Jeudi 26 novembre 2020

Le Mawlid Ennabawi en Algérie : entre fête et spiritualité

Par Hadia Beghoura | Publié le 25/10/2020 à 12:00 | Mis à jour le 27/10/2020 à 20:44
Mawlid ennabawi algerie

Cette année, les musulmans célèbreront le « Mawlid Ennabawi » ou « Mouloud » en dialecte algérien le 29 octobre, qui symbolise la naissance du Prophète Mohamed. Cette célébration mêle parfaitement fête et spiritualité. 

Qu’est-ce que le Mouloud ?

Le Mouloud est la commémoration de la naissance du Prophète Mohamed. Elle est célébrée chaque année le 12 Rabia Al Awal, troisième mois de l’année musulmane. En Algérie, comme dans plusieurs Etats musulmans, le jour du Mouloud est férié.   

Comment célèbre-t-on le Mouloud en Algérie ?

Le soir du Mouloud, les familles se réunissent autour d’un repas traditionnel algérien. Elles allument des bougies et les disposent dans toute la maison et sur les fenêtres. Après le diner, les enfants sortent dans les rues et jouent avec des pétards et des feux d’artifice. Certaines familles procèdent ce soir-là aux circoncisions de leurs enfants.

Le lendemain du Mouloud, au petit déjeuner, on a pour tradition de prendre de la « tamina », un entremets à texture pâteuse à base de semoule torréfiée mélangée à du miel. Elle est habituellement préparée après un accouchement en guise d’aliment pour la mère et distribuée à des proches pour annoncer la nouvelle.

Tamina algerie
© Foter, Tamina, entremets algérien

Bien qu’il y ait des pratiques communes à la célébration du Mouloud en Algérie, certaines diffèrent d’une région à une autre. Cela passe, entre-autre, par les plats préparés dans ces régions.  

A chaque région son plat

Dans l’algérois, c’est la « rechta » qui est à l’honneur le jour du Mouloud, un plat de nouilles fines arrosé  d’une sauce blanche et accompagné généralement de poulet.

Rechta plat algerie
© Wikimédia commons, Réchta, plat algérois

Dans l’est algérien,  c’est plutôt la « chakhchouka », un mets composé de pâte de semoule émiettée qu’on arrose avec une sauce rouge et accompagnée de viande.  Il y a aussi « la trida » à base de pâtes fines et carrées arrosée de sauce blanche et accompagnée de viande ou de poulet. 

Chakhchoukha plat algerie
© Wikimédia commons, Chakhchouka, plat de l'est algérien

Dans l’ouest algérien, on prépare « le berkoukes », plat à base de pâtes en forme de gros grains de couscous dans une sauce rouge avec de la viande.

Et enfin dans le sud algérien, c’est plutôt couscous et viande de dromadaire qu’on a pour habitude de servir.

Couscous algerie
© Wikimédia commons, Couscous, plat algérien

 Néanmoins, deux wilayas du sud algérien se distinguent des autres wilayas du pays dans leur façon de célébrer le Mouloud. 

La particularité de la fête du Mouloud dans le sud algérien

Le Mouloud est célébré d’une façon unique en son genre dans le sud algérien et plus particulièrement dans deux wilayas, celle d’Adrar et de Béchar.

Celebration sahara algerie
© Foter

A Touat – Gourara – Tidikelt, trois régions de la wilaya d’Adrar, on célèbre le « Sboû du Mawlid Ennabaoui » (qui veut dire le 7ème jour), fête classée au patrimoine mondial immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2011.  Des troupes folkloriques donnent un cachet exceptionnel à ces festivités à travers des chants et danses typiques de la région. C’est un vrai spectacle qui s’offre aux touristes. Les habitants de la région, connus pour leur hospitalité, ouvrent les portes de leurs maisons aux visiteurs, touristes et tous les passants en leur offrant repas et hébergement.

Dans la région de Béni-Abèss, wilaya de Béchar, on célèbre la « Fezaâ » . Elle aussi accueille un nombre important de touristes, essentiellement nationaux. Les habitants transforment leurs maisons en gîtes en guise d’hébergement. L'animation est assurée par des groupes appelés « Shab el baroud » (baroud : qui veut dire poudre à canon).

Prières mawlid algerie
© Foter

En plus d'être une fête, le Mouloud Ennabawi est aussi un moment de spiritualité. Les fidèles rejoignent les mosquées ou les zaouïas (édifice religieux musulman constitué de salles de prière, de récitation du Coran, appartenant aux confréries soufies. Ses membres sont appelés aussi les Marabouts) pour réciter des versets du Coran, des prières, des chants panégyriques à l’honneur du Prophète Mohamed, des Madihs, de la poésie … Ils rendent visite aux saints patrons de la région et procèdent au chaulage des mausolées. 

La nouvelle tendance des voyages et diners organisés pour la célébration du Mouloud en Algérie

Plusieurs agences de voyages et boites d’événementiel organisent des séjours ou des diners à l’occasion de la célébration du Mouloud. C’est une tendance qui s’est développée ces dernières années en Algérie autour de cette fête.

A Alger, des diners sont organisés dans des maisons à la Casbah animés par des groupes de musique andalouse ou chaâbi. On est aussitôt baigné dans une ambiance traditionnelle pure.

Des restaurants modernes d’Alger s’y sont mis aussi en proposant le soir du Mouloud des menus de plats traditionnels.

Pour ce qui est des voyages, ils sont principalement organisés dans le sud algérien pour assister aux festivités essentiellement à Adrar et Béchar. 

Hadia Beghoura

Hadia Beghoura

Après 3 années passées à Pékin, un diplôme de Master en Commerce International de l’université UIBE en poche, je suis revenue en Algérie pour y travailler. Mes passions sont l’équitation, les voyages et l’art
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Alger

Yasmine Bourahli - "Je revisite modestement des grandes œuvres"

C’est dans son atelier situé dans la banlieue ouest d’Alger que Yasmine Bourahli, artiste peintre plasticienne, nous parle de son parcours artistique, ses influences mais surtout son originalité.

Communauté

INTERVIEW

Samantha Cazebonne - « Cet amendement aide toutes les familles »

La députée de la 5e circonscription, Samantha Cazebonne, présente, dans cet entretien exclusif, les contours d’un amendement inédit dont pourront bénéficier l’ensemble des familles et établissements.