Jeudi 22 octobre 2020

Un déconfinement en quatre étapes jusqu’à fin juin en Espagne

Par Paul Pierroux-Taranto | Publié le 29/04/2020 à 18:00 | Mis à jour le 29/04/2020 à 19:52
Photo : La Moncloa
pedro-sanchez

Le président du gouvernement Pedro Sánchez a annoncé ce mardi 28 avril la feuille de route de son “plan de transition vers une vie normale” en Espagne. Le déconfinement sera “progressif” et se déroulera en quatre “phases” jusqu’à fin juin en fonction de l’évolution de la pandémie de COVID-19. 

Chaque phase durera au moins deux semaines et sera conditionnée par la situation épidémiologique du pays. À partir du stade 1 du déconfinement, les phases seront “graduelles, asymétriques et coordonnées” c’est-à-dire que l’agenda des mesures à suivre sera concerté entre le gouvernement et chaque province. 

 

Phase 0 : préparation du déconfinement

C’est la phase dans laquelle nous nous trouvons tous présentement. Elle durera jusqu’au 10 mai. Tout au long de cette phase, des mesures seront mises en place à partir des données sanitaires.

Depuis le dimanche 26 avril, les mineurs de 14 ans (au maximum 3) peuvent sortir accompagnés d’un adulte sur une distance d’un kilomètre pour une durée d’une heure. 

À partir du Samedi 2 mai, Sánchez a annoncé que l’on pourra dores et déjà avoir une pratique sportive individuelle et sortir en compagnie “des personnes avec lesquelles on vit. Les conditions de ces sorties ne sont pas encore fixées et se feront connaître dans les prochains jours. Sánchez n’a pas exclu la possibilité d’établir des créneaux horaires adaptés.

Pour ces prochaines deux semaines, Sánchez a prévu comme mesures immédiates la réouverture “d’établissements avec un service sur rdv”, la réouverture de restaurants proposant des plats-à-emporter, la possibilité d'entraînements individuels pour les sportifs affiliés et la reprise de l'entraînement des ligues professionnelles.     

Quatre îles - La Gomera, El Hierro, La Graciosa (Canaries) et Formentera (Baléares) - commenceront la phase 1 avant le reste du pays en raison de la faible incidence de la pandémie sur leur territoire.  

 

Phase 1 : début du déconfinement (à partir du 11 mai)

La reprise partielle des activités sera étudiée pour chaque région en fonction des indicateurs de santé publique.

Il sera a priori possible de se déplacer dans les limites de sa province et d’établir un contact social avec des personnes sans antécédents pathologiques connus ni déficience immunitaire. 

Activités commerciales : réouverture des petits commerces dans des “conditions de stricte sécurité” en évitant les regroupements de personnes. Des horaires préférentiels seront établis pour les personnes âgées de plus de 65 ans.

Restauration : réouverture des terrasses des bars et restaurants dans une limite de 30% de leur capacité d'accueil. L’intérieur restera en revanche fermé.    

Hôtellerie : les hôtels et autres types de logements touristiques, à l'exclusion des “zones communes”, commenceront à réouvrir.   

Secteur agroalimentaire : reprise de l’activité agroalimentaire qui a été arrêtée depuis l’état d’alerte.

Lieux de culte : réouverture avec une capacité d'accueil limitée à un tiers.

 

Phase 2 : déconfinement Intermédiaire (à partir du 25 mai) 

Éducation : le cours reprendront en septembre. Cependant, des exceptions seront faites pour certains centres éducatifs. Des cours de renforcement pour les collégiens vont être en effet proposés dans des centres éducatifs. Les examens du baccalauréat (EBAU anciennement “Selectividad”) devraient avoir lieu entre le 22 juin et le 10 juillet. De plus, les mineurs de 6 ans pourront être pris en charge si leurs deux parents travaillent en présentiel.

Restauration : l'intérieur des restaurant sera de nouveau accessible aux clients avec une capacité d'accueil réduite à un tiers.

