Vendredi 19 octobre 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Uppsala désignée ville climatique mondiale de l’année par le WWF

Par Sarah Chabane | Publié le 17/09/2018 à 06:30 | Mis à jour le 17/09/2018 à 10:04
Photo : Université d'Uppsala, la plus vieille université de Suède - Photo : Cecilia Larsson Lantz/Imagebank.sweden.se
Université d'Uppsala Suède

En 2018 Uppsala succède à  la ville de Paris après avoir remporté le One Planet City Challenge proposé par l’ONG de protection de la planète WWF.
 

Le jury international a dû  départager 132 villes de 23 pays différents et la ville du nord de Stockholm s’est démarquée grâce à sa politique de développement urbain axé sur la question climatique. Uppsala apparaît comme un modèle à suivre en la matière grâce aux objectifs ambitieux que la municipalité s’est fixée en terme de développement durable.
 

La ville prend depuis plusieurs années des mesures concrètes qui ont des répercussions sur la qualité de vie à Uppsala. Le WWF évoque notamment la décision de mettre en place un système de transports publics indépendant des énergies fossiles d’ici 2030, la construction d’infrastructures pour les vélos et véhicules électriques ou bien encore la création de nouvelles zones résidentielles écologiques telles que Rosendal. Le fait d’être une ville universitaire, place également Uppsala en position de haut lieu de recherche et développement en matière de durabilité. Et la ville compte beaucoup sur le potentiel que représentent les différentes universités qu’elle abrite.
 

Uppsala suède
La vie est douce au bord de l'eau à Uppsala - Photo : Cecilia Larsson Lantz/Imagebank.sweden.se


Depuis près de dix ans, la ville s’appuie sur une forme de gouvernance complexe entre plus de 30 acteurs différents, universités, collectivités, et acteurs privés, qui participent de la mise en place de cette politique exigeante en matière environnementale. Cet effort commun a permis à la ville de se démarquer et d’être la première ville de Suède à recevoir cette récompense malgré son statut de ville moyenne. (Uppsala compte environ 200.000 habitant.e.s)

La taille ne compte que de peu pour le WWF qui met en avant le fait que si seulement deux villes sur dix sur la planète suivaient l’exemple d’Uppsala, les émissions de CO2 diminueraient de 58 millions de tonnes par an. Soit l’équivalent des émissions produites par la Suède en une année.


En espérant que la petite ville suédoise inspire le reste du monde avant qu’il ne soit trop tard !


Sarah Chabane, 17 septembre 2018

Untitled design (3)

Sarah Chabane

Tombée amoureuse de la Suède durant mon année d'Erasmus je suis revenue m'y installer sur le long terme. Je me passionne pour les questions de durabilité et suis toujours à l'affût d'événements culturels notamment en matière de cinéma.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

EXPO

Ingmar Bergman : la suite, la célébration du centenaire continue

L’institut suédois à Paris continue sa célébration du centenaire de la naissance du réalisateur suédois le plus célèbre : Ingmar Bergman. Après la diffusion en plein air du film Monika, en septembre..

Communauté

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

Bel engagement solidaire pour les coureurs du LFSL !

La course solidaire, organisée ce mercredi 3 octobre par le Lycée Français Saint-Louis de Stockholm (LFSL), a été un véritable succès. Plus de 600 élèves, du CP à la terminale, ont couru au profit...

Vivre à Stockholm

ENFANCE

L’effet “nourrisson” ou la surprenante gentillesse suédoise

Après des années passées à l'étranger et un retour en Suède, Annie notre rédactrice suédoise vous propose de redécouvrir son pays natal, aujourd'hui, elle se penche sur la question de la parentalité..