GAZODUC : la France se rapproche du projet souhaité par l’Espagne et l’Allemagne

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 30/08/2022 à 18:03 | Mis à jour le 30/08/2022 à 23:56
Photo : Gazoduc Midi Catalogne © Sipa
Gazoduc Midcat Catalogne Midi France, Allemagne

Alors qu’il y a 15 jours, le ministère français de la Transition énergétique signalait sa forte réticence à l'égard d’un nouveau gazoduc qui permettrait d’amener du gaz provenant d’Algerie à l’Allemagne via l’Espagne et la France, arguant du coût de ce projet, Olaf Scholz et le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez ont appelé ce mardi à la construction de ce nouveau gazoduc depuis la péninsule ibérique.

Un gazoduc pour réduire le coût du gaz

Lancé en 2013, le projet de gazoduc MidCat (Midi-Catalogne) avait pour objectif d’amener du gaz algérien depuis Barcelone à Barbaira, dans l'Aude, via les Pyrénées, puis de le conduire jusqu’en Allemagne. Il a été suspendu en 2019, jugé trop coûteux et dommageable pour l'environnement.

Plusieurs responsables européens se sont déclarés en faveur de l'installation de ce gazoduc dans un contexte de prix de l'énergie historiquement élevés en raison de l'invasion russe en Ukraine. Pour l’Espagne, ce gazoduc Midcat reste une priorité .

 

La France vers un accord sur ce gazoduc 

Ce mardi, alors que la ministre espagnole de l'Energie et de l'Environnement, Teresa Ribera, a critiqué l’opposition de la France au projet de gazoduc, le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire, dans des déclarations à la presse, suite à son discours à l'université d'été du patronat français (Medef) à Paris, a déclaré que la France, qui s'est opposée jusqu'à présent au projet de ce gazoduc, va examiner cette possibilité parce que, pour reprendre ses mots, le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, et le Chancelier allemand, Olaf Scholz, qui sont "amis", l’ont demandé et “l'Espagne et l'Allemagne sont deux partenaires très proches de la France”.

 

Un projet de gazoduc Espagne-Italie

Face aux réticences de la France, le Président Pedro Sánchez a fait part de son idée en faveur “d’un autre projet de gazoduc, sous-marin, reliant Barcelone à Livourne, sur la côte ouest italienne”, selon le quotidien El Mundo. Une décision alors que le géant gazier russe Gazprom vient d’annoncer qu’il va suspendre entièrement ses livraisons à l’entreprise française Engie dès ce jeudi !

 

81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'édition Andalousie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale