Dimanche 16 décembre 2018
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les relations Chine/Singapour réaffirmées

Par Clémentine de Beaupuy | Publié le 16/04/2018 à 16:00 | Mis à jour le 17/04/2018 à 04:54
Singapour Chine, Forum Boao 2018, Xi Pinging

Mardi dernier, le 10 avril 18,  le président chinois Xi Jinping ouvrait la conférence annuelle asiatique, le Forum de Boao, sorte de Davos asiatique, qui a comme ambition de renforcer les liens entre les pays de cette dynamique région. Lors de ce Forum, le Premier ministre de Singapour Lee Hsien Loong s’est exprimé sur la relation de la cité-Etat et l’ASEAN avec son puissant voisin, la Chine. Retour sur cette intervention.  

Le Boao Forum est une organisation à but non lucratif qui organise une  conférence sur l’ile Hainan, en Chine du Sud,  chaque année depuis 2002, l’année suivant l’adhésion de la Chine à l’OMC en 2001. Ce forum réunit dirigeants politiques et économiques d’Asie. A l’issue de ces rencontres, le gouvernement chinois a annoncé sur son site internet qu’il souhaitait établir une zone de libre-échange à Hainan d'ici 2020 et encourager ainsi les multinationales à y installer leur siège international et régional.  Certains voient dans cette décision de développement régional un moyen d’affaiblir Hong-Kong … 

Quant aux discussions du Forum, dans un contexte de tensions avec les Etats-Unis du Président Trump, XI Jinping, dans son discours d'ouverture, a souligné l’importance de ce type de rencontres « qui a contribué à la recherche d'un consensus en Asie, en encourageant la coopération, en promouvant la mondialisation économique et en faisant progresser l'édification d'une communauté avec un avenir commun pour l'humanité ». Cette année, le thème global de la conférence est Une Asie ouverte et innovante pour un monde plus prospère ; thème tendance à travers le monde. 

Lors de cette même séance plénière d’ouverture, le premier ministre singapourien Lee Hsien Loong a prononcé un long discours sur le rôle croissant de la Chine dans le système international et de l'importance de ses efforts pour maintenir l'ouverture et le multilatéralisme. "Depuis l'adhésion de la Chine à l'OMC en 2001, son poids dans l'économie mondiale et sa part du commerce mondial ont énormément augmenté. Cela a grandement profité à la Chine elle-même et à de nombreux autres pays dans le monde, y compris Singapour. Le rôle de la Chine dans l'économie internationale s'élargira. Cela a modifié l'équilibre stratégique global. Elle a également suscité des attentes de la part d'autres pays quant à ce que la Chine devrait faire pour libéraliser davantage ses marchés et contribuer au système commercial multilatéral", a t-il déclaré en préambule.

Pour le Premier Ministre singapourien, le développement des relations sino-singapouriennes est étroitement lié à la réforme et à l'ouverture de la Chine, notamment sur son ouverture douanière. 

« La Chine était désireuse d'augmenter ses importations et qu'elle abaisserait " significativement " ses tarifs douaniers sur les véhicules et autres produits importés", avait déclaré plus tôt le dirigeant chinois. La Chine s’étant dit prête à renforcer la coordination avec les pays de l'ASEAN, dont Singapour, et à unir l'initiative chinoise Belt and Road (la Ceinture et la Route) avec le plan de développement de l'ASEAN "en vue de construire une communauté de destin pour les deux parties", a-t-il indiqué. 

Il est à rappeler que l'initiative Belt and Road vise à relier l'Asie, l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique avec un vaste réseau logistique et de transport, en utilisant des routes, des ports, des voies ferrées, des pipelines, des aéroports, des réseaux électriques transnationaux et même des lignes à fibres optiques. Le plan, qui continue d'évoluer, comprenait 65 pays, représentant ensemble un tiers du PIB mondial et 60 % de la population mondiale, soit 4,5 milliards d'habitants, selon Oxford Economics.

M. Lee a indiqué également que Singapour s'était engagé à approfondir les relations avec la Chine et à soutenir des relations encore plus fortes entre l'ASEAN et la Chine.

Le dirigeant singapourien, comme pour souligner la difficulté de sa position, a également exprimé son inquiétude. 

« La Chine et les États-Unis entretiennent les relations bilatérales les plus importantes au monde. Une guerre commerciale portera atteinte à ces liens bilatéraux dans de nombreux domaines. Il sera certainement beaucoup plus difficile pour les deux pays de coopérer dans les domaines du changement climatique, de la non-prolifération, de la sécurité régionale et de la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Aucune de ces questions ne peut être résolue sans la pleine participation des deux pays. Si les différends s'intensifient et déstabilisent les relations américano-chinoises, les conséquences pour le monde pourraient être catastrophiques. »

 

 

 

 

 

Source : baoforum 

 

 

Nous vous recommandons

clémentine de beaupuy

Clémentine de Beaupuy

Diplômée de Sciences-Po, entrepreneuse et hyperconnectée, Clémentine est spécialiste de tout ce qui touche à la culture, la société, la religion et l'innovation urbaine.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Festival de l’eau au Cambodge - Célébration d’un phénomène unique

Bon Om Touk, le festival de l’eau, vient de s’achever à Phnom Penh. Ces trois jours d’intenses fêtes marquent la renverse de la rivière Tonlé Sap, un mécanisme hydrologique exceptionnel et vital pour