Lundi 16 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Zidane : son aventure espagnole

Par Quentin Gallet | Publié le 04/11/2019 à 14:15 | Mis à jour le 04/11/2019 à 14:51
Photo : Tasnim News Agency  https://www.tasnimnews.com/fa/media/1396/09/22/1599869/%D9%86%D8%B4%D8%B3%D8%AA-%D8%AE%D8%A8%D8%B1%DB%8C-%D8%B3%D8%B1%D9%85%D8%B1%D8%A8%DB%8C-%D9%88-%D8%A8%D8%A7%D8%B2%DB%8C%DA%A9%D9%86-%D8%B1%D8%A6%D8%A7%D9%84-%D9%85%D8%A7%D8%AF%D8%B1
zidane espagne

Françaises, Français ! Vous qui êtes en Espagne depuis peu ou depuis des années. Vous qui comptez y rester le temps d’un échange universitaire ou bien pour la vie. Vous qui y travaillez, étudiez ou voyagez. Sachez que vous êtes le fruit d’une longue histoire. Vous n’êtes certes pas les derniers mais surtout pas les premiers à tenter l’aventure au-delà des Pyrénées. 


Cette semaine, intéressons-nous à l’aventure espagnole de Zinedine Zidane. Affectueusement surnommé "Zizou" par les fans et la presse, il est depuis longtemps passé dans la légende du football français et international. Il a remporté les compétitions les plus prestigieuses comme joueur d’abord puis comme entraîneur. L’Espagne occupe une place considérable dans la vie de Zidane qui termine sa carrière au Real Madrid en tant que joueur pour y retourner une décennie plus tard en tant qu’entraîneur. 

 

Fiche d’identité


Nom, Prénom : Zidane, Zinedine

Date et lieu de naissance : 23 juin 1972 à Marseille 

Métier : jouer puis entraîneur de football 

Ascendants espagnols : pas que l’on sache

Fils de Kabyles installés à Marseille, le jeune Zinedine fait ses débuts de footballeur professionnel avec les Girondins de Bordeaux avant d’évoluer en Italie sous le maillot de Juventus de Turin pour atterrir enfin au Real Madrid. En parallèle de sa carrière en club, il acquiert une célébrité considérable sous les couleurs de la France lors de la Coupe du Monde 1998 où il marque deux buts de la tête lors de la finale au Stade de France. Doté d’un plus fort caractère que ce qu’il laisse penser, il sortira de la reine des compétitions sur un nouveau coup de tête qui, celui-ci, termine dans le thorax d’un adversaire en 2006 : Zidane est expulsé et l’équipe de France perd la finale. Ce coup de sang ne fera toutefois, avec le temps, pas trop d’ombre à un joueur reconnu par ses pairs, ses compatriotes et les observateurs comme un des meilleurs de l’histoire. 

 

zidane
CC BY 2.0 hans.griep https://www.flickr.com/photos/griep/16524681451

 


Le galactique


L’histoire madrilène de Zinedine Zidane débute au tout début du XXIe siècle. Zizou est alors déjà une légende : vainqueur de la Coupe du Monde 1998, de l’Euro 2000 en équipe de France, du championnat italien avec la « Juve » et surtout détenteur d’un Ballon d’Or.
A Madrid, le président des « Merengues », Florentino Pérez, lorgne avec insistance sur le Français. Il affiche sa volonté de créer une équipe de stars : Zidane serait la cerise sur un gâteau déjà en or massif (Raúl, Luís Figo, Fernando Hierro). Le milieu français devient en juillet 2001, le transfert le plus cher de l'histoire du football : 75 millions d’euros. Il portera le numéro 5 dans la capitale espagnole. 

 

zidane madrid
Creative Commons

 

Zidane marque son premier but contre le « Betis » en septembre. Mais le joueur se fait véritablement un nom à la « Casa Blanca » lors de la finale de la Ligue des Champions contre le Bayer Leverkusen où Zidane signe le plus beau but de sa carrière : la fameuse reprise de volée pied gauche qui permet à l’équipe galactique de soulever la plus prestigieuse des coupes de clubs. En une seule saison, Zizou est devenu un jouer indispensable au Real Madrid. L’année suivante, les Merengues remportent le championnat d’Espagne. 

Cependant, les saisons suivantes sont moins glorieuses pour le club de la capitale. Il est éliminé de la ligue des Champions en 2003/2004 et perd en finale de la Coupe du Roi. Zizou ne remportera plus de trophée avec le Real. 

Pire encore, la saison 2004-2005 est catastrophique : aucun trophée et distancé en championnat par le rival barcelonais. Même Zidane commence à être critiqué, les médias pointant son âge. La saison suivante sera la dernière pour le Français sous les couleurs du Real Madrid. Et son chant du cygne sera à sa hauteur. Il signe un triplé, le premier coup du chapeau de sa carrière (et le premier d’un Français en Liga) face à Séville en janvier 2006. Mais le club ne va pas mieux à tel point que Florentino Pérez, proche de Zidane, est poussé à la démission. 
Au printemps, Zidane annonce prendre sa retraite à l’issue de la Coupe du Monde qui se tiendra en Allemagne pendant l’été. Lors de sa dernière apparition (en tant que joueur !) au Bernabéu, le public madrilène lui rend un vibrant hommage. Il quitte le club sur un but de la tête (décidemment !) à Séville et clôt sa meilleure saison à la Casa Blanca.

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Zidane met un terme à sa carrière internationale à la suite d’un carton rouge un soir de juin 2006 en finale de Coupe du Monde. Seulement voilà : Zinedine Zidane n’en a pas fini avec le football. Il décide, après quelques années de repos, de rechausser les crampons en tant qu’entraîneur. 
L’entraîneur

 

Zidane
Tasnim News Agency

En 2013, Zidane devient l’adjoint de l’entraineur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, avec pour mission principale de faire le pont entre l’équipe technique proprement dite et les joueurs. Très écoutés par ceux-ci, Zizou s’avère un maillon capital dans l’organisation merengue. Il prodigue des conseils tactiques qui s’avéreront précieux : le Real gagne cette saison-là la Ligue des Champions et la Coupe du Roi. Le destin de Zidane est à nouveau lié à celui de la Casa Blanca.


Après un passage sur le banc du Real Madrid Castilla, l’équipe de réserve des Merengues qui évolue en troisième division, il obtient le DEPF : le diplôme d'entraîneur professionnel de football. 


Alors qu’il n’a jamais dirigé d’équipe d’envergure, il est nommé, en janvier 2016, entraîneur de l’équipe première. Il est le premier français à être sur le banc du Real. Un nouveau chapitre de l’histoire espagnole de Zidane commence. Après des débuts poussifs, l’équipe va s’imposer lors du Clásico, au Camp Nou, en avril, marquant symboliquement les esprits et mettant en sourdine les critiques. 


Surtout, même s’il se termine pas premier en Liga, le Real s’impose face à l'Atlético de Madrid en finale de la Ligue des Champions. Zidane intègre donc le club très fermé des hommes qui ont gagné la C1 à la fois en tant que joueur et en tant qu'entraîneur. 


La saison suivante se solde par un succès encore plus éblouissant. Le Real rafle la Supercoupe de l'UEFA et la Ligue des Champions. Le club termine également premier du championnat d’Espagne. 


Rien ne semble alors arrêter l’équipe dirigée par le Français qui signe sa troisième victoire d’affilée en Ligue des Champions en mai 2017. Zizou devient le premier entraîneur de l'histoire de la compétition à réaliser un tel exploit. Cette saison comporte malgré tout son lot de déceptions : le Real termine troisième de la Liga et, surtout, est sorti par le petit club de Leganés en Coupe du Roi au terme d’une soirée cauchemardesque.  


Toujours est-il que, cinq jours après la victoire en Ligue des Champions, auréolé de gloire, Zidane annonce son départ du Real Madrid. Il dit avoir besoin de changement. L’entraîneur laisse un palmarès très impressionnant : 9 titres en moins de trois ans. 


Mais, après neuf mois de repos, nouveau coup de théâtre ! Le Real Madrid est en position difficile depuis le départ de Zidane. Les débuts de la saison 2018-2019 sont catastrophiques. Les Merengues sont sortis de la C1 dès les huitièmes de finale et éliminés de la Coupe du Roi par Barcelone. Santiago Solari, le remplaçant de Zidane est finalement limogé et on refait appel au Français. 


La mission de Zizou est simple : redresser l’équipe. Même si le miracle n’aura pas lieu, Zidane parvient à hisser le Real sur le podium : l’équipe finit troisième de la saison à moins de 20 point du leader catalan. 
La saison 2019/2020 actuellement en cours est terne pour le onze de Zizou. Le Français est régulièrement critiqué par les médias espagnols. Malgré un certain manque de constance, à l’heure où nous écrivons cet article, le Real Madrid est deuxième de la Liga juste derrière Barcelone. L’aventure espagnole de Zidane, qui a certes connu des temps meilleurs, peut continuer. 

En bref, la traversée des Pyrénées a été déterminante pour Zinedine Zidane. Joueur déjà mondialement connu, il devient un galactique et entre véritablement dans la légende. En plus, Zizou fait parti du club très fermé de ces grands joueurs de football devenu entraîneur avec un succès comparable. 

Nous vous recommandons

quentin gallet

Quentin Gallet

Diplômé en histoire et en géopolitique. Après la France, la Finlande et le Luxembourg, il vit désormais à Madrid. Passionné par la politique, les vieilles pierres et la randonnée.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Serignan lun 11/11/2019 - 08:38

Une legende vivante sa femme ne en france de parents espagnols

Répondre
Sur le même sujet