Mardi 27 juillet 2021

Valence, candidate pour accueillir les Gay Games en 2026

Par Paul Pierroux-Taranto | Publié le 23/06/2021 à 20:34 | Mis à jour le 25/06/2021 à 10:13
Photo : Facebook de Valencia Bid City Gay Games XII 2026
Un bus décoré aux couleurs des Gay Games

Valence a présenté sa candidature ce lundi 21 juin pour accueillir la manifestation sportive et culturelle des Gay Games en 2026. Le président de la Generalitat Ximo Puig a indiqué qu'il souhaite, si la candidature est finalement retenue, faire de cet événement sportif une “référence internationale” et un “succès” pour la ville.

“L’inclusion est la médaille qui importera le plus en 2026”, a déclaré le Président de la Generalitat. La ville de Valence a déposé sa candidature officielle ce lundi lors d’une réunion qui s’est tenue dans le bâtiment Veles e Vents en présence - entre autres personnalités - de Ximo Puig, du conseiller pour l'Éducation, la Culture et les Sports Vicent Marzà, du président de la députation provinciale Toni Gaspar, et des principales associations sportives LGBTI+. 

 

Une manifestation sportive ouverte à tout le monde

Pour le Président de la Generalitat, l’événement sportif des Gay Games est devenu au fil des années un “modèle de vivre ensemble” qui permet de lutter contre “les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle, le genre, la couleur de peau, le handicap ou l’âge”

Créés à San Francisco en 1982 par l’athlète olympique et activiste Tom Waddell, les Gay Games sont ouverts à tout le monde, sans critères de sélection. Ils se veulent une manifestation sportive et culturelle “inclusive” et “promotrice de valeurs de tolérance”. Il suffit de s’inscrire à l’événement pour y participer. La prochaine édition aura lieu à Hong Kong en 2022. Tous les quatre ans, la manifestation rassemble plus de 10.000 participants, soit autant - voire plus - que les Jeux Olympiques. 

 

Un grand impact économique et social

Aussi, si Valence est qualifiée, 2026 pourrait être une année de fort rayonnement international pour la ville. Le marathon, organisé chaque année et attirant près de 30.000 participants, place déjà Valence sous le signe du sport aux yeux du monde entier. Ximo Puig estime que la participation aux Gay Games multiplierait par quatre l’impact de la ville sur le plan “sportif, social, culturel et économique”.

Pour rappel, les Gay Games qui se sont déroulés à Paris en 2018, ont eu des retombées économiques considérables pour la capitale : selon les organisateurs, ils ont permis de générer 136 millions d’euros. Un événement très rentable, donc, principalement pour le secteur du tourisme et du loisir, et qui présente l’insigne avantage de ne pas exiger de grands investissements pour la ville, à la différence des Jeux Olympiques. Sans compter, bien sûr, l’image d’ouverture, d’inclusion et de tolérance dont Valence bénéficierait.

Pour l’heure, sa candidature se fait aux côtés de deux autres villes : Munich et Guadalajara. On connaîtra le verdict à Hong Kong en novembre de cette année. Dans l’hypothèse où Valence serait sélectionnée, elle devrait s’attendre à accueillir pas moins de 15.000 sportifs et quelque 100.000 visiteurs.

 

Paul Pierroux-Taranto

Paul Pierroux-Taranto

C'est enthousiaste et motivé que ce jeune Français, Valencien de coeur et d'origine, qui a travaillé dans le domaine de l'écriture et de la communication à Paris, rejoint lepetitjournal.com/valence en tant que rédacteur en chef.
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Eric jeu 24/06/2021 - 09:58

Tres belle initiative en souhaitant le succes de cette candidature

Répondre
Commentaire avatar

Laura mer 23/06/2021 - 21:39

Qué bien!

Répondre

Fallas

FALLAS 2020

Les Fallas auront lieu du 1er au 5 septembre à Valence

L’Assemblée extraordinaire des présidents des Fallas a approuvé à la quasi unanimité la proposition faite par la Conselleria de Sanitat de célébrer la traditionnelle fête valencienne début septembre.