Mardi 18 février 2020
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Transports publics à Singapour : une vision à 2040

Par Catherine Zaccaria | Publié le 09/02/2020 à 14:15 | Mis à jour le 09/02/2020 à 14:15
Photo : @josh-mcguigan-unsplash
Transports publics à Singapour 

De 2015 à 2019, 53 milliards de dollars ont été investis pour construire le meilleur système de transport public accessible et abordable pour tous les Singapouriens.

 

Depuis 2012, 1000 bus sur 80 nouvelles routes ont été ajoutés ainsi que 200 trains. D'ici 2030, huit ménages singapouriens sur dix se trouveront à moins de 10 minutes à pied d'une station de métro. Singapour continuera à développer le réseau de transport pour une ville plus connectée.

En voulant faire des transports publics un mode de déplacement de premier choix pour les usagers journalier, LTA a annoncé des plans ambitieux pour construire de nouvelles voies MRT et stations autour de l'île. Ce plan de développement étendra de 178 km de voie le réseau existant, ce qui le portera à 360 km d'ici 2030.

Les tarifs des transports publics resteront abordables pour tous les Singapouriens, chaque voyage étant subventionné par plus d'un dollar. Un ménage sur cinq est éligible aux bons de transport public, qui aident les ménages à faibles revenus avec des tarifs de transport. Un total de 450 000 bons de 50 $ chacun sera émis. En outre, les étudiants, les personnes âgées et les Singapouriens à faibles revenus bénéficient de concessions encore plus importantes.

La connectivité à Singapour et dans le monde continuera d'être renforcée. D'ici 2040, neuf trajets aux heures de pointe sur dix pourront être effectués en moins de 45 minutes via les transports en commun, et des trajets plus rapides entre l'est et l'ouest seront possibles avec les lignes de Cross Island et de Jurong Region. Le mégaport de Tuas et le terminal 5 de Changi seront ainsi également mieux connectés.

Nous vous recommandons

cfa8e6ee-7c8d-492d-b42e-9fd83446f1ef

Catherine Zaccaria

Éducatrice et enseignante, Catherine réoriente ses activités au fil des années. Elle est aujourd'hui Rédactrice en chef.
0 Commentaire (s)Réagir