Cinémas, théâtres, auditorium, concerts rouvriront leurs portes avec, eux aussi, seulement un tiers de leur capacité d’accueil. Concernant les concerts, s’ils sont en plein air, des rassemblements jusqu’à 400 personnes seront autorisés à condition qu’elles aient des places assises. On pourra aussi se rendre à des expositions ou visiter des monuments suivant les mêmes restrictions soit au tiers de la capacité d'accueil.

Lieux de culte : capacité d'accueil de 50 %.

On prévoit également la reprise de la pêche et de la chasse sportive.

 

Phase 3 : déconfinement avancé (à partir du 8 juin)

Il y aura moins de restrictions quant à la mobilité générale. Néanmoins, il sera toujours fortement recommandé, au même titre que dans les phases antérieures, de porter le masque hors du domicile et dans les transports publics.

Activité commerciale : l’option du télétravail continuera à être favorisée. Pour les commerces, la capacité d’accueil sera toujours réduite de moitié et une distance de sécurité de deux mètres devra être respectée. Les mesures restrictives concernant la capacité d'accueil devraient s’atténuer en revanche dans le milieu de la restauration, sans plus de précisions en l’état, mais les distances de sécurité seront quant à elles maintenues. 

 "Si nous devons choisir entre la prudence et le risque, nous choisirons la prudence."

Pedro Sánchez a par ailleurs rappelé que le processus de déconfinement est le moment “le plus risqué et difficile” à traverser et qu’il ne faut pas mettre en péril, par impatience et imprudence, tous les efforts entrepris jusqu’à maintenant dans la lutte contre le coronavirus. Le comportement responsable de chacun est la clef pour la victoire et le retour à une situation normale, a-t-il insisté.

 

Communauté valencienne 

Pour rappel le nombre de nouveaux cas de coronavirus par semaine dans la région valencienne a diminué au cours du dernier mois :

cas-comunitat

 

Le président de la Generalitat, Ximo Puig, estime sur 24 horas de RNE que le plan proposé par le gouvernement est “le premier pas vers un retour à la normal” et appelle au dialogue entre les Communautés, le ministère de la Santé et le Gouvernement espagnol.

ximo-puig
Ximo Puig, président de la Generalitat / gva.es

 

Interrogé sur l’ouverture des plages cet été, le président de la Generalitat considère que ces espaces peuvent accueillir une présence humaine selon les experts mais qu’elle ne doit pas être massive comme auparavant. Le retour aux plages doit se faire en maintenant les distances de sécurité. “Prochainement, on se promènera à la plage comme on se promène à la montagne” a ajouté le président. Ximo Puig a cependant exprimé la volonté de ne “pas renoncer à l’été et de recevoir à nouveau les visiteurs qui ont choisi la Comunitat comme destination".

 

Suivez-nous sur Facebook, Instagram et Twitter !

 

Sources : EFE, lamoncloa.gob.es, gva.es, rne.es

 

Paul Pierroux-Taranto

Paul Pierroux-Taranto

C'est enthousiaste et motivé que ce jeune Français, Valencien de coeur et d'origine, qui a travaillé dans le domaine de l'écriture et de la communication à Paris, rejoint lepetitjournal.com/valence en tant que rédacteur en chef.
4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Francisco jeu 07/05/2020 - 08:34

Bonjour Je suis Espagnol j’ai 57 ans et je réside en France en depuis 1966 , ayant arrêter mon activité professionnelle cet hiver je voulais m’installer dans ma maison de la région D’Alicante en Mai, pour y vivre une bonne partie de l’année mais en restant résidant Français et je voudrais savoir quand nous pourrons nous rendre en Espagne pour y faire notre déménagement . Merci par avance Bien à vous Francisco Venero

Répondre
Commentaire avatar

Sylvie de Tours lun 04/05/2020 - 12:26

Bonjour, Avez-vous des informations sur l'ouverture des frontières ? Et notamment sur la possibilité de faire un déménagement de France vers l'Espagne, pour une installation définitive ? Merci pour toutes vos informations régulières... Bien cordialement

Répondre
Commentaire avatar

Laura mer 29/04/2020 - 15:02

Merci pour cette grande clarté et précisions qui nous aide à voir le bout du tunnel...

Répondre
Commentaire avatar

Ladyh mer 29/04/2020 - 08:59

Merci pour cette excellente synthèse. Martine

Répondre