Découvrir la Corée du Sud autrement : Templestay, le séjour dans un temple en Corée

Par Damien Bouhours | Publié le 22/06/2022 à 16:44 | Mis à jour le 29/06/2022 à 17:14
Photo : Le temple de Mihwangsa
Faire du templestay en Corée du Sud

Dormir dans un temple coréen, c’est possible ? Le Templestay est une autre manière de voyager au plus proche de la culture bouddhique sud-coréenne. On vous explique comment faire ce voyage à la découverte de soi.

 

Vous ne voulez pas passer par les circuits touristiques classiques ? Vous voulez découvrir une autre facette de la culture sud-coréenne ? Pourquoi ne pas dormir et passer un peu de temps dans les temples coréens ! Partons à la découverte du Templestay, un autre moyen de se loger mais surtout d’en savoir davantage sur la culture coréenne.

 

Méditation dans un temple en Corée du Sud

 

Qu’est-ce que le Templestay ?

Le Templestay est un programme destiné à pouvoir rester dans un temple coréen pendant quelques heures, une journée ou bien même plusieurs jours. Un séjour dans un temple bouddhiste permet donc aux visiteurs de découvrir la vie quotidienne des moines mais aussi de prendre le temps de se concentrer sur soi à l’abri de l’effervescence du monde extérieur.

 

D’après le Corps culturel du Bouddhisme coréen (Cultural Corps of Korean Buddhism), qui a édité un petit livre sur le sujet, « un programme Templestay est une porte grande ouverte pour ceux qui souhaitent découvrir la culture monastique. Ce programme ouvert à toutes et tous vous permettra de partir à la découverte de votre « moi véritable », quelles que soient votre origine sociale, votre religion ou votre ethnie. »

 

Le templestay à Bulguksa

 

Quels sont les différents types de Templestay ?

En 2020, on comptait 130 temples permettant le Templestay. Les activités varient en fonction des temples mais aussi des saisons. Vous pourrez vous y rendre pour pratiquer des activités liées au bouddhisme et à la culture traditionnelle coréenne. Vous pourrez aussi rester dans un temple afin de pouvoir méditer et vous reposer, à l’instar de ce qui est proposé dans les retraites monastiques en France. Si vous ne souhaitez pas y rester plusieurs jours, vous pourrez également venir visiter un temple pour plusieurs heures afin d’y pratiquer une activité.

 

Un templestay à Gogulsa en Corée du Sud

Comment se passe une journée type dans un temple en Corée du Sud ?

Si vous souhaitez rester au moins 24 heures dans un temple, votre journée sera rythmée par la pratique monastique. Les visiteurs ne sont cependant pas obligés d’assister à toutes les cérémonies.

 

15h : Arrivée au temple

16h : Visite du temple

17h : Dîner

18h : Découverte des quatre instruments du Dharma lors de la Cérémonie bouddhique du soir

19h30 : Activités liées au temple (108 prosternations, fabrication de chapelets…)

21h: Coucher (dans une salle commune entre hommes ou femmes)

3h : Lever/Cérémonie bouddhique du matin

5h : Méditation

6h : Petit déjeuner

7h : Travail communautaire (vaisselle, balayage de la cour…)

8h30 : Activités liées au temple (marche, méditation,…)

10h : Activités liées au temple (conversation avec un moine,…)

11h: déjeuner

12h: rangement/départ

 

Il vous en coûtera environ 80.000 KWR pour 24 heures (soit environ 58 euros). Mais les prix varient en fonction des temples, du temps sur place et des activités proposées. Les réservations se font en ligne sur le site Templestay ou bien au centre d’information sur le Templestay à Insa-dong, à Séoul.

 

Un groupe faisant une activité dans un temple en Corée du Sud

 

Les touristes non-coréens peuvent-ils faire un Templestay ?

Certains temples ont des moines qui parlent anglais et vous pourrez donc vous y rendre sans souci. Si vous parlez coréen, tous les temples vous seront alors facilement accessibles. Les voyageurs de toute religion sont les bienvenus, de même que les voyageurs avec des invalidités physiques. Il est recommandé de ne plus faire usage de votre téléphone une fois sur place.

 

 

Quels sont les temples coréens recommandés ?

Il y a autant d’activités proposées que de temples. Le site de Templestay recommande ainsi pour les plus actifs le temple Gogulsa, qui pratique le sonmudo, une méditation active qui reprend les principes des arts martiaux. Les amoureux de gastronomie pourront eux se diriger vers Baekyangsa où ils pourront apprendre les rudiments de la cuisine bouddhique avec la nonne Jeongkwan vue dans le programme Netflix The chef’s table.

 

 

Si vous aimez la montagne, les temples de Woljeongsa, Jikjisa et Naesosa seront parfaits pour vous. Pour ceux qui aiment la mer, Mihwangsa offre un panorama superbe. Il est également possible de rester dans l’un des neuf temples inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco. Parmi eux, les temples de Beopjusa, Bulguksa, Magoksa, et Haeinsa proposent des programmes en anglais.

 

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Séoul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale