FRENCH FILM FESTIVAL 2017 – Nos coups de cœur

Par Clémentine de Beaupuy | Publié le 08/11/2017 à 15:40 | Mis à jour le 09/11/2017 à 00:41
Photo : french film festival 2017
FFF

Comme chaque année, quand on reçoit le programme du French Film Festival, un léger frisson d’impatience saisi notre petite édition : trouverons-nous notre bonheur dans cette nouvelle sélection ? Et, comme chaque année, cette découverte du programme déclenche des bonds enthousiastes et des cris de joie. Nos agendas se remplissent de soirées cinéma …

Et, parfois, au gré de nos discussions, qui ont tendance à s’emballer, se découvre tout un pan d’une personnalité. Sophie, notre commerciale de choc aux goûts bien affirmés, nous confie son admiration inconditionnelle pour Cédric Klapisch. Dans un cri de cœur, elle nous confie « Depuis le péril jeune, je suis sa carrière et celle de Romain Duris, sans jamais être déçue. J’adore sa sensibilité. Le sujet du film Ce qui nous lie m’intéresse, et l’idée d’une région comme la Bourgogne si magnifiquement filmée, m’enthousiasme ». Une vraie fan !

rossy de Palma
Madame, de Amanda Sthers 

 

Maud, notre spécialiste bon plan, avec des mots choisis, nous parle de Mal de Pierres de Nicole Garcia, « Marion Cotillard est incroyable dans ce rôle, elle perturbe même les esprits, elle est touchante et cruelle à la fois. Un film qui ne m’a pas laissée indifférente sur le poids du regard des autres et surtout sur leur jugement. Impitoyable ». Comme chaque année, Maud est quand même irrésistiblement attirée par les Comédies « J’aime aussi rire au cinéma, j’irai donc voir Madame d’Amanda Sthers avec Rossy de Palma, actrice espagnole que j’adore ! ».

Michèle, femme sensible, qui décrit -et écrit- comme personne les saveurs d’un plat et l’ambiance d’un lieu, conseille, sans hésiter Patients. Avec des yeux humides, elle nous confie que malheureusement, ce film fait écho au drame vécu par une de ses amies, clouée sur une chaise roulante. Malgré le goût amer de ce drame personnel, elle invite tout le monde à découvrir ce film. « C’est l’histoire d’une douloureuse renaissance reposant sur la résilience, la patience mais aussi la compassion sincère et inconditionnelle de quelques-uns. Le ton est vrai, dur et bouleversant sans jamais sombrer dans le mélo caricatural ni dans la complaisance. Les émotions sont palpables et nous renvoient en boomerang l’inconsistance de nos habituels petits soucis et vaines colères. L’humour n’est jamais loin, avec sensibilité et spontanéité. Ce film donne ou redonne envie de croire en l’humanité. Malgré (ou grâce à ?) son handicap, Ben, le héros, lance un vibrant hymne à la vie. »

Patients de Grand Corps Malade
Patients de Grand Corps Malade 

 

Cécile nous confie également avoir été bouleversée par ce film. Fidèle à ses convictions et à son attachement infini à l’Océan, elle a été la première à réserver pour L’Odyssée qui retrace l’épopée du Commandant Cousteau, incarné par un acteur talentueux, Lambert Wilson, et de son célébrissime bateau-laboratoire, La Calypso. « Un personnage controversé, mais il n’en reste pas moins l'inventeur de la plongée sous-marine moderne et un explorateur qui a fait naître de nombreuses passions » … dont la sienne !

Clémentine, toujours pratique et pragmatique, se félicite que « son » cinéma, le Shaw Theatres Lido, où elle se rend en famille pour voir des films de super-héros et des Star-Wars en tout genre, propose un autre choix. Pour sa sélection personnelle, elle succombe aux charmes des actrices de cette édition : Marina Foïs dans Irréprochable, Golshifteh Farahani Dans 2 amis, et Jeanne Moreau dans Jules et Jim.

A l’unisson, on râle un peu (quand même) en pensant à nos enfants pré-ados qui seront privés - NC16 oblige- en projection grand écran de Seuls de David Moreau. Tant pis, on ira voir ensemble L'Ecole Buissonnière de Nicolas Vanier, en espérant que le sujet de ce film ne leur donne pas de mauvaises idées sur le chemin du Lycée …

Et, vous, quelles sont vos envies cette année ?

 

 

Le programme ci-joint pour vous éclairer : frenchfilmfestival.sg

FRENCH FILM FESTIVAL BANNER

 

clémentine de beaupuy

Clémentine de Beaupuy

Diplômée de Sciences-Po, entrepreneuse et hyperconnectée, Clémentine est spécialiste de tout ce qui touche à la culture, la société, la religion et l'innovation urbaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale