Mercredi 24 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Lycée français de Valence : grève fortement suivie ce 25 janvier

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 25/01/2018 à 12:39 | Mis à jour le 25/01/2018 à 23:42
Photo : ©Lycée français de Valence
Auditorium et cour du Lycée français de Valencia

Ce jeudi 25 janvier, tous les les syndicats de la Fédération Syndicale Unitaire en Espagne appelait l’ensemble des personnels des lycées français à la grève. Elle fût particulièrement suivie à Valence où l’on a recensé 82% des résidents en grève dans le primaire et 70% pour le deuxième degré. 


Gilles Augié et Daniel Michel, représentants du SNES FSU pour le Lycée français de Valence nous ont confirmé le succès de cette journée de mobilisation liée à l’annulation de crédits de 33 millions d’euros sur le budget 2017 de l’AEFE et à ses conséquences, comme l’augmentation de 6 à 9% de la participation financière complémentaire des établissements conventionnés.


L’autre inquiétude est bien entendu celle de la suppression de postes de détachement et le non renouvellement des contrats locaux. Si pour le moment, l’établissement de Paterna n’a pas subi de perte de postes pour la rentrée 2018/19, il est à craindre que cela soit le cas pour les rentrées suivantes.


Afin de prévenir les parents d’élèves, la direction de l’établissement avait envoyé un courrier électronique à l’ensemble des familles la veille, mercredi 24 janvier en fin de journée. Les élèves étaient par ailleurs accueillis dans les locaux. 


Une autre journée de mobilisation nationale est prévue le 6 février prochain. Néanmoins, le personnel du Lycée français de Valence, en vacances à cette période, n’y participera que par la pensée
 

Nous vous recommandons

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Valence

FISCALITÉS

Investir en nue-propriété face aux incertitudes économiques

Le contexte économique actuel nous amène à envisager des changements futurs importants. Crystal finance estime que les probables chocs à venir pourront constituer des opportunités d’investissement.