Que faire si vous êtes confronté au Covid ?

Par Jean-Michel Bardin | Publié le 18/04/2022 à 17:30 | Mis à jour le 18/04/2022 à 17:30
Covid19 Singapour

La plus grande contagiosité du variant Omicron et la levée de beaucoup des restrictions dans la vie quotidienne a conduit à une explosion du nombre de cas ces dernières semaines. Certes ils sont moins graves, grâce au fort taux de vaccination dans la population. Cependant, il est important de savoir quoi faire si vous ressentez des symptômes Covid, si vous avez été testé positif, ou si vous avez été en contact rapproché avec une personne testée positive. Pour cela, le ministère de la sante a édicté des règles (Health protocols) qui visent à protéger votre santé et celles des autres, tout en évitant de saturer le système de santé, déjà bien chargé.

 

Que faire en cas de symptômes Covid ? (Protocol 1)

Tout d’abord, que sont les symptômes Covid ? En fait, ils varient énormément selon les personnes et les variants, tout en ressemblant à ceux d’une grippe. Les plus communs sont la fièvre, la toux, une sensation de fatigue, ou une perte d’odorat ou de goût. Mais à cela peut s’ajouter maux de gorge ou de tête, douleurs, diarrhée, rougeurs sur la peau, ou irritations des yeux. Dans les cas les plus graves on peut éprouver des difficultés à respirer, à parler ou à se mouvoir, ou des douleurs dans la poitrine.

En cas de symptômes, même légers, il est recommandé de consulter son médecin (à son cabinet, en voiture ou taxi, ou par télémédecine). Selon votre profil, votre statut de vaccination, la nature et la gravité de vos symptômes, il vous dira quoi faire, en commençant par vous faire tester (ART et/ou PCR). En cas de symptômes graves, il vous fera hospitaliser. Sinon il vous demandera de retourner chez vous et de vous isoler en attendant le résultat du test. Quel que soit le résultat, votre médecin vous indiquera la marche à suivre.

 

Covid 19 Singapour

 

Que faire si vous testez positif sans symptômes graves ? (Protocole 2)

Le test peut être consécutif à une consultation de vote médecin qui a estimé que vos symptômes étaient légers (cf. paragraphe précédent). Il peut aussi bien s’agir d’un test de précaution (requis pour un voyage, par votre employeur, ou pour assister à un spectacle), sans que vous n’éprouviez aucun symptôme.

Si la personne testée positive est âgée de moins d’un an pour de plus de 70 ans, si elle est enceinte, ou si elle a des facteurs de vulnérabilité, il lui est fortement conseillé d’aller voir un médecin si ce n’est pas déjà fait.

Sinon, la personne doit s’isoler à la maison pendant 72 heures, à l’issue desquelles elle se fera un autotest ART. Si le test est négatif, elle peut reprendre ses activités normales. Si le test est positif, elle doit continuer à s’isoler jusqu’à ce qu’elle ait un test négatif. Cependant après 7 jours pour les personnes complétement vaccinées ou les enfants de moins de 12 ans ou 14 jours pour les autres, les activités normales peuvent être reprises, même si le test est toujours positif.

Bien sûr, si entre temps les symptômes s’aggravent, vous devez consulter.

Si votre test positif a été administré par un professionnel de santé, il sera automatiquement enregistré dans le système de santé et apparaitra dans votre Trace Together. Il vous sera aussi demandé de déclarer vos contacts proches, c’est à dire les personnes vivant avec vous.

Mais s’il s’agit d’un autotest, vous ne serez pas enregistré dans le système et vous n’avez pas à le faire.

 

Que faire si vous êtes un proche contact d’un cas positif ? (Protocol 3)

Vous recevez un message (« Health Risk Notice ») par SMS pour une surveillance de 5 jours, soit parce que vous avez été identifié comme un proche contact, soit par un cas positif (cf. chapitre précédent), soit via l’application Trace Togetther.

Vous devez faire un autotest ART dans les 24 heures. Si le test est négatif, vous poursuivre vos activités normales. Cependant, vous devez continuer à vous tester chaque jour les 4 jours suivants si vous devez quitter votre domicile. Si vous testez positif, vous devez alors suivre le Protocole 2 ci-dessus.

 

 

idpix3

Jean-Michel Bardin

Scientifique de formation, mais curieux de tout. Ingénieur IT de profession, mais artiste de coeur. Citoyen du monde, d'une jeunesse au Maroc à la retraite à Singapour.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale