Dimanche 15 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

VOX le parti d’extrême droite espagnol à l’ascension façon “Trump“

Par Nathalie Canet | Publié le 08/11/2019 à 06:00 | Mis à jour le 16/11/2019 à 01:24
Unsplash

Un parti politique espagnol classé à l’extrême droite qui monte en flèche dans les sondages depuis 2018, c’est l’histoire de VOX, qui doit son ascension à des méthodes rappelant celles de Trump en 2016.

 

Dimanche 10 novembre auront lieu les élections législatives en Espagne, et tous les yeux seront rivés sur un parti en particulier : VOX.

Un parti politique d’extrême droite qui se démarque du paysage politique en Décembre 2018 lors des élections régionales en Andalousie où il obtient 12 élus ainsi que l’alliance du parti populaire (droite espagnole) pour gouverner la région.

C’est ainsi que VOX est entré directement dans la cour des grands.

 

QUI EST VOX ?

VOX a été fondé en 2013 et est actuellement dirigé par Santiago Abascal, petit-fils d’un maire franquiste aux discours très engagés : « Nous voulons défendre la liberté face à la dictature progressiste ».

Les militants viennent pour leur majorité du parti populaire, de la phalange (organisation politique espagnole nationaliste), de Démocratie nationale mais aussi directement de partis néo-fascistes.
Le parti compte également de nombreux jeunes dans ses rangs, qui n'ont pas connu directement la dictature franquiste.
« Nous voulons faire entendre la majorité silencieuse » prônent les partisans du parti. 

Une extrême droite qui se dit décomplexée et qui pour beaucoup, permettrait désormais d’exprimer des opinions longtemps considérées comme fascistes.

Le parti est une synthèse de valeurs traditionnelles et actuelles : contre l’avortement, le féminisme, l’immigration, la “dictature progressiste“ et pour l’héritage culturel catholique, la famille traditionnelle, l’ordre et la revendication de l’unité de l’Espagne. 

 

POURQUOI UN TEL SUCCES ?

Cette ascension fulgurante pour un parti d’extrême droite qui est passé de 1% à 10% d’intention de votes en seulement 6 mois, VOX la doit principalement à la fusion de thèmes traditionnels tels que le nationalisme irrédentiste à Gibraltar, le séparatisme, l’opposition à la loi « mémoire historique » qui condamne le franquisme, mais également à l’exhumation du corps de Franco ou à la vision officielle de la guerre civile, et des thèmes inspirés de la nouvelle extrême droite occidentale.

Jeunes et moins jeunes semblent donc s’y retrouver.

 

En plus d’occuper le terrain et d’abuser des médias vidéo et des réseaux sociaux pour faire parler de lui et augmenter sa cote de popularité, VOX a fortement bousculé les règles de la communication politique en se constituant partie civile dans l’ensemble des procès frappant les leaders séparatistes.

Tirer un bénéfice électoral en incarnant la fermeté face aux catalans, telle est sa stratégie dans cette démarche.

Le parti se sert du tribunal comme d’un plateau de télévision pour diffuser son discours et amplifie sa portée grâce aux journalistes qui font le pied de grue à la sortir du tribunal pour recueillir son compte rendu et le diffuser. C’est pour VOX une chance en or de se faire connaitre du grand public.

Plus il y a de bruit autour du parti plus ça arrange ses affaires, ce procès en est le meilleur exemple. Ça n’est pas sans nous rappeler les méthodes trumpistes pour arriver à la maison blanche.

 

LES CHANCES POUR CES ELECTIONS

Quel que soit le résultat des élections de ce dimanche 10 Novembre, VOX semble marquer un avant et un après dans la démocratie espagnole. 
Tous les sondages promettent au parti une forte progression électorale pouvant l’amener à devenir la 3e force politique d’Espagne.

Franco est mort mais le franquiste semble être resté.

 

Rendez-vous ce Dimanche 10 novembre pour le résultat des élections législatives espagnoles.

 

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook TwitterLinkedin, Instagram
Retrouvez l’ensemble des bonnes idées sorties du week-end, les bons plans des jours et semaines à venir sur l'EXPAT GUIDE

 

Nous vous recommandons

Nathalie Canet

Nathalie Canet

Après plus de 15 années intensives dans la communication et la publicité entre Paris et New York, Nathalie rejoint lepetitjournal.com en octobre 2019 en tant que rédactrice en chef.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Valence

Noël en Espagne, 7 dates à ne pas manquer

Les Espagnols sont bien plus festifs que les Français si on regarde le nombre d’occasion de célébrer Noël entre décembre et janvier. Des us et des coutumes saupoudrés d’un peu de magie et de gaîté.