Malgré la hausse des cas, le gouvernement reste optimiste

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 05/04/2021 à 22:17 | Mis à jour le 05/04/2021 à 23:04
Photo : by Tamas Tuzes-Katai (Unsplash)
tamas-tuzes-katai-personne avec masque covid

Interrogé lors d'une conférence de presse, le président de la Junta s'est exprimé, deux jours avant la réunion du Conseil consultatif des Alertes de Santé Publique, le comité d'experts conseillant le gouvernement sur la pandémie. Ce comité d’experts aura pour tache d’examiner les restrictions en vigueur jusqu'au 9 avril prochain en Andalousie et, alors que le nombre de cas d’infections augmente, il devra décider si des restrictions supplémentaires sont nécessaires.

Le Président du Conseil, Juanma Moreno, a déclaré qu’à l’heure actuelle, le gouvernement andalou n’a pas l’intention de renforcer les restrictions actuellement en vigueur en Andalousie, ni en ce qui concerne la mobilité ni la "liberté d'activité économique".

En principe, il n'entre pas dans nos plans de renforcer ces restrictions, sauf si le comité d'experts nous prouve le contraire

Des restrictions déjà sévères

Le président a de nouveau appelé à "être très prudent" et a conseillé d'"attendre encore un peu" avant de renforcer les restrictions.

Je pense que nous pouvons contrôler cette vague

Selon le Président, il est judicieux de savoir si “les décisions d'il y a trois semaines portent leurs fruits", des décisions restrictives qui furent prises afin de contrôler et freiner cette nouvelle vague. 

Nous avons fait d’importants sacrifices, étant la communauté avec les mesures les plus dures pendant les 3 dernières semaines en prévision d'une quatrième vague

Juanma Moreno a quand même tenu à réaffirmer qu'"il n'est pas dans son agenda en ce moment de prendre des mesures plus restrictives" car il est évident que les mesures de ces 3 dernières semaines furent plus sévères dans la communauté par crainte d'une quatrième vague.  

Pour lui, poursuit-il,  “si nous continuons à agir de manière très prudente, nous pourrons éviter de devoir adopter davantage de restrictions”.

 

Un taux de 155 cas: l'Andalousie devient une région à risque

Le taux d’infection de la communauté autonome est passé à 155,4 pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, 5,4 de plus que ce samedi et 18,4 de plus que mercredi dernier, ce qui en fait une région à risque. 

Séville est la province qui a enregistré le plus d’infections avec 249 cas , suivie de Grenade avec 194 cas, Cadix avec 180, Cordoue avec 168, Jaen avec 154, Malaga avec 142, Almeria avec 108 et Huelva avec 59.

Déjà 1 million de personnes vaccinées 

Le Gouvernement Andalou a administré jusqu'au dimanche 4 avril un total de 1 521 417 doses de vaccin contre le Covid-19 dont 522 939 d’entres ces personnes ont déjà reçu le vaccin complet, soit 6,16% de la population. Un chiffre dont se réjouit le chef du gouvernement, indiquant que l’Andalousie “est la communauté qui le plus vaccine”

 

Sur le même sujet
81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'édition Andalousie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale