La sécheresse entraîne déjà des restrictions en Andalousie

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 02/08/2022 à 03:09 | Mis à jour le 02/08/2022 à 11:26
Photo : Une douche de plage de Rincón sans eau (@COPEAndalucia)
Douche de plage sans eau

Cela fait un quart de siècle que les réservoirs andalous n'ont pas eu aussi peu d'eau. Il n'a pas plu depuis presque 100 jours. La sécheresse et la chaleur persistent et obligent à des restrictions. Ainsi, déjà trois municipalités de l'Axarquia ont coupé l'eau pour les douches des plages. En effet, les réservoirs sont au minimum et les restrictions touchent déjà plusieurs provinces andalouses et la situation s'aggrave de jour en jour ce qui a contraint la Junta à demander au gouvernement espagnol de convoquer d'urgence le comité national sur la sécheresse.

Fermeture de certaines douches de plage

La situation de sécheresse à Malaga, en particulier sur la Costa del Sol et l'Axarquia, a conduit certaines municipalités à prendre des décisions pour réduire la consommation d'eau. Ainsi, à partir du lundi 1er août, les municipalités de Vélez-Málaga, Rincón de la Victoria et Algarrobo couperont l'eau des douches sur les plages.

Un geste de responsabilité dans le contexte de la situation critique que connaît la municipalité de Vélez-Málaga et la région de l'Axarquia en matière d'eau

Le conseiller des plages de la mairie de Velez-Malaga, Jesús Pérez Atencia, a déclaré que "progressivement, Velez-Malaga coupera l'eau des plus de 100 douches qui existent dans les 22 kilomètres de plages", en demandant “la collaboration de tous les résidents et usagers “. 

 

Une réduction de 20 % de la consommation d'eau demandée par la Junta

L'Association des municipalités de la Costa del Sol Axarquia suivant les consignes du décret sur la sécheresse émis par la Junta de Andalucía, a demandé aux municipalités de réduire de 20 % la consommation d'eau, une mesure qui “permettra de réaliser d'importantes économies d'eau", a ajouté le conseiller des plages de la mairie de Velez-Malaga

Ce décret interdit l'utilisation des ressources en eau propres pour le lavage des rues, le remplissage des piscines privées, l'arrosage des jardins, des parcs publics et privés, des terrains de golf, le lavage des voitures en dehors des établissements autorisés, les fontaines ornementales sans circuit d'eau fermé, les douches et les fontaines publiques.

Moreno demande au Président Pedro Sánchez un décret "puissant" sur la sécheresse

 L'eau pour l'économie andalouse est comme le gaz pour l'économie allemande

Cette situation n'a pas été vue depuis 25 ans, aussi, le président de la Junta de Andalucía, Juanma Moreno, a demandé jeudi au chef du gouvernement central, Pedro Sánchez, d'approuver un décret de sécheresse "puissant" pour sa communauté car la situation est "extrêmement préoccupante" en Andalousie qui souffre d'une " sécheresse persistante ". Et il ajoute que les réservoirs andalous " sont à pratiquement 39 % " de leur capacité, et ceux du bassin le plus important, le Guadalquivir, " à environ 25 % ".

 

Danger pour l’agriculture en Andalousie

M. Moreno a averti que le secteur agricole pourrait subir de graves conséquences car "l'Andalousie est le premier producteur agricole d'Espagne, mais tout pourrait être ruiné s'il n'y a pas d'eau".

81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'édition Andalousie.

À lire sur votre édition locale