Lundi 6 décembre 2021
TEST: 2238

Tourisme : 1 million d’emplois sur la sellette en Thaïlande au T1

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 27/01/2021 à 01:21 | Mis à jour le 27/01/2021 à 10:52
Photo : REUTERS / Jorge Silva / File photo - Plus d'un million de personnes ont déjà perdu leur emploi depuis le début de la crise et ce nombre pourrait passer à deux millions au premier trimestre selon le Conseil du tourisme de Thaïlande
Appel a soutenir les emplois dans le tourisme en Thailande

La Thaïlande risque de voir un million d'employés du tourisme perdre leur emploi au premier trimestre alors qu’une nouvelle épidémie de coronavirus survenue en décembre a aggravé une situation déjà intenable, a déclaré mardi le Conseil du tourisme de Thaïlande avant d’adresser au gouvernement des demandes d’aide d’urgence afin de soutenir ce secteur vital de l’économie du royaume.

Le Conseil du tourisme de Thaïlande devait proposer mardi en fin de journée au gouvernement d'adopter une série de mesures parmi lesquelles des aides pour prendre en charge la moitié des salaires, des réductions sur les factures de services publics, des prêts à des conditions avantageuses et un moratoire sur la dette de deux ans, a fait savoir son président, Chamnan Srisawat.

Le programme de co-rémunération proposé est destiné à permettre à quelque 800.000 personnes de conserver leur emploi, a-t-il déclaré lors d'un briefing.

"Nous ne voulons pas laisser tomber ces gens. Quand le COVID-19 sera terminé, les touristes vont forcément revenir, alors aidez-nous à survivre pendant un temps, peut-être trois mois", a imploré Chamnan Srisawat.

Plus d'un million de personnes ont déjà perdu leur emploi depuis le début de la crise, et ce nombre pourrait passer à deux millions au premier trimestre en raison de la nouvelle épidémie, a-t-il ajouté.

Alors que le royaume laisse passer les touristes étrangers au compte-goutte depuis octobre après leur avoir fermé la porte pendant six mois, les autorités thaïlandaises ont déployé des mesures incitatives pour stimuler le tourisme domestique. Mais ces efforts, qui n’auraient de toute façon pu compenser la perte sèche de la manne étrangère qui représente la grande majorité des revenus du tourisme, ont été contrecarrés par une nouvelle épidémie de coronavirus – dont le nombre de cas positifs plus important par rapport au premier épisode l'an dernier cache un taux de létalité bien moindre.

Le président de l'Association des agents de voyage thaïlandais (ATTA), Vichit Prakobgosol, estime que si le gouvernement supprime une quarantaine de deux semaines pour les touristes vaccinés contre le COVID-19, comme le demandent de nombreux professionnels du secteur depuis plusieurs semaines, le tourisme devrait se redresser au second semestre 2021 et le nombre de visiteurs étrangers pourrait atteindre 10 millions cette année.

"Si les touristes peuvent revenir sans quarantaine, nous en verrons certainement 10 millions cette année. Sinon, même si nous les laissons entrer gratuitement, personne ne viendra", a-t-il dit.

Un avis partagé par William Heinecke, président de Minor International, le plus grand groupe hôtelier coté en Thaïlande. "Enormément de personnes refuseront de venir en Thaïlande ou dans tout autre pays imposant une quarantaine, car cela prend trop de temps.", a-t-il déclaré au journal Financial Times

Vichit Prakobgosol déplorait il y a quelques jours qu'environ 30% des 10.000 entreprises de tourisme réceptif du royaume avaient fermé définitivement leurs portes, tandis que la moitié ont mis leur activité en dormance faute de clients.

ATTA va se donner encore deux mois, le temps d’observer les résultats des campagnes de vaccinations dans le monde, avant de demander au gouvernement d'ajuster les mesures de quarantaine, a indiqué Vichit Prakobgosol.

Les prévisions officielles tablent pour l’heure sur 5 millions de visiteurs étrangers en 2021, mais le ministre des Finances Arkhom Termpittayapaisith a déclaré à Reuters la semaine dernière que cette projection restait encore incertaine.

La Thaïlande n'a enregistré que 6.556 arrivées de touristes étrangers en décembre, soit 0,17% du nombre atteint en décembre 2019.

Sur l’ensemble de l’année 2020, la fréquentation étrangère a chuté de 83% par rapport à 2019 avec seulement 6,7 millions d’entrées, dont 6,69 millions enregistrées au premier trimestre avant que le royaume ne ferme ses frontières aux touristes étrangers fin mars et n'interdise les vols commerciaux entrant début avril.

0 Commentaire (s) Réagir