Dimanche 17 octobre 2021
TEST: 2289

Une nouvelle innovation durable en Suède

Par Hugo Messina | Publié le 25/08/2021 à 06:00 | Mis à jour le 25/08/2021 à 06:00
Photo : Première livraison de l'acier "sans énergie fossile" - Crédits : SSAB newsroom media bank
Livraison d'acier sans énergie fossile

Fabriquer de l’acier sans énergie fossile. C’est le pari dans lequel l'entreprise suédoise SSAB, avec l’objectif d’étendre ce nouveau mode production à l’ensemble de l’industrie dans quelques années.

 

Les dessous d’une recherche novatrice

Récemment, SSAB, entreprise suédoise spécialisée dans l’extraction de fer et la production d’acier a transformé son mode de production. Désormais, le groupe utilise des énergies vertes pour les opérations de minage du fer ainsi que pour son activité d’aciériste.

Avec ses confrères LKAB et Vattenfall, respectivement dans le secteur minier et de fourniture d’électricité, la volonté était de développer une chaîne de production plus vertueuse envers les enjeux environnementaux. Pour ce faire, le programme Hybrit a été mis en place en coordination entre ces trois acteurs. Il s’agit alors pour SSAB de réduire son impact écologique lors de ses activités.

Concrètement, le coke, type de carbone nécessaire à la fabrication de l’acier, ne sera plus créé avec du charbon mais par de l'hydrogène vert. Par ailleurs, la firme suédoise utilisera des fours à arc électrique, beaucoup moins gourmands en consommation et permettant de mettre au point de l’acier par l’électricité.

Le projet est déjà ambitieux. SSAB a équipé l’entièreté de sa chaîne de production afin de répondre à l’opération « acier sans énergie fossile ». Plus largement, c’est l’ensemble de la filière automobile qui devrait avoir recours à ce système à commencer par… Volvo ! Le géant suédois de la voiture a reçu la première livraison de SSAB, pour entrer en corrélation avec son objectif zéro carbone d’ici 2050.

De son côté, SSAB compte démarrer la production à l'échelle industrielle dès 2026, avant d’atteindre une activité sans énergie fossile d'ici 2045.

 

Pourquoi opter pour une production « sans énergie fossile » ?

Toute production nécessite de l’énergie. En général, on divise cette dernière en deux parties. D’un côté les énergies fossiles, comme le charbon ou le pétrole, qui présentent l’inconvénient d’être limitées et non-renouvelables. De l’autre, les énergies renouvelables, ou vertes, comme l’hydraulique, l’éolien ou le solaire, qui proviennent de ressources naturelles et dont les quantités sont théoriquement infinies.

Or, l’urgence climatique souligne qu’il semble nécessaire de privilégier de plus en plus, voire uniquement à long terme, l’usage des énergies renouvelables. Les fossiles sont jugés trop polluants, plus précisément les méthodes pour les extraire sont de plus en plus coûteuses et dangereuses pour la planète.

Par ailleurs, ce nouveau mode de production permettrait de rendre le secteur automobile plus vert. En effet, les étapes de la construction automobile jouent tout autant un rôle dans le risque de pollution que les émissions des véhicules en service. Avec l’acier « sans énergie fossile », on pourrait imaginer une réduction de l’empreinte écologique lors du processus de production des voitures.

Nous vous recommandons
Hugo Messina

Hugo Messina

Poursuivant un cursus de journalisme et communication au Magistère DJC en parallèle d’un Master en droit du numérique à Aix-Marseille Université, Hugo est passionné par le domaine de la culture, la musique et le sport.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne