Mercredi 27 octobre 2021
TEST: 2297

L’Institut français de Valence fermera définitivement le 30 juin

Par Paul Pierroux-Taranto | Publié le 23/05/2021 à 23:13 | Mis à jour le 19/07/2021 à 15:24
Photo : L'Institut français de Valencia
L'Institut français de Valencia

C’est désormais officiel. La réorganisation de l'Institut français de Valence aboutira à sa fermeture le 30 juin et au licenciement de 25 employés. L’émotion était palpable vendredi soir devant les portes de l’Institut où le personnel, une fois encore, avait donné rendez-vous à ses soutiens. Étonnant concours de circonstances : la 10.000ème signature de la pétition est arrivée le même jour que la fin des négociations. Elle n’aura en tout cas pas suffi pour sauver l’Institut et ses 133 années de rayonnement culturel au service de la France et des Français à Valence. 


L'annonce de la réorganisation de l’IF de Valence faite le 30 avril dernier avait pris de court le personnel et suscité l’indignation d’une partie de la communauté francophone et des Valenciens francophiles, vent debout contre une décision jugée inique et inexplicable. Les réactions ne s’étaient pas fait attendre : une pétition qui circule toujours sur les réseaux sociaux et qui a réuni plus de dix mille signatures, les soutiens du maire de Valence Joan Ribó, des maires de la Vall d’Uixó et de Xirivella, de Manolo Mata, porte-parole du PSOE-PSPV, de la députée Trini Castelló ; du sénateur du groupe Compromís Carles Mulet, et de son collègue le député Joan Baldoví sans oublier l’opposition consulaire. Des mobilisations ont aussi été organisées devant les Instituts de Valence, Madrid et Barcelone.

Prenant la parole tour à tour en espagnol et valencien, les employés de l’IF de Valence ont exprimé vendredi soir leur colère, leur tristesse et leur désarroi : “Nous sommes David contre Goliath, le Quichotte contre les moulins à vent, et nous sommes finalement les perdants.” L’un des représentants du personnel, très ému, n’a pu contenir ses larmes : “Je crois qu’on ne parle pas la même langue. C’est triste, car nous sommes un centre linguistique et culturel. C’est le monde du pouvoir et de l’argent contre celui de la culture et du partage.”

 

Fermeture le 30 juin pour l'Institut français de Valence

La fermeture des locaux situés calle Moro Zeid aura donc lieu le 30 juin. Le licenciement de 25 employés sur les 28 qui travaillent à l'Institut - dont certains depuis plus de 30 ans - est également confirmé. En revanche, on ne sait pas ce qui adviendra du bâtiment ni des 3 employés restants. L’un des représentants du personnel que nous avons interrogé souligne que le montant des indemnités représente un coût comparable au budget annuel de l’IF de Valence, ce qui démontre à ses yeux à quel point le ministère était prêt à se “débarrasser de l’Institut”. 

Il reconnaît que l’accord obtenu par les employés à l’issue de la négociation est “correct, voire très correct”, et évoque malgré tout un “soulagement” : “On a essayé de sauver les services. Ça n’a pas marché. On a réussi à sauver la dignité des employés pour qu’ils ne se retrouvent pas à la rue sans rien.” Un coup de fil qui pourrait retourner la situation avant la lettre de licenciement reste, à n’en pas douter, le secret espoir du personnel. Quant à l'Institut, il laissera un souvenir poignant dans le cœur de générations de Valenciens et de francophones.

 

Paul Pierroux-Taranto

Paul Pierroux-Taranto

C'est enthousiaste et motivé que ce jeune Français, Valencien de coeur et d'origine, qui a travaillé dans le domaine de l'écriture et de la communication à Paris, rejoint lepetitjournal.com/valence en tant que rédacteur en chef.
6 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Serge ven 04/06/2021 - 15:53

Pas étonnant avec un gouvernement anti FRANCE et avec des expatriés électeurs de gauche comme le prouve les résultats de l'élection des conseillers des Français de l'étranger du 30 mai qui se sont une fois de plus fait avoir ! Il ne faut pas se plaindre, il fallait voter des conseillers et d'une manière générale des élus qui défendent LA FRANCE et non par idéologie gauchiste et verte ! CQFD

Répondre
Commentaire avatar

Vivi lun 24/05/2021 - 22:33

S'agit-il d'une décision politique ou économique ?

Répondre
Commentaire avatar

Berdat lun 24/05/2021 - 11:50

encore une fois, la presence Française qui s'etiole dans le monde

Répondre
Commentaire avatar

BEATRICE lun 24/05/2021 - 09:36

C'est honteux, le culte à l'argent et aux bénéfices gagne partout, dans tout les domaines. Mais quelle société créons-nous donc?

Répondre
Commentaire avatar

Laura dim 23/05/2021 - 23:20

Que c’est triste ! Adios Institut français de valencia!

Répondre
Voir plus de réactions