Vendredi 23 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nit a la Mar 2019 : Monsieur Caballer, créateur d’émotions

Par Marie Lacherie | Publié le 14/07/2019 à 23:24 | Mis à jour le 15/07/2019 à 10:40
Ricardo Caballer Ricasa Nit à la Mar

Ce samedi 13 juillet à minuit tapante, Ricardo Caballer et son entreprise Ricasa ont de nouveau illuminé le ciel valencien. Un spectacle de 17 minutes mélangeant feux d’artifice et mascletas au rythme de la musique. Retour sur ce "show" incroyable. 

La foule était venue nombreuse afin d’assister à La Nit a la Mar, événement de la Feria de Julio. 

Si différents DJ et autres groupes de musique s’étaient chargés d’ambiancer le début de soirée, le grand moment attendu de tous se tenait à minuit. La promenade longeant l’édifice Veles E Vent a alors été pris d’assaut. Tous souhaitant se trouver au plus près du spectacle. 

Ricardo Caballer, son nom seul fait déplacer les foules et les amoureux de la pyrotechnie tant celui-ci est synonyme de l’effet “whaou”. Tout le monde avait encore en tête la Nit del Foc 2019, impossible donc de rater l’occasion de revivre ces sensations.  

 

17 minutes de bonheur intense 

Après les deux traditionnels “aviso”, annonçant le début du spectable, c’est à minuit pile qu’un bref discours prononcé en valencien, espagnol et anglais a retenti dans les airs célébrant la Nit a la Mar et la Feria de Julio. S’en est suivi un compte à rebours de dix secondes repris par la foule dans différentes langues. 

Difficile d’expliquer les 17 minutes qui ont suivi. Monsieur Caballer et ses pyrotechniciens se sont chargés de provoquer chair de poule et larmes pour bon nombre de spectateurs. Les départs de feux se sont fait au rythme de diverses musiques toutes plus entraînantes les unes que les autres. Enfants, adultes, touristes ou locaux, personne ne pouvait s’empêcher de pousser la chansonnette ou même de danser. 

Le final, accompagné par une mascleta, a été suivi par un tonnerre d’applaudissement et de nombreux “incroyable”, “je n’avais jamais vu ça”, etc. Monsieur Caballer est un véritable créateur d’émotions, capable durant 17 minutes de nous faire oublier notre quotidien et de nous laisser rêveur. 

 

La fin d'une histoire d'amour ?

Il faudra maintenant attendre les célèbres Fallas pour revoir un tel spectacle à moins que l’entreprise Ricasa renonce à y participer. Le pyrotechnicien a en effet annoncé cette semaine son ras le bol concernant la bureaucratie valencienne. “Organiser à Valencia un événement pyrotechnique est un martyre pour la bureaucratie (…) Je suis désolé mais cela ne peut pas être si bureaucratique surtout si vous la comparez à d’autres villes qui ont le même souci de bien faire les choses. Ici nous exploitons la Marina depuis des années, attirant le public mais il semble que nous générons un problème. C’est fini”. 

Espérons que d’ici mars, les choses s’arrangent afin que l’entreprise Ricasa continue de nous émerveiller.  

Nous vous recommandons

IMG_8259

Marie Lacherie

Française mais espagnole de coeur, Marie a découvert Valencia durant ses études en journalisme. Passionnée par la lecture et l’écriture, amoureuse de Valencia, elle livre son regard sur la ville à travers son instagram : losojosverdes.de.valencia
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Melbourne Appercu
FAMILLE

Littérature enfantine : le top 6 des auteurs australiens

Votre petit se prépare pour son premier jour en crèche ou dans une maternelle australienne? Un petit tour d’horizon des livres pour enfants les plus populaires, écrits par des auteurs australiens.