Lundi 20 mai 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SOMMEIL – Les Français crevés loin des bras de Morphée

Par | Publié le 29/03/2007 à 01:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 11:00

?Fatigué, éreinté, crevé, surmené?, c'est le constat d'un Français sur trois selon la dernière enquête TNS Healthcare, réalisée à l'occasion de la 7e Journée nationale du sommeil. Le fameux "métro, boulot"empiéte de plus en plus sur le dodo. Les Français dorment en moyenne 1h30 de moins qu'il y a 50 ans

Hier à Bordeaux, quelques personnes ont "manifesté"leur fatigue quotidienne (Photo AFP) 

Levés tôt, couchés tard, les Français passent de moins en moins de temps dans leur lit. Selon une étude publiée par TNS Healthcare pour la 7e Journée nationale du sommeil, qui se tenait hier, les Français dorment en moyenne 7h10 en 24 heures, soit 1h30 de moins qu'il y a 50 ans. Changement de mode de vie et tentations de rester éveillé sont les deux principaux facteurs de cet état de fatigue qu'un Français sur trois ressent quotidiennement.
Les horaires de travail, le stress et les temps de trajets sont les facteurs extérieurs majeurs qui poussent les Français à réduire le temps consacré au sommeil. Résultat, tout est bon pour récupérer quelques minutes de sommeil. Ainsi, l'Institut national du sommeil et de la vigilance (ISV) indique que 53% des Français déclarent "avoir éprouvé le besoin de s'allonger la journée pour se reposer".
La multiplication des tentations à rester éveillé, comme la télévision ou la banalisation d'Internet dans les foyers français, ont aussi une part de responsabilité. Ainsi les Français s'éloigneraient de plus en plus des bras de Morphée.

Le manque de sommeil devient nuisible
Première conséquence du manque de sommeil : la fatigue. 38% des Français citent le manque de sommeil comme première cause de fatigue. Le manque de repos peut surtout s'avérer nuisible.
Ainsi, la 7e Journée nationale du sommeil était aussi l'occasion de rappeler que l'irritabilité ou le simple manque d'énergie peuvent vite se transformer en troubles de la concentration, de la vigilance voire en hypertension artérielle, en diabète ou en obésité.
Pour les 10 millions de personnes en France qui souffrent de troubles du sommeil, il n'existe malheureusement pas de solution miracle. Le manque de sommeil peut se rattraper uniquement sur le court terme, pas quand il s'accumule.
 Alors seul solution : ?Il faut ritualiser son sommeil et essayer de se coucher tous les soirs à la même heure?, assure le Pr. Lévy, président de l'ISV. "Le conseil à donner c'est : dormez autant que vous en avez besoin".
Aurélien BARBIN (www.lepetitjournal.com) jeudi 29 mars 2007

L'Etat investit dans votre sommeil
En janvier, un programme d'actions gouvernemental a été présenté. Il prévoit en 2007 de consacrer six millions d'euros à l'information et la formation sur le sommeil, 500.000 euros au développement de centres du sommeil et enfin 400.000 à 600.000 euros à la recherche.
Une campagne de sensibilisation devrait être lancée prochainement par l'Institut national de prévention et d'éducation à la santé sur le thème "dormir plus en France". Des informations sont également disponibles sur le site:
www.institut-sommeil-vigilance.org.

Lire en + :
RFI actualité : Fatigués? Dormez plus et mieux!
La Croix : Une journée pour prendre soin de son sommeil 
TF1 : Un Français sur trois est fatigué

0 Commentaire (s)Réagir