Lundi 26 août 2019
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Uppsala désignée ville climatique mondiale de l’année par le WWF

Par Sarah Chabane | Publié le 17/09/2018 à 06:30 | Mis à jour le 17/09/2018 à 10:04
Photo : Université d'Uppsala, la plus vieille université de Suède - Photo : Cecilia Larsson Lantz/Imagebank.sweden.se
Université d'Uppsala Suède

En 2018 Uppsala succède à  la ville de Paris après avoir remporté le One Planet City Challenge proposé par l’ONG de protection de la planète WWF.
 

Le jury international a dû  départager 132 villes de 23 pays différents et la ville du nord de Stockholm s’est démarquée grâce à sa politique de développement urbain axé sur la question climatique. Uppsala apparaît comme un modèle à suivre en la matière grâce aux objectifs ambitieux que la municipalité s’est fixée en terme de développement durable.
 

La ville prend depuis plusieurs années des mesures concrètes qui ont des répercussions sur la qualité de vie à Uppsala. Le WWF évoque notamment la décision de mettre en place un système de transports publics indépendant des énergies fossiles d’ici 2030, la construction d’infrastructures pour les vélos et véhicules électriques ou bien encore la création de nouvelles zones résidentielles écologiques telles que Rosendal. Le fait d’être une ville universitaire, place également Uppsala en position de haut lieu de recherche et développement en matière de durabilité. Et la ville compte beaucoup sur le potentiel que représentent les différentes universités qu’elle abrite.
 

Uppsala suède
La vie est douce au bord de l'eau à Uppsala - Photo : Cecilia Larsson Lantz/Imagebank.sweden.se


Depuis près de dix ans, la ville s’appuie sur une forme de gouvernance complexe entre plus de 30 acteurs différents, universités, collectivités, et acteurs privés, qui participent de la mise en place de cette politique exigeante en matière environnementale. Cet effort commun a permis à la ville de se démarquer et d’être la première ville de Suède à recevoir cette récompense malgré son statut de ville moyenne. (Uppsala compte environ 200.000 habitant.e.s)

La taille ne compte que de peu pour le WWF qui met en avant le fait que si seulement deux villes sur dix sur la planète suivaient l’exemple d’Uppsala, les émissions de CO2 diminueraient de 58 millions de tonnes par an. Soit l’équivalent des émissions produites par la Suède en une année.


En espérant que la petite ville suédoise inspire le reste du monde avant qu’il ne soit trop tard !


Sarah Chabane, 17 septembre 2018

Untitled design (3)

Sarah Chabane

Tombée amoureuse de la Suède durant mon année d'Erasmus je suis revenue m'y installer sur le long terme. Je me passionne pour les questions de durabilité et suis toujours à l'affût d'événements culturels notamment en matière de cinéma.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

DIPLOMATIE

Le ministre des Affaires étrangères iranien en escale à Stockholm

Plein d’énergie, Mohammad Javad Zarif, ministre des Affaires étrangères iranien, continue sa tournée en Scandinavie malgré les dernières restrictions sur le nucléaire et sur le commerce du pays.

Que faire à Stockholm ?

FESTIVAL

Festival du jazz : Elinor Warhölm chante les mérites du Hötorgsjazzen 

Elinor Warhölm et son équipe orchestrent le Hötorgsjazzen pour les amateurs de jazz. Cette professeure de musique et de français prépare les derniers préparatifs au Hötorgsterrassen.

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour