La Vila Olímpica et la Barcelone des JO, histoire d'une réappropriation du littoral

Par Perrine Laffon | Publié le 24/11/2021 à 17:56 | Mis à jour le 25/11/2021 à 11:41
Photo : CC BY 2.0 Fred Romero  https://www.flickr.com/photos/129231073@N06/36619726834
vila olimpica barcelone 2

Le 25 juillet 1992, la flamme des Jeux Olympiques s'allumait à Barcelone. Un événement d'envergure planétaire qui laissé une forte empreinte dans la capitale catalane.

 

Pour de nombreux Barcelonais, il y a la Barcelone d'avant les Jeux et celle d'après. L'organisation des J.O. d'été 1992 servit de moteur à une grande transformation urbanistique de la ville. L'occasion pour les autorités de faire découvrir au monde la beauté de Barcelone. Les structures de la ville ont été améliorées ou rénovées à cette occasion, un nouveau quartier fut créé, et toute la zone maritime fut aménagée. Ces travaux ont fortement contribué par la suite au rayonnement culturel, économique et touristique de la ville. Les habitants qui ont vécu les Jeux Olympiques de 1992 ont accueilli ces changements les bras ouverts et restent marqués cet événement qui a écrit un tournant dans l'histoire de Barcelone.

La Villa Olímpica

Un nouveau quartier fut créé dans le cadre du grand projet de transformation de Barcelone pour les Jeux Olympiques. Sur une vieille zone industrielle de Poblenou, le nouveau quartier résidentiel de la Villa Olímpica a accueilli les athlètes qui participaient aux J.O., pour ensuite servir de résidence à des familles. Ce projet urbanistique inclut la création de deux grandes tours, la tour Mapfre et la tour de l'Hotel Arts, qui marquent l'entrée vers le passage maritime. Tout le front de mer fut alors aménagé pour accueillir restaurants, bars et chiringuitos qui rythmeront la vie nocturne de ce nouveau quartier. 

L'ouverture à la mer

vila olimpica barcelone
Fred Romero, CC BY 2.0 <https://creativecommons.org/licenses/by/2.0>, via Wikimedia Commons

L'un des plus gros changements urbanistiques qui modifia radicalement Barcelone fut l'aménagement du littoral de Barcelone. La transformation poussée par les J.O. permit d'ouvrir la ville vers la mer et de permettre aux habitants de s'y promener. Avant 1992, la plage de Barcelone s'arrêtait tout juste à la Barceloneta. Avec la transformation urbanistique des J.O., la ville gagna deux kilomètres de plages supplémentaires, et le nouveau Port Olympique fut alors construit. Ces aménagements ont non seulement servi d'argument pour attirer les touristes, mais ils ont aussi profondément changé la manière dont les Barcelonais vivent avec leur front de mer. 

Des jeux mémorables

Les Jeux Olympiques de 1992 sont considérés comme l'une des meilleures rencontres olympiques de tous les temps. Poussés par une ferveur populaire incroyable, les J.O. de Barcelone ont fait connaître au monde l'accueil des Barcelonais, propulsant ainsi le tourisme dans la ville. L'événement sportif renvoya l'image d'une Espagne moderne et démocratique : les Jeux furent marqués par un engouement populaire, une cérémonie d'ouverture durant laquelle la flamme fut allumée par un archer, ainsi que par l'interprétation de la chanson "Barcelona" par la diva Montserrat Caballé et le chanteur du groupe Queens Freddie Mercury.

Non seulement cet événement contribua à la grande attractivité de Barcelone à l'international, mais il modifia surtout la vie de ses habitants. Les Barcelonais ont profité de nouvelles infrastructures qui ont amélioré leur quotidien, comme la création des ronda (périphériques), l'accès au littoral, ainsi de l'anneau olympique, un ensemble de stades et de structures sportives aménagées dans la montagne de Montjuïc. 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

olivierharoche jeu 25/11/2021 - 12:20

Il serait intéressant de parler du futur de ce port, parking à bateau au service des plaisanciers avant tout. L'actuelle mairie de Barcelona a fait fermer tous les commerces, bars et restaurants en détruisant plus de 1000 emplois. Décision prise bien avant la pandémie. Il y a quelques rumeurs sur des projets de centre de recherche maritime (qui pourrait tout aussi bien s'implanter dans les terrains vagues de BADALONA à cotés des 3 cheminées)... Mais rien de vraiment précis et des dates reportés sans cesse. Beaucoup de plaisanciers ont quitté ce "no man's land" qui était un lieu pourtant très agréable malgré, certes, quelques débordement le soir par les fêtards, mais encadrés par un service de sécurité qui a disparu aujourd'hui... Bien triste en tout cas...

Répondre
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale