Mardi 10 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BAC 2017 – Les coulisses de cet examen au Lycée Français de Valence

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 25/06/2017 à 23:00 | Mis à jour le 28/05/2018 à 22:42
Photo : © Lycée Français de Valence
Les Terminales du Lycée Français de Valence devant les résultats du bac le jeudi 22 juin

Si les dernières épreuves du Bac 2017 ont eu lieu en France le jeudi 22 juin, pour le Lycée Français de Valence et pour tous les autres établissements français de la péninsule ibérique, cette date correspondait à l'annonce des résultats. Mais quelles sont les autres différences pour cet examen emblématique ? Comment passe-t-on son bac à Valence ? Régis Raufast, proviseur du Lycée de Valence a répondu à toutes nos questions.

Moment très attendu dans la vie d'un lycéen français, le baccalauréat revêt une dimension particulière lorsqu'il est passé à l'étranger. Si l'emballement médiatique n'est certainement pas le même qu'en France où radio, télévision et presse écrite lui font la part belle, à Valence pourtant, 130 élèves du Lycée Français ont passé cet examen du 7 au 14 juin, c'est-à-dire une semaine avant les lycéens de France. Les résultats ont été affichés le jeudi 22 en fin d'après-midi.

Des épreuves similaires mais des « específicas » en plus

Non, les lycéens des établissements français de l'étranger n'ont pas des épreuves plus faciles que celles de leurs camarades de Métropole ! Comme le rappelle Régis Raufast : « Rien n'est prédestiné pour les épreuves. Les sujets sont tous élaborés de la même manière, au même moment mais il y a un tirage au sort pour savoir à quelle région ils seront attribués, que ce soit pour la France ou le reste du monde ». Tous les lycéens sont donc logés à la même enseigne.

Cette année, l'Espagne faisait partie du groupe comprenant l'Afrique du Sud, l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Egypte, la Hongrie, l'Italie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, la République Tchèque, la Serbie et la Suède. Tous les lycéens des établissements français de ces pays ont passé les épreuves aux mêmes dates et ont disserté sur les mêmes sujets.

Mais les élèves des lycées français d'Espagne ont cependant dû préparer leurs « específicas » (spécifiques), des matières qui permettent d'obtenir jusqu'à quatre points en plus du bac et d'intégrer plus facilement les Universités souhaitées. Ces « específicas », qui sont présentées dès l'année de 1ère, demandent un travail très important en plus des matières du programme de l'Education Nationale Française. C'est l'UNED, l'Universidad Nacional de Educación a Distancia (Université Nationale d'Education à Distance) qui fait passer les spécifiques pour les centres étrangers.

Une organisation 2.0

Si les deux changements majeurs dans le déroulement du baccalauréat sont la date et l'obligation de rester dans la salle d'examen durant l'intégralité des épreuves (contrairement à la France où il est permis de sortir à la fin de la première heure), c'est du côté de l'organisation des corrections que la différence est la plus importante.

En effet, pour la deuxième année consécutive, les copies des candidats ont été dématérialisées. Le personnel de chaque centre d'examen a scanné les copies et les a enregistrées sur une plateforme numérique gérée par Madrid. Ces copies ont ensuite été réparties virtuellement à des correcteurs de l'ensemble de la péninsule ibérique possédant des codes d'accès propres à la plateforme. Une fois corrigées, les copies et les notes ont été enregistrées. En cas de litige sur les notes, les élèves peuvent bien entendu demander leurs copies au centre d'examen de Madrid.

Les Lycées Français de la péninsule ibérique étant rattachés à l'Académie de Toulouse, des inspecteurs de cette région ont suivi la correction afin d'harmoniser les notes (une procédure d'harmonisation qui est également présente en France dans tous les centres d'examen).

Pour les oraux des langues vivantes, quatre professeurs examinateurs venant de toute l'Espagne étaient présents pour évaluer les élèves en Espagnol, Anglais, Allemand et Valencien. A l'inverse, des professeurs du Lycée Français de Valence ont fait passer ces épreuves dans les autres établissements du pays.

Dernière disparité de taille, les épreuves de remplacement ne sont pas organisées dans les centres ouverts à l'étranger. Les candidats ayant été empêchés pour cette session du mois de juin, devront se déplacer directement en France dès le 6 septembre pour passer les épreuves écrites de remplacement.

Des résultats au-dessus des moyennes nationales

Si les chiffres de 2017 ne sont pas encore disponibles pour le moment, il est indéniable qu'à Valence comme dans d'autres établissement français de l'étranger que les résultats sont toujours supérieurs aux chiffres nationaux. Ainsi, en 2016, 98% des élèves du Lycée Français de Valence ont décroché le fameux sésame. Ils étaient 95% en 2015 et même 99,3% en 2014. Des scores exceptionnels car à titre de comparaison, la moyenne nationale pour la filière générale n'était que de 91,4% en 2016. La différence se situe également au niveau des mentions puisqu'en 2016, 71% des lycéens de Paterna ont obtenu une mention (25% une mention Très Bien) contre 55,4% pour la moyenne nationale dans la filière générale.

D'excellents résultats qui s'expliquent par plusieurs facteurs. Tout d'abord un environnement propice à un enseignement serein avec notamment des classes de seulement 30 élèves (contre 36 à 38 élèves en France). Un niveau linguistique exceptionnel ensuite puisque les lycéens choisissent généralement de présenter l'espagnol en LV1 plutôt que l'anglais. Couramment bilingues, ils obtiennent donc de très bonnes notes en « lengua ».

L'avenir pour ces lycéens est déjà clair : si les plus scientifiques s'orientent vers la médecine ou l'ingénierie, d'autres préfèrent les écoles de commerce et bien évidemment Science-Po. Beaucoup se tourneront vers les Universités ou les Grandes Ecoles françaises bien que les doubles-diplômes permettant de faire une partie de ses études dans les deux pays soient de plus en plus plébiscités.

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

L’Espagne, prise d’assaut par les voleurs d'avocats

Seul producteur d’avocats en Europe, l’Espagne, victime de son succès, doit faire face à une vague de vols sans précédent. Une criminalité agricole qui a explosé avec une telle intensité et impunité…

Expat Mag

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.

Sur le même sujet