Lundi 17 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TROPHEES D’EUROPE : Xavier et José-Luis, la fierté d’une consécration

Par Shirley SAVY-PUIG | Publié le 11/02/2019 à 01:07 | Mis à jour le 11/02/2019 à 23:35
Photo : Xavier Laumain et José-Luis Drevet entoure Shirley Savy Puig, la Responsable de l'édition valencienne de Lepetitjournal.com
Xavier Laumain et José-Luis Drevet entoure Shirley Savy Puig, la Responsable de l'édition valencienne de Lepetitjournal.com

De Xavier et José-Luis, vous avez lu les portraits depuis qu'ils ont remporté jeudi dernier un Trophée des Français d’Europe dans leur catégorie respective. Exercice très académique. Laissez-moi aujourd'hui vous raconter pourquoi je suis particulièrement heureuse pour eux qu'ils aient gagné.

Des Français à Valencia et dans la région valencienne, j'en ai rencontré une peltée depuis que j'ai repris l'édition locale du site Lepetitjournal.com. Passons sur les désagréables. Les vilains. Comme cette femme qui m'a harcelée pour que je l'interviewe ... et qui m'a pipeautée sur son parcours. Ou comme celle qui lors d'un dîner privé m'a lancée entre la poire et le fromage "Ce que j'attends de toi, c'est que tu m'ouvres à ton réseau" ("Moi, un réseau ???"). Mais ne leur donnons pas d'importance car il y a tous ces Français incroyables, ces Français de l'ombre, ceux qui ne passent pas leur temps sur les groupes Facebook ou les forums dans l'espoir vain de vendre leurs services. Ils n'en ont pas le temps car ils travaillent, ils voient loin, ils entreprennent, bref ils apportent chaque jour leur petite pierre à l'édifice. Xavier et José-Luis font partie de ceux-là. 

Tout d'abord Xavier que je connais depuis 2017. Tout a commencé par un mail dans lequel il m'expliquait qu'avec un ami, ils allaient réaliser la sculpture d'une Fallas l'année même où ces fêtes venaient d'être inscrites Patrimoine immatériel de l'humanité par l'UNESCO. Comment ne pas lui répondre et comment ne pas le suivre dans cette folle aventure et rencontrer sa femme Angela et ses deux adorables filles ? De cette épopée est resté un lien certain et surtout sincère.

Quant à José-Luis, c'est en 2018 que nous avons pris contact et chose curieuse, c'est également pendant les Fallas. Il proposait aux français d'assister aux mascletas de la place de la Mairie. Nous avions échangé très simplement et très amicalement. Nous avions trouvé un bon compromis tous les deux et il avait permis à ma mère de profiter de cet incroyable spectacle. Il m'avait ouvert les portes de sa tannerie mais trop enceinte, je n'avais pas trouvé la force pour y aller. 

Quand la déclinaison au niveau Européen des Trophées des Français de l'étranger a été annoncée, j'ai pensé à plusieurs Français de la région qui correspondaient au profil recherché, dont Xavier et José-Luis. Leurs points communs ? Tous deux m'ont dit qu'ils ne pensaient pas en avoir l'étoffe. L'humilité. Voilà ce qu'ils ont en commun. Voilà ce qui fait leur succès. 

Mais également la transmission puisque tous les deux œuvrent pour faire découvrir leur métier et sensibiliser les plus jeunes aux domaines qui les concernent : le patrimoine et l'environnement pour Xavier, les métiers de l'artisanat et la solidarité pour José-Luis.

Ce qui les rapproche aussi, c’est cette acculturation et cette intégration totale au monde valencien. Si José-Luis dispose d’un patrimoine génétique lié à l’Espagne par sa mère, rien ne prédestinait Xavier à s’installer dans la région. Ainsi, ils forment chacun un couple mixte et s’attachent à transmettre à leurs enfants binationaux la culture française et espagnole. 

Quelle joie pour moi d'apprendre qu'ils étaient récompensés pour tout ça. Quelle fierté d'appartenir à un média d'information qui contribue à mettre en lumière ces Français de l'ombre qui travaillent et font la fierté de la France grâce à leurs activités. 

Car c'est là tout l'intérêt des Trophées des Français de l'étranger et je ne doute pas que d'autres Français de la région valencienne seront également mis à l'honneur dans les années à venir. 

Peut-être que ce sera vous d'ailleurs qui êtes en train de me lire. Chiche ?
 

Nous vous recommandons

Shirley Photo Pro

Shirley SAVY-PUIG

Responsable d'édition - Parisienne de naissance mais Valencienne d'adoption depuis sa plus tendre enfance, cette touche-à-tout aime mettre en lumière la culture espagnole et les personnalités francophones de talent.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Marjorie lun 11/02/2019 - 23:01

Très bel article !! Un plaisir à le lire et en apprendre un peu plus, merci !!

Répondre

Vivre à Valence

IDÉE SORTIE

Une nuit blanche à Valencia

Pendant de très nombreuses années, Valencia fut l’épicentre de la fête avec la célèbre Ruta del Bakalao. Il n’était pas rare de partir prendre un verre le jeudi soir et de rentrer quatre jours plus...

Expat Mag

Jakarta Appercu
PORTRAIT

Bornéo - La protection des gibbons et de la forêt, le combat de Chanee

Chanee est toujours dans l’action et prêt à défendre la cause des animaux : des gibbons bien sûr mais aussi de tous ceux menacés par la déforestation et les plantations d’huile de palme à Kalimantan.