Le ministre Olivier Becht en visite à Singapour

Par Laurence Onfroy | Publié le 03/10/2022 à 18:30 | Mis à jour le 04/10/2022 à 12:34
Photo : @Embassy of France in Singapore and Olivier Becht’s Twitter
ministre becht visite singapour 1

Pour son premier vrai déplacement officiel à l’étranger dans ses nouvelles fonctions, Olivier Becht, Ministre délégué auprès de la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères chargé du Commerce extérieur, de l'Attractivité et des Français de l’étranger a choisi la région Asie-Pacifique.

A son programme l’Australie, l’Indonésie, où il a notamment assisté à la réunion des ministres du Commerce du G20, et Singapour pour renforcer les liens diplomatiques, les partenariats économiques et rencontrer les membres de la communauté française.

Singapour, un partenaire pour les technologies et la transition énergétique

Le 21 septembre, les deux pays ont signé un accord de partenariat numérique et vert, qui comprend des programmes visant à soutenir des projets de recherche et développement conjoints, des systèmes de labellisation en matière de cybersécurité, l'intelligence artificielle et la conservation du patrimoine.

Lors de son point presse du 26 septembre, le ministre Becht a rappelé qu’il souhaite poursuivre sa collaboration avec Singapour notamment dans le domaine des énergies renouvelables telles que l'énergie solaire, des carburants plus propres comme l'hydrogène et de l'énergie nucléaire.

 

point presse
@Embassy of France in Singapore and Olivier Becht’s Twitter

 

"L'un des plus importants défis que nous devons relever ensemble est la transition énergétique. La France a beaucoup à partager en matière d'énergies renouvelables et de production nucléaire, et elle investit massivement pour développer la production d'hydrogène à partir de l'énergie nucléaire", a-t-il déclaré.

Pendant son séjour à Singapour, il a notamment rencontre M. Dilhan Pillay Sandrasegara, CEO de Temasek pour discuter de l’attractivité des startups françaises, puis les responsables de la Team France Export, les conseillers du commerce extérieur et d’autres représentants d’entreprises, puis monsieur M. Vincent Chong, CEO de ST Engineering. Ensuite il a visité Port de Singapour avec les entreprises PSA, MPA et CMA-CGM, il s’est entretenu avec M. Gan Kim Yong, ministre du Commerce et de l’Industrie, Singapour, puis avec Dr Mohamad Maliki Bin Osman, Ministre délégué des affaires étrangères de Singapour.

 

Becht visite psa
@Embassy of France in Singapore and Olivier Becht’s Twitter

 

Un programme chargé qui vient également réaffirmer la place de la France à Singapour et dans cette région.

Rôle de la France en Indopacifique et multilatéralisme

Zone considérée comme stratégique par la France depuis 2018, cette tournée est de contribuer à renforcer le pilier économique de la stratégie de la France en Indopacifique.

Le ministre Becht a rappelé que la France est une nation indopacifique de près de 2 millions de Français vivant dans cette région du monde, et avec 7000 troupes stationnées en permanence dans la région.

La France souhaite jouer un rôle important dans les secteurs stratégique de la transformation digitale (intelligence artificielle, physique quantique…), la transition énergétique (production à d’hydrogène, stockage solaire …) et les mobilités (smart cities, carburant à l’hydrogène…)

Elle vient d’ailleurs de signer un accord de libre-échange avec la Nouvelle Zélande, qui s’inscrit dans un cadre plus social et de développement durable. C’est le premier accord du genre.

Cette nouvelle approche « d’accords commerciaux plus équitable » ou « more fair trade » prend en compte les accords de Paris sur le climat, la durabilité et les conditions de travail.

La France est en cours de négociations pour signer ces nouveaux accords de libre-échange avec l’Australie et l’Inde.

Autre axe important de la diplomation, le multilatéralisme. Olivier Becht a souligné fortement lors de son point presse à la résidence de France à Singapour, « le rôle engagé de la cité-Etat dans le multilatéralisme et notamment avec les sanctions que Singapour a pris concernant l’agression de l’Ukraine ». Pour mémoire le lundi 28 février 2022, Singapour avait annoncé l'imposition de sanctions à la Russie après son invasion de l'Ukraine, bloquant notamment les transactions financières et les exportations de biens susceptibles d'être utilisés comme des armes contre des Ukrainiens.

Enfin son séjour à Singapour s’est achevé par un entretien avec les Conseillers des Français de l’étranger et une rencontre avec la communauté française rappelant l’importance de leurs actions pour le rayonnement de la France dans la région.

laurence onfroy

Laurence Onfroy

Globe-trotter, serial entrepreneur et engagée, Laurence est également auteure de guides et livres sur le lifestyle, food & travel.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale