Lundi 25 octobre 2021
TEST: 2297

Le Bureau des plaintes contre la violence sexiste se développe

Par Paula Etcheverry | Publié le 19/01/2021 à 11:02 | Mis à jour le 29/01/2021 à 15:23
Photo : pixabay
oppression-458621_1280, lepetitjournalvalence, valence, violencia de genero, violence sexiste, en cas d'urgence 016

- Depuis le mois d’avril 2019, le bureau des plaintes contre la violence sexiste, situé dans la “Ciudad de la Justicia “ de Valencia, a accueilli au total 1049 femmes soit, en moyenne, 2 femmes par jour.  Les bureaux de Castellón et d’Alicante devraient être opérationnels l'année prochaine. 

 

La conseillère pour la Justice, Gabriela Bravo, a annoncé que sept agents supplémentaires vont rejoindre les effectifs du Bureau des plaintes relatives aux violences sexistes. Neuf agents sont déjà en activité dans cet établissement de la Cité de la Justice de Valencia, où travaillent également 23 professionnels (psychologues et travailleurs sociaux) de la Red de Oficinas de Asistencia a las Víctimas del Delito.

 

violencia de genero plaintes contre violence sexiste lepetitjournalvalence valence
GVA. En cas d'urgence contactez le 016.

 

Selon Gabriela Bravo, avec l’augmentation des effectifs policiers,"on pourra intensifier le travail du bureau" qui a donné des résultats "très satisfaisants" depuis son lancement en avril 2019. La conseillère a également expliqué que des "protocoles de collaboration" seront mis en place avec les forces de sécurité de l’État pour prendre en charge les victimes de violence sexiste grâce à l’expérience accumulée dans ce service public qui est unique en Espagne.

 

Depuis son lancement, au cours de ces vingt derniers mois, 1049 victimes ont été prises en charge. Cela signifie qu’en moyenne, deux femmes par jour sont passées par le bureau de la Cité de la Justice de Valence.

 

Pendant les huit mois de 2019 où le Bureau a fonctionné, 390 victimes ont été prises en charge, dont 252 ont fini par déposer plainte. En ce qui concerne l’année 2020, le nombre de victimes prises en charge a presque doublé, atteignant un total de 659 personnes, dont 293 ont déposé plainte auprès de l’autorité judiciaire.

 

Dans la Communauté valencienne, les femmes battues mettent en moyenne sept ans à mettre des mots sur leur situation et, pour cette raison, la principale mission de ce bureau est "que les plaintes aient lieu bien avant et que les victimes sachent que les mécanismes de réponse institutionnelle dans le domaine judiciaire ont été améliorés afin qu’elles puissent sortir de l’enfer parce qu’en aucun cas elles ne seront seules", a déclaré la conseillère. 

Comme l’a rappelé la conseillère, le bureau offre aux victimes un environnement "sûr et amical” où elles peuvent porter plainte et qui, en outre, les accompagnera et les protègera tout au long du processus.

 

en cas d'urgence

En cas d'urgence contactez le 016 

 

bureau de plaintes violence sexiste

 

 

Bureau des plaintes contre la violence sexiste : 961 927 359

oficinadenuncias@gva.es

 

lepetitjournal.com/valence


 

Paula Etcheverry

Paula Etcheverry

Argentine d’origine mais Française de cœur, Paula est une expatriée enthousiaste. Ses passions : famille, langues, culture, communication, théâtre et relations publiques.
0 Commentaire (s) Réagir