Lundi 28 mai 2018
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Singapour, l'une des villes les plus ennuyeuses, vraiment ?

Par Clémentine de Beaupuy | Publié le 04/02/2018 à 14:00 | Mis à jour le 04/02/2018 à 17:53
Photo : Light to Night Festival (c) Image courtesy of National Gallery Singapore)
Light to Night Festival Singapour, Singapore, expatriation, expatriés, ennui, branché, Time-Out

 

Time-Out, le magazine branché des sorties urbaines, s’est lancé dans une étude dans 32 villes à travers le monde, pour définir la ville la plus « amusante » à vivre. Singapour est arrivée bonne avant-dernière, avant Istanbul. Oh no, vraiment !?

 

Regardons d’un peu plus près cette étude. Apparemment, c’est du sérieux ! Tout d’abord l’échantillon large : 15.000 personnes à travers le monde ont été sondées, par un institut professionnel : le Tapestry Research, et des critères ont été définis : la culture, la nourriture, les boissons, la convivialité, la qualité de vie, le coût de la vie  et … le bonheur. Détaillons un peu les résultats.

 

Singapour est  "la ville la moins bien cotée" pour la culture, et la pire pour boire, à part Dubaï. Cependant, le score final de 98,7 points obtenu à Singapour a été renforcé par ses bonnes notes en matière de sécurité et de transports publics et par une scène vibrante de restaurants par rapport à d'autres villes en bas du classement.

Singapour devance la dernière ville, Istanbul, qui totalise 87,1 points. L'indice a rapporté que les Istanbuliotes pensent que leur ville est "une escroquerie" et qu'elle n'est pas sûre, ajoutant qu'ils ne se sentent pas non plus "fiers et n'aiment pas y vivre".

Et qu’en est-il de la tête de classement ? La première place a été décernée à Chicago, ses habitants se félicitant de la qualité et choix des bars, de la musique et de la culture de la ville. Cette ville américaine qui totalise 138,2 points, est également considérée comme "l'une des villes les plus heureuses et les plus fières du monde".
 

Porto arrive tout près,  à la 2nde place, décrite comme "le meilleur endroit au monde pour se faire des amis, trouver l'amour et se sentir libre d'être soi-même". Tout un programme quand même ! La ville portugaise est aussi considérée comme la plus abordable pour les sorties nocturnes.

La 3ème place a été attribuée à New York, qui a obtenu de bons résultats en matière de culture, de vie nocturne et de restauration malgré son statut de "ville la plus stressée". Ceux qui vivent dans la Grande Pomme ont également dit qu'ils se sentaient "libres d'être eux-mêmes" et qu'ils vivraient encore en ville si l'argent n'était pas un problème.

Les autres villes dans le top 10 sont Melbourne, Londres, Madrid, Manchester, Lisbonne, Philadelphie et Barcelone. Paris arrive bonne 14ème au classement avec ce commentaire qui laisse songeur « les parisiens font plus l’amour que tous les autres » (enfin dixit les parisiens...). Ce critère aurait dû logiquement placer Paris dans le peloton de tête, mais d’autres critères ont dû jouer.  

 

Les villes asiatiques Shangaï (16), Tokyo (19), Pékin (22), Bangkok (24), Hong-Kong (26) et Singapour (31) s’en tirent plutôt mal. De là à dire que les critères choisis sont très anglo-saxons « oriented », il n’y a qu’un pas ! Mettre l’accès à des bars ou à de l’alcool pas cher en critère principal apparaît surprenant. Et cette notion du bonheur si bien décrite à Porto, est-elle la même à Pékin ?
 

L’étude ne détaille pas l’âge des participants : 20, 30, 40 ou 50 ans. Or la notion du bonheur, de son accès et des envies par rapport à sa ville diffèrent quand même d’une classe d’âge à une autre.

Par ailleurs, les villes sont jugées par leus propres habitants, les Asiatiques auraient-ils une vision plus réaliste, ou du moins critique, sur leur environnement ?

 

L’office du Tourisme VisitSingapore a réagi à cette enquête en postant un film ironique Yeah, Singapore is boring sur les réseaux montrant les différentes activités possibles de la cité-Etat : festival, musées, parcs d’attractions, sports, les différents quartiers, les fêtes traditionnelles etc.

Par ailleurs, la version singapourienne de Time Out sur cette étude, concluait ainsi : « nous ne sommes peut-être pas Chicago, qui est en tête de liste pour la deuxième année consécutive (nous pensons qu'ils sont trop indulgents avec eux-mêmes), ou Austin, la première ville pour la musique live, ou Mexico City, qui est la ville la plus cultivée - mais nous pensons toujours que Singapour est une ville assez géniale, même si nous sommes en deuxième position au bas de la liste. La ville est sûre: 98% des gens se sentent en sécurité en marchant seuls dans la ville la nuit et 49% des gens trouvent que la sécurité de Singapour est la meilleure partie de la vie ici. Et si ça nous rend un peu ennuyeux, qu'il en soit ainsi ».

 

Et, vous qu’en pensez-vous ?

 

 

Nous vous recommandons

clémentine de beaupuy

Clémentine de Beaupuy

Co-directrice éditoriale. Diplômée de Sciences-Po, entrepreneuse et hyperconnectée, Clémentine est la spécialiste de tout ce qui touche à la culture, à la société et à la religion. Elle se passionne également pour les sujets liés à l'innovation urbaine.
2 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

JF lun 05/02/2018 - 14:48

Je pense que cette étude est en effet une étude Anglo Saxonne pour les Anglo Saxons. Etude un peu étrange, car les critères sont fortement discutables !! Je connais un peu Singapour , et cette ville est loin, très loin d'être ennuyeuse. Tout cela est bien subjectif, et dire que Singapour est plus ennuyeux que telle ou telle ville est bien hasardeux. En ce qui me concerne, allez à Singapour , n'hésitez pas vous ne vous y ennuierez pas, bien au contraire . Et puis , vous changerez de monde , car vous êtes la bas en Asie.

Répondre
Commentaire avatar

Hortensia lun 05/02/2018 - 12:37

Exceptionnellement, une étude honnête (on se pince pour y croire) ... mais apparemment ça dérange, il y a des choses qu'il ne faut pas dire ... ça change des études HSBC qui ne concernent sans doute que les gens avides de paradis fiscaux ...

Répondre