Mercredi 21 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Japon : taxis avec reconnaissance faciale pour des publicités ciblées

Par Charlotte Gide | Publié le 26/04/2019 à 03:27 | Mis à jour le 26/04/2019 à 11:09
taxi-japon-tokyo-reconnaissance

De petites caméras analysent votre image pour vous proposer du contenu correspondant à vos centres d’intérêts lors de vos voyages en taxi. Explications de cette nouvelle pratique made in Japon. 

 

Un écran équipé de la reconnaissance faciale pour mieux cibler les publicités à vous montrer lors de votre trajet. Non, nous ne sommes pas dans un film futuriste des années 80, mais bien au Japon. En montant dans le taxi, tranquillement installé sur la banquette arrière, quelque chose risque de vous interloquer. Un écran juste derrière le siège du conducteur avec un message : « cette tablette utilise un système de reconnaissance faciale grâce à une image captée par une petite caméra au-dessus de la tablette (…) pour vous délivrer un contenu optimisé. » C’est le pari lancé par la société DeNA en partenariat avec une agence publicitaire, Genjee. 

 

Le principe est simple : via la caméra, le système récole l’âge, le sexe et autres données pour cibler au mieux les publicités diffusées pendant le trajet du passager. Cette technologie s’appelle « Premium taxi vision » et est déjà utilisé dans plus de 8 000 taxis sur toute la péninsule japonaise. Sur leur site, ils entendent proposer une « expérience plus confortable du voyage en taxi » et veulent prioriser « le confort du consommateur et sa sécurité » en précisant qu’aucune des données personnelles récoltées ne sera conservée. Il est aussi possible de refuser ce service lorsqu’on rentre dans le taxi. 

 

 

Des voitures de plus en plus modernes
 

Depuis 2018, les sociétés japonaises associent la publicité aux taxis. En décembre 2018, il avait été lancé une opération de taxis gratuits financés par les publicités pour une célèbre marque de nouilles. Le sponsor sur le véhicule suffisait pour assurer la gratuité du trajet. 

 

 

Puis, trois mois plus tard, une société proposait un service « easy ride », où les taxis étaient 100 % autonomes et desservaient plus de 4,5 km de secteur à Yokohama. Cette dernière prévoit d’élargir cette technologie sur d’autres villes japonaises pour 2020. La dernière nouveauté en date concerne Sony et une nouvelle application, S.Ride. Elle permettrait aux utilisateurs via la géolocalisation et l’utilisation d’intelligence artificielle d’avoir accès plus rapidement au service de taxis. L’application calcule où il y a le plus de demande à l’avance et place ses chauffeurs en fonction des résultats. Le service sera mis en place sur 10 000 voitures.

 

Nous vous recommandons

charlotte-gide-journaliste

Charlotte Gide

Etudiante en journalisme, atteinte de cinéphilie aiguë depuis 23 ans. Aime la culture asiatique, les voyages et les koalas.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

FRADE sam 27/04/2019 - 16:07

Merci pour ces articles très intéressants.

Répondre

Vivre à Tokyo

EMPLOI

Comment faire son CV pour travailler au Japon ?

Pour trouver un emploi au Japon, oubliez CV classique ou lettre de motivation compliquée. Il vous faudra utiliser le rirekisho (履歴書), un formulaire à compléter. Petit guide pour bien le remplir.