nombreux pays peu touchés par la maladie elle-même, selon les chiffres compilés du site Worldometer.

75% des morts du Covid-19 dans le monde proviennent de 15 de pays, principalement en Amérique et en Europe.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale