Mercredi 1 décembre 2021
TEST: 2298

Les 100 ans du traité de paix de Riga

Par Emma Monbrun | Publié le 17/03/2021 à 19:30 | Mis à jour le 17/03/2021 à 20:12
traité de paix de Riga 1921

Ce 18 mars 2021, nous célébrons le 100e anniversaire du Traité de paix de Riga qui mit fin à la guerre soviéto-polonaise. La frontière entre les deux pays a été redessinée et la Pologne s’est vue gagner des parties de la Biélorussie et de l'Ukraine. Retraçons les grandes lignes des événements qui ont mené à la signature du traité de Paix.

 

Une victoire polonaise d’une guerre de territoires

La guerre polono-soviétique (février 1919 - mars 1921) était un conflit armé entre d’un côté la Russie soviétique et l'Ukraine soviétique et de l’autre la deuxième République polonaise et l'éphémère République populaire ukrainienne.

 

La Pologne avait retrouvé son indépendance en 1918, mais ses frontières n'avaient pas été formellement redessinées. C’est la guerre civile russe qui a été l'occasion pour la Pologne de reprendre ses anciens territoires.

Mais pendant ce temps, de nombreux dirigeants soviétiques souhaitaient propager la révolution vers le reste de l'Europe. Et la Pologne était considérée comme un véritable pont terrestre vers l'Occident!

 

Ainsi, la guerre polono-soviétique s'ensuivit, culminant avec la célèbre bataille de Varsovie, mieux connue sous le nom du “Miracle de la Vistule”, en 1920. Nous invitons d’ailleurs à jeter un coup d’oeil à notre article “Le miracle de la Vistule en 1920: un tournant dans l’histoire mondiale”.

Après les revers militaires ayant suivi leur défaite près de Varsovie, les Soviétiques étaient impatients d'entamer des négociations du traité de paix. De même, les Polonais étaient prêts à négocier. L’armée polonaise contrôlait la plupart des territoires contestés mais était presque épuisée.

La victoire décisive de la Pologne aboutit à l'établissement de la frontière russo-polonaise. Mais était-ce aussi simple que cela?

 

Les négociations de Paix

Les deux parties subissaient la pression de la Société des Nations pour faire la paix.

Les négociateurs en chef étaient Jan Dąbski pour la Pologne et Adolph Joffe pour la RSFSR (République socialiste fédérative soviétique de Russie).

Les pourparlers de paix ont commencé le 17 août 1920 à Minsk, mais à l'approche de la contre-offensive polonaise, les pourparlers ont été déplacés à Riga et ont repris le 21 septembre.

Un armistice a été signé le 12 octobre et est entré en vigueur le 18 octobre.

Les négociations pour le traité de paix ont traîné pendant des mois en raison de la réticence soviétique à signer. Cependant, les dirigeants soviétiques ont dû faire face à des troubles internes accrus dont des rébellions et des pénuries alimentaires.

Lénine a alors ordonné de conclure le traité de paix avec la Pologne. La paix de Riga a été signée le 18 mars 1921, partageant les territoires contestés en Biélorussie et en Ukraine entre la Pologne et la Russie et mettant fin au conflit.

 

Les termes

Le traité se composait de 26 articles. Les deux parties ont renoncé à réclamer des indemnités de guerre, mais:

  • La Russie devait rendre des œuvres d'art et d'autres trésors nationaux polonais (comme les tapisseries jagellonnes et la bibliothèque Załuski).
  • La Pologne devait recevoir une compensation monétaire (30 millions de roubles en or) pour son apport économique dans l'Empire russe à l'époque des partitions de la Pologne.
  • En vertu de l'article 14, la Pologne devait également recevoir du matériel ferroviaire d'une valeur de 29 millions de roubles-or.
  • L'article 3 stipulait que les questions frontalières entre la Pologne et la Lituanie seraient réglées par ces États.
  • L'article 6 offre des options de citoyenneté pour les personnes de chaque côté de la nouvelle frontière.
  • L'article 7 consistait en une garantie mutuelle que toutes les nationalités seraient autorisées "au libre développement intellectuel, à l'utilisation de leur langue nationale et à l'exercice de leur religion".

 

Cette guerre a largement déterminé la frontière soviéto-polonaise pour la période d’entre-deux guerres. Ces frontières sont restées en vigueur jusqu'en 1939. Elles ont ensuite été redessinées lors de la conférence de Yalta et de la conférence de Potsdam.

 

IMG_3948

Emma Monbrun

Étudiante puis expatriée à Wrocław, Pologne, je suis professeur FLE depuis 3 ans. Passionnée d'Histoire, des langues et des relations franco-polonaises, maintenant rédactrice pour lepetitjournal.com à Varsovie.
0 Commentaire (s) Réagir