Vendredi 22 février 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TROPHEES 2019 – Les finalistes du Trophée Education

Par Donia Clatot | Publié le 06/02/2019 à 15:38 | Mis à jour le 07/02/2019 à 12:43
trophée éducation français étrangers

Trophées des Français de l’étranger – Découvrez les 6 finalistes du Trophée Education remis par le CNED.

CNED

Expatrié en Allemagne, Xavier Bihan Enseignant-chercheur a lancé Linguapolis la première plateforme en Europe destinée à l’enseignement des langues ; Astrophysicien à la NASA et Professeur d'astrophysique à l'université George Washington, Sylvain Guiriec conduit un projet visant à améliorer l'expérience de l'apprentissage en intégrant la réalité virtuelle aux cours traditionnels ; Olivia Mvondo a fondé Kmerpad, en proposant des serviettes hygiéniques lavables, une révolution dans un pays où les menstruations sont un sujet tabou ; Géraldine Nemrod est à l’origine du "Khlong Toey Music Program", une école de musique pour les enfants défavorisés du plus grand bidonville de Bangkok ; Viviane Salin est co-fondatrice et directrice de la Petite Ecole, qui est un groupe implanté dans 4 pays (Singapour, Thaïlande, Vietnam, Malaisie) ; Patricia Trinquet est directrice de sa propre école de langues spécialisée dans l’enseignement du français humanitaire pour Médecins sans Frontières, « Sur les routes du français ». Découvrez leur parcours et leur expérience exceptionnels !

 

Xavier Bihan, (Allemagne)

xavier bihan

Enseignant-chercheur et créateur de Linguapolis 

Xavier Bihan, expatrié en Allemagne a lancé en 1996 Linguapolis la première plateforme en Europe destinée à l’enseignement des langues.

En 2004, il s’est vu remettre le Label Européen des langues, décerné par l’Agence Europe Education Formation France.

Il a notamment participé à de nombreux projets linguistiques :

  • Le projet « Sprachmittler im Asylverfahren » dédié au domaine de l’interprétariat, qui s’adresse aussi bien aux étudiants qu’aux réfugiés.

 

 

Sylvain Guiriec - (Etats-Unis)

sylvain guiriec

Astrophysicien à la NASA et Professeur d'astrophysique à l'université George Washington 

Il reçoit, en 2017, la médaille pour accomplissement scientifique exceptionnel de la part de la NASA au nom de l'état fédéral américain, un honneur unique pour un français couronnant l'ensemble de ses travaux de recherche.


Cet homme conduit un projet visant à améliorer l'expérience de l'apprentissage en intégrant la réalité virtuelle aux cours traditionnels.

Il développe actuellement cette technologie pour l'enseignement de l'astronomie.
Il construit également dans son laboratoire des détecteurs de rayons cosmiques portatifs, ainsi que des antennes radios portatives qui seront livrées aux écoles et universités défavorisées dans les pays occidentaux, mais aussi pour diffuser la science dans les pays émergents et en développement.


Il développe une bourse pour les étudiants à fort potentiel et issue de milieu défavorisé, tout en continuant ses efforts pour atteindre son rêve : Devenir Astronaute.

 

Olivia Mvondo - (Cameroun)

olivia mvondo

Fondatrice de Kmerpad

Olivia vit depuis bientôt 10 ans en Afrique, elle a choisi de quitter son emploi et de suivre son mari qui travaille pour Médecins Sans Frontières MSF.

Après avoir pris conscience des problèmes concernant les protections hygiéniques qui est un sujet tabou dans plusieurs ethnies du pays, elle a décidé de créer Kmerpad, en proposant des serviettes hygiéniques lavables et pour donner la possibilité aux jeunes filles d’aller à l’école même durant leurs menstruations.

Lauréat en 2015 du dispositif « La France s’engage au Sud »


En deux ans cette femme a parcouru plus de 10 000 km afin de mener des discussions éducatives sur la question des menstruations, afin d’apprendre aux filles à mieux gérer leurs règles et les différentes méthodes existantes pour éliminer les déchets hygiéniques en toute sécurité, de manière à bien préserver l’environnement.

Une initiative qui facilite la parole des femmes et des hommes autour de la question tabou des règles et qui se base aussi sur les nouvelles technologies et notamment les réseaux sociaux.

Son Site internet 

 

Géraldine Nemrod- (Thaïlande)

geraldine nemrod

Directrice d'une école de musique 

Elle crée, il y a 6 ans, le "Khlong Toey Music Program", une école de musique pour les enfants défavorisés du plus grand bidonville de Bangkok.

Cette école fait partie aujourd'hui de la fondation Playing for Change. L'école de cinq étages est ouverte quatre jours par semaine pour enseigner essentiellement la musique (guitare, basse, ukulele, piano, batterie, violon, chant), mais aussi les arts plastiques et l'anglais, à une quarantaine d'enfants.
10 personnes employées.

Son Site Internet 

 

 

Viviane Salin - (Singapour)

viviane salin

Co-fondatrice et Directrice de la Petite Ecole 

Le Groupe La Petite Ecole est implanté dans 4 pays.


  • A Singapour : Petite Ecole (2012), école maternelle française bilingue, homologuée, partenaire de l’AEFE, suivie de La Petite Crèche (2015)

 

  • 
En Thaïlande, La Petite Ecole de Bangkok, école maternelle française bilingue, (septembre 2017)

 

  • Au Vietnam, La Petite Ecole de Ho-Chi-Minh-Ville, qui regroupe une crèche, une école maternelle et une école élémentaire, toutes bilingues (depuis septembre 2017)

  • En Malaisie avec l’ouverture en juillet 2018 de The French Academy à Kuala Lumpur, un centre de langues promouvant l’apprentissage du français et de l’anglais.

Les écoles et crèches comptent au total environ 370 élèves à travers ces quatre pays :

  • 190 à Singapour (école et crèche),
  •  40 à Bangkok,
  • 100 à Ho-Chi- Minh-Ville,
  •  40 à Kuala Lumpur.

Ces élèves sont issus d’une quarantaine de nationalités différentes.

Son Site Internet

 

Patricia Trinquet (Canada)

patricia trinquet

Directrice de l'école « Sur les routes du français »

Directrice de sa propre école de langues spécialisée dans l’enseignement du français humanitaire pour Médecins sans Frontières, dont le siège social est à Trois-Rivières au Québec.


Cette femme a fondé une école, dans le but d’enseigner un français actionnel à des non-francophones qui travaillent dans des pays francophones.

Patricia enseigne à distance à des adultes du Sri Lanka, du Japon, Soudan du Sud, Kenya, Nigéria qui ensuite vont partager cet enseignement en mission humanitaire.


Elle agit pour sensibiliser la population à l'importance de préserver la langue française, au Québec.

De janvier à mars 2019, elle mène deux projets en cours avec le Ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 

Son Site

Son interview sur RFI

SON SITEArtINTERNET

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir