Samedi 15 août 2020

Phase 1 : ce qu’on peut faire à partir de lundi

Par Paul Pierroux-Taranto | Publié le 16/05/2020 à 04:15 | Mis à jour le 16/05/2020 à 08:44
Photo : Le président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez / La Moncloa
Le président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez / La Moncloa

L’ensemble de la Communauté valencienne entre en phase 1 à compter du lundi 18 mai. Suivant le plan de “transition vers une nouvelle normalité” proposé par Sánchez, un certain nombre de restrictions qui avaient cours vont être assouplies et de nouvelles mesures vont entrer en vigueur. Voici un résumé de ce que l’on pourra faire à partir de lundi dans la Communauté valencienne.


Déplacements hors du domicile

Vous pourrez circuler dans votre province, île ou unité territoriale de référence à partir du lundi 18 mai. 

En revanche, vous ne serez autorisés à vous déplacer hors de votre province que pour les raisons suivantes : raisons de santé, raisons professionnelles ou commerciales, retour au domicile familial, assistance et prise en charge de personnes âgées, de personnes à charge ou de personnes handicapées, cas de force majeure et situations de première nécessité qu’il vous faudra alors être en mesure de justifier. 

Les mesures de sécurité et d’hygiène devront toujours être respectées. 

Ainsi, le port du masque hors de votre domicile est fortement recommandé, et nous vous rappelons qu’il est strictement obligatoire si vous voulez emprunter les transports en commun.

Pour les déplacements en voiture, les personnes qui vivent sous le même toit pourront utiliser toutes les places assises disponibles (jusqu’à 9 places). De plus, le port du masque est facultatif dans le véhicule.

Vous êtes aussi autorisés à partager un véhicule avec des personnes qui ne vivent pas avec vous, dans une limite de deux personnes par rangée de sièges (avant, arrière), avec le port du masque obligatoire et en gardant vos distances.

En ce qui concerne vos déplacements à moto avec un passager qui ne vit pas avec vous, il est obligatoire - pour le conducteur et le passager - de porter des gants, un casque avec une visière qui recouvre intégralement le visage ou un masque.

 

Famille ou amis

Les réunions entre amis ou avec la famille, jusqu’à dix personnes, chez soi ou dans la rue, seront autorisées. 

Pour l’instant, les horaires pour faire du sport et se promener n’ont pas changé. Il est à noter que ces tranches horaires sont susceptibles d’être modifiées par les autonomies.

 

Les petits-commerces 

Les petits-commerces et prestataires de service (d’une surface de moins de 400m2) pourront rouvrir et accueillir leurs clients sans prise de rendez-vous. 

La capacité d'accueil de leurs locaux sera limitée à 30% et il faudra toujours veiller à respecter une distance de sécurité minimale de 2m. 

Les horaires d'accueil prioritaire pour les plus de 65 ans seront maintenus.  

Les marchés en plein air (mercadillos) et les marchands ambulants pour les produits alimentaires et de première nécessité seront également concernés par ces règles quand les mairies le décideront. Une limitation initiale à 25 % des places habituelles et à un tiers de leur capacité d'accueil sera alors instaurée. 

Quant aux concessionnaires de voitures, stations de contrôle technique (estaciones de ITV) et jardineries, ils pourront rouvrir, quelles que soient leurs surfaces, en privilégiant toutefois la prise de rendez-vous.   

En ce qui concerne les centres commerciaux, il faudra encore attendre. 

Cependant, les magasins qui ont une surface importante pourront ouvrir s’ils parviennent à délimiter une zone inférieure à 400m2. Le gouvernement a par ailleurs interdit les soldes dans les magasins physiques afin d’éviter les regroupements. Celles-ci ne pourront se faire pour l’instant que sur internet.   

Les services, entre autres tels que les salons de coiffure, les instituts de beauté, ou centres de kinésithérapie, qui ne garantissent pas une distance de sécurité suffisante, devront s’équiper des protections adaptées.


Les terrasses 

Les terrasses des hôtels, des bars et des restaurants pourront rouvrir. La nouveauté, c’est qu’elles pourront ouvrir à 50% de leur capacité d'accueil (soit la moitié de leurs tables à l'extérieur) et non pas à 30% comme il avait été initialement annoncé. De plus, ces terrasses accepteront la présence de groupes incluant jusqu’à dix personnes. En revanche, il faudra attendre la phase 2 pour que les intérieurs rouvrent. 

Le nettoyage et la désinfection des tables, chaises, ou toute autre surface de contact, doit être systématique après chaque client. Des distributeurs de gels hydro-alcooliques seront mis à la disposition des clients, les nappes à usage unique seront à privilégier et l’on évitera les cartes de menu à usage commun. Le paiement par carte doit être favorisé, en évitant, dans la mesure du possible, de régler en espèces.

L'occupation maximale des toilettes publiques sera d'une personne à la fois.


Les hôtels 

D’autre part, les hôtels et les logements touristiques pourront rouvrir sous certaines conditions. Avant leur réouverture, un nettoyage total devra être réalisé.

Le service de restauration sera à l’usage exclusif des clients hébergés. 

L’utilisation des piscines, spas, gymnases, zones pour enfants, discothèques, lieux de conférences ou d’événements ne sera pas autorisée.

De plus, les ascenseurs et les monte-charges seront limités à une personne à la fois, sauf si une distance minimale de 2m entre chaque personne peut être respectée. 

 

Cinémas et théâtres

Les établissements proposant des événements et spectacles culturels pourront rouvrir.

Ils pourront de fait contenir jusqu’à 30 personnes pour les espaces fermés, et jusqu’à 200 personnes pour les espaces en plein air. Il faudra toujours veiller au respect des mesures de sécurité et d’hygiène. Avant chaque spectacle ou événement, une désinfection complète devra être réalisée. Des services annexes comme les cafétérias, les vestiaires ou la vente de nourriture et d’objets ne pourront pas être proposés aux visiteurs.    


Musées et bibliothèques

Les bibliothèques privées et publiques rouvriront avec une capacité d'accueil limitée à 30%. L’usage des ordinateurs y sera interdit et elles ne pourront pas organiser des activités et événements culturels. 

Les musées rouvriront au tiers de leur capacité d’accueil. Les distances de sécurité devront être maintenues à tous moments.

 

Les lieux de culte

Les lieux de culte rouvriront avec une capacité d'accueil limitée à un tiers. 

Les veillées et les enterrements pourront avoir lieu avec un maximum de 15 personnes présentes dans les espaces en plein air et 10 personnes dans des espaces fermés, que ces personnes vivent ou non sous le même toit. 

 
Sport

Les installations sportives à l’air libre, les centres sportifs (proposant une pratique individuelle du sport qui n’implique pas de contacts physiques ni l’utilisation de vestiaires) ou l'entraînement des sportifs de haut niveau sont autorisés sous certaines conditions.

Ces mesures ne concernent a priori pas les salles de gym et de fitness, non plus que les piscines, qui devraient en théorie n’ouvrir qu’en phase 3 du plan de déconfinement. 
 

Les centres éducatifs et services sociaux

On pourra procéder à la réouverture des centres éducatifs ou universitaires pour la désinfection, le conditionnement et l'exécution des fonctions administratives.

Les services sociaux rouvriront. L'accueil du public devra toujours se faire dans le respect des distances de sécurité.

On pourra organiser des congrès, des réunions, des événements et des séminaires avec un maximum de 30 participants et en maintenant une distance sociale de deux mètres entre chaque participant. La participation “non-présentielle” doit cependant être encouragée.

L'utilisation de supports en papier et leur diffusion seront limitées autant que possible.

Les laboratoires du domaine public ou privé qui développent ou soutiennent des activités de recherche, et d'innovation scientifique et technique dans tous les domaines de l'économie et de la société, sont amenés eux aussi à rouvrir. 


 

Toutes les mesures que nous venons d’énumérer ne concernent pas les personnes présentant des symptômes de COVID-19 ou ayant été en contact étroit avec elles, et qui doivent impérativement rester en quarantaine. 

Le gouvernement insiste bien sur le fait que le télétravail doit être privilégié au maximum et que le respect des règles de sécurité et d’hygiène, en plus d’être fondamental, est obligatoire pour tous. 

 

Suivez-nous sur FacebookInstagram et Twitter !

 

Sources : BOE, lamoncloa.gob.es

Nous vous recommandons

Paul Pierroux-Taranto

Paul Pierroux-Taranto

C'est enthousiaste et motivé que ce jeune Français, Valencien de coeur et d'origine, qui a travaillé dans le domaine de l'écriture et de la communication à Paris, rejoint lepetitjournal.com/valence en tant que rédacteur en chef.
3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Ghiloucalp mar 19/05/2020 - 10:00

Les français ayant acheté une résidence en Espagne y vivant une grande partie de l’année et bien sûr en parfaite santé sont pestiférés et ne peuvent pas rejoindre celle-ci....pourtant l Espagne avec la crise actuelle y trouverait certainement un avantage

Répondre
Commentaire avatar

George sam 16/05/2020 - 14:58

Bonjour, Merci pour ces informations! Mais si on lit bien les règles que vous mentionnez, il y a un truc qui m'échappe: les tranches horaires sont maintenues si je veux me promener ou faire du sport... mais si je veux aller (en marchant) déjeuner sur une terrasse, je peux y aller en dehors des horaires ??? Tout ceci est un peu confus! Plus précisément, je désire savoir si je peux prendre ma voiture par exemple à 17h00, et aller voir un ami qui se trouve à 20 km de chez moi (dans la même province) ?

Répondre
Commentaire avatar

Laura sam 16/05/2020 - 12:37

Une brise de liberté souffle sur la Communauté valencienne enfin.... mais il faut continuer à appliquer les gestes barrières bien évidemment. Merci pour cette clarté et précisions.

Répondre

Vivre à Valence

HISTOIRE

Le Dénia renaît fièrement de ses vestiges

Construit entre le XIe et le XIIe siècle, le château de Dénia a fortement influencé la topographie de sa ville éponyme, située dans la province d’Alicante, en pleine Communauté valencienne.