Samedi 15 mai 2021

La Thaïlande vise 4% de croissance malgré les prévisions

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 26/03/2021 à 00:00 | Mis à jour le 26/03/2021 à 05:08
Photo : REUTERS/Jorge Silva/Archives
Exportation-Port-Thailande

La Thaïlande maintient son objectif de croissance économique à 4% cette année, a déclaré jeudi un vice-Premier ministre, soulignant le poids des mesures fiscales et la capacite des autorités à contenir l’épidémie de coronavirus.

Les Thaïlandais pourvus de grandes économies élevées sont invités à aider le royaume en dépensant davantage alors que le tourisme, laminée par les mesures sanitaires est au ralenti, a déclaré le vice-Premier ministre Supattanapong Punmeechaow lors d'un séminaire d'affaires.

Mercredi, cependant, la banque centrale a ramené ses prévisions de croissance du PIB pour 2021 à 3,0% contre 3,2%.

Le Fonds monétaire international (FMI) estimait pour sa part il y a quelques jours que la reprise économique de la Thaïlande serait lente, tablant sur une croissance de 2,6% pour 2021, tandis que les prévisions officielles du ministère des Finances sont à 2,8%.

Le ministre des Finances, Arkhom Termpittayapaisith, avait déjà déclaré le 17 mars que la Thaïlande visait une croissance de 4% cette année, avec une reprise attendue au quatrième trimestre, citant l’accélération des assouplissements des restrictions sanitaires.

Le tourisme fait partie des piliers de l'économie du royaume qui s'est contractée de 6,1% l'an dernier, sa plus forte baisse depuis plus de deux décennies.

L'économie s'améliore, mais une reprise totale dépendra en grande partie de facteurs externes, avait déclaré le ministre des Finances lors d'un séminaire d'affaires.

"Les exportations n'ont pas beaucoup augmenté et le tourisme fait défaut", a-t-il ajouté.

L'année dernière, le nombre de visiteurs étrangers a chuté de 83%, n’atteignant que 6,7 millions de voyageurs contre près de 40 millions en 2019. Seulement 3 millions sont attendus cette année.

Pour atteindre une croissance de 4% cette année, Le gouvernement attend aussi beaucoup de la consommation intérieure, de la reprise des exportations et de l’augmentation des investissements publics, a déclaré Arkhom Termpittayapaisith.

"L'objectif de croissance de 4% cette année est assez ambitieux", a-t-il reconnu, soulignant que le gouvernement espérait bien parvenir à l’atteindre.

Le gouvernement envisage d'étendre son système de co-paiement ou ticket modérateur pour stimuler la consommation.

Il faudra environ deux ans à la Thaïlande pour revenir aux niveaux d'avant la pandémie. La politique monétaire devra donc aller de pair avec la politique budgétaire jusqu'à ce que la reprise soit sécurisée, a déclaré le ministre des Finances.

La Thaïlande n'a pas l'intention de réduire son plafond de 20% de l'impôt sur les sociétés car les recettes fiscales sont la principale source de revenus et le niveau est faible par rapport aux pays voisins, à l'exception de Singapour, a-t-il précisé.

Avec un taux de mortalité due au Covid-19 de 0,0001%, la Thaïlande fait partie des nombreux pays à avoir un impact sanitaire très réduit, voire quasi-nul, selon les chiffres compilés du site Worldometer.

75% des morts du Covid-19 dans le monde proviennent de 15 de pays, principalement en Amérique et en Europe.

0 Commentaire (s)Réagir