Chaque 23 juin, on fête les pères en Pologne depuis 1965 !

Par Bénédicte Mezeix | Publié le 22/06/2022 à 17:05 | Mis à jour le 23/06/2022 à 07:58
papa et son fils

Le mot tata, papa en polonais, daterait du 15e siècle. Il serait issu du langage des enfants avec un doublement caractéristique de la syllabe, comme pour mama, sauf que… Célébrée depuis 1965 en Pologne, la fête des pères est loin d’égaler la fête des mères au pays de la Matka Polka... Bonne fête papa, les temps changent ! 

 

Un peu d’histoire, depuis quand existe la fête des pères ?

La fête des pères a vu le jour aux États-Unis, après le succès retentissant de la fête des mères. La première célébration de la fête des pères a eu lieu le 19 juin 1910, soit 3 ans après la 1ère fête des mères, dans la ville de Spokane sous l’impulsion d’une fille de vétéran de la guerre civile : Sonora Smart Dodd qui voulait rendre hommage à son papa l’ayant élevée seul, ainsi que ses cinq frères et sœurs, après la mort de leur maman. C’est le président Nixon qui a officiellement établi la fête des pères en 1972. Une longue reconnaissance…

Bien qu’en Pologne, cette fête ait une tradition s’étalant sur plusieurs décennies – elle a été créée en 1965, soit 7 ans avant les Etats-Unis, elle est loin d’égaler la fête des mères.

 

Tato, un film parlant

Théoriquement les pères ont les mêmes droits que les mères en Pologne, mais en cas de divorce ou de litige, la réalité est bien différente, même si les choses tendent à s’améliorer et les mentalités à évoluer.

Le film Tato, réalisé par Maciej Ślesicki et sorti en 1995, qui a reçu de très nombreux prix, suit le combat d’un père accusé à tort, tentant d’obtenir la garde de sa fille. 

 

 

 

 

Etre père en Pologne, dans les faits - STATO'21

« Pendant longtemps, les pères ont été le point manquant dans la photographie de la famille et dans les nombreux programmes et politiques qui lui sont consacrés. Ce n’est plus le cas ! Il est temps pour papa ! », peut-on lire sur la page consacrée au rapport STATO'21.  

C'est quoi exactement STATO'21 ? « Le rapport STATO'21 est le résultat du travail des experts de l'équipe de recherche de Tato.Net. L'équipe fait partie du premier groupe de réflexion en Pologne et en Europe - un centre de recherche sur la paternité et les questions familiales », explique le Dr Dariusz Cupiał, fondateur du site Tato.Net.

Et de rajouter : « Il s'agit de la deuxième édition d'une étude approfondie sur la condition de la paternité et de la famille contemporaines. L'étude a été baptisée STATO (studia i statystyki o ojcostwie - Études et statistiques sur la paternité). Elle recueille des données clés, interprétées par les meilleurs experts, tire des conclusions et prédit des tendances. Ce matériel apporte un réel soutien aux personnes impliquées dans la politique sociale et l'aide aux familles ». 

Le projet a été cofinancé par le Gouvernement Plénipotentiaire pour la Politique Démographique (Pełnomocnika Rządu ds ) et est réalisé dans le cadre du programme "Family First !" cofinancé par le Ministère de la Famille et de la Politique Sociale (Ministerstwo Rodziny i Polityki Społecznej).

Le contenu intégral du rapport, ainsi que des articles d'experts et des recommandations à l'intention des institutions et des organisations, sont disponibles gratuitement sur le site tato.net.

 

Que nous apprend STATO'21 ?

Le rapport STATO'21 (studia i statystyki o ojcostwie - études et statistiques sur la paternité) met, par exemple en lumière que près de 70 % des pères passent plus d'une heure par jour avec leurs enfants.

Autre point : ce qui caractériserait un bon père c’est sa présence émotionnelle : faire preuve de tendresse, d'attention, de soins, de gentillesse. Le rapport souligne que la source la plus importante de bonheur et de satisfaction dans la vie des pères interrogés, c’est la relation qu’ils entretiennent avec leur famille.

L'enquête a été menée en septembre 2021 par IMAS International. Elle a porté sur un groupe représentatif de 2.034 Polonais, auprès desquels 809 entretiens ont été obtenus : 384 hommes et 425 femmes.

 

Lepetitjournal.com/Varsovie souhaite une très bonne fête à tous les Papas 

 

Fête des pères pologne

 

 

 

benedicte mezeix

Bénédicte Mezeix

Directrice et rédactrice en chef du site lepetitjournal.com/Varsovie, j'ai une longue expérience dans les médias : télévision, radio, presse écrite francophone et spécialisée. Mon premier voyage en Pologne date de 2010.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale