Dimanche 20 septembre 2020
Singapour
Singapour

Covid19 - Humeur de confinés à Singapour #Semaine1 !

Par Marie-Ségolène Migairou | Publié le 13/04/2020 à 14:30 | Mis à jour le 03/06/2020 à 05:31
Covid19 confinement témoignages

Cela fait désormais une semaine que Singapour a mis en place un confinement total de la population pour ralentir la propagation de l’épidémie de Coronavirus. Durant cette période particulière, nous donnons quotidiennement la parole à nos lectrices et lecteurs  sur la page Facebook de Lepetitjournal.com à Singapour ! Merci à Laurence Huret, Sabrina Zuber, Léonard, Sandrine, Emmanuel-Pierre, Anne Valluy, Pascale Jenart, Elisa et Lydia pour ces témoignages vitaminés ! Prenez soin de vous ! Restons unis et connectés !

 

𝐇𝐮𝐦𝐞𝐮𝐫 𝐝'𝐮𝐧𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐟𝐢𝐧𝐞́𝐞 𝐚̀ 𝐒𝐢𝐧𝐠𝐚𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐞𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐣𝐨𝐮𝐫𝐧𝐚𝐥.𝐜𝐨𝐦 #𝐉𝐨𝐮𝐫𝟎 !

𝐋𝐚𝐮𝐫𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐇𝐮𝐫𝐞𝐭, 𝐂𝐨-𝐃𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐫𝐢𝐜𝐞 𝐚𝐬𝐬𝐨𝐜𝐢𝐞́𝐞 𝐝𝐞 𝐥’𝐞́𝐝𝐢𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐋𝐞𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐣𝐨𝐮𝐫𝐧𝐚𝐥.𝐜𝐨𝐦 𝐝𝐞 𝐒𝐢𝐧𝐠𝐚𝐩𝐨𝐮𝐫 - "𝑵𝒐𝒔 𝒗𝒂𝒍𝒆𝒖𝒓𝒔 𝒅'𝒖𝒏𝒊𝒐𝒏, 𝒅𝒆 𝒔𝒐𝒍𝒊𝒅𝒂𝒓𝒊𝒕𝒆́ 𝒆𝒕 𝒅𝒆 𝒄𝒊𝒗𝒊𝒔𝒎𝒆 𝒔’𝒊𝒎𝒑𝒐𝒔𝒆𝒏𝒕 𝒑𝒍𝒖𝒔 𝒒𝒖𝒆 𝒋𝒂𝒎𝒂𝒊𝒔"

Laurence Huret

Fin mars, Singapour est passée d’une dizaine de nouveaux cas par jour, à plus de 50, dont la moitié étaient des cas locaux non reliés. Au vu de ce changement, le Premier ministre Lee Hsien Loong a annoncé le 3 avril des mesures de distanciation sociale renforcées durant un mois afin de freiner l’épidémie de Covid-19 : Seuls les commerces qui vendent des produits de première nécessité ou qui fournissent des services essentiels restent ouverts. Les lieux de travail, à l’exception de ceux faisant partie de secteurs économiques clés, sont fermés. Les écoles et établissements d’enseignement supérieur dispensent leurs cours en ligne, tandis que les écoles maternelles et crèches sont fermées.

Face à ces circonstances exceptionnelles, l’équipe de Lepetitjournal.com à Singapour fonctionne déjà en visio-conférences depuis 3/4 semaines dans la Cité-Etat, lors de nos réunions hebdomadaires et interviews, afin de continuer à informer nos lecteurs. Notre édition fête en 2020 ans ses 10 ans d’existence. La célébration de ce bel anniversaire est reportée à décembre prochain, lors de la cérémonie de la 3ème édition des Trophées des Français d’Asie-Océanie !

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗾𝘂𝗶 𝗹𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝘇-𝘃𝗼us ?  Quelles sont vos occupations ?

Mes journées sont bien chargées, entre l’animation de l’édition locale de Lepetitjournal.com, les visio-conférences avec nos associés pour évoquer la situation présente et future de notre média, le quotidien en télé-travail à la maison avec mon époux et deux de mes enfants, le soutien auprès de mes parents et mes deux autres enfants confinés en Europe, mes fonctions de Conseillère élue au service des Français de Singapour et les réunions du comité de sécurité avec l’Ambassade de France.

 

𝐇𝐮𝐦𝐞𝐮𝐫 𝐝'𝐮𝐧𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐟𝐢𝐧𝐞́𝐞 𝐚̀ 𝐒𝐢𝐧𝐠𝐚𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐞𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐣𝐨𝐮𝐫𝐧𝐚𝐥.𝐜𝐨𝐦 #𝐉𝐨𝐮𝐫𝟏 !

Sabrina Zuber, 53 ans, musicienne/actrice et directrice artistique, depuis 16 ans à Singapour, vous témoigne son quotidien et son état d'esprit pour ce premier jour de confinement !

Sabrina Zuber

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗾𝘂𝗶 𝗹𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Je suis avec mon mari, notre fille cadette qui est rentrée d'Amsterdam où elle poursuit ses études, notre helper et nos deux chats. Nous habitons dans un appartement et avons un joli petit balcon fleuri.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀𝗲 𝗱𝗲́𝗿𝗼𝘂𝗹𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗲́𝗲𝘀 ?
Le matin tôt, c’est ballade solitaire au Jardin Botanique (où normalement je pratique du yoga, du tai chi, du qi gong, de la marche rapide, mais là…il n‘y a plus de cours). Ce moment de la journée m’aide à me centrer, à canaliser mes énergies et aussi à contrôler l’anxiété et la peur pendant la pandémie. Puis c’est boulot sur l’ordi (tous mes projets professionnels sont gelés, mais il faut s’en occuper et planifier pour la “reprise”) ; je suis aussi des cours de chant classique avec mon coach qui vit en Allemagne, des cours de ballet et je gère les cours de danse de mon école qui sont passés 100% online. Une partie de mon temps est consacrée à prendre des nouvelles de mes parents et de mon frère en Italie, de notre ainée qui est à Oslo et de ma belle-famille à Strasbourg.

𝗖ô𝘁𝗲́ 𝗮𝗹𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 : 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗼𝗿𝗴𝗮𝗻𝗶𝘀𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
J’essaie de me faire livrer les produits secs de base et je vais au supermarché une fois par semaine pour les produits frais. Nous n’avons pas changé nos habitudes alimentaires, pas de gâteaux supplémentaires ni de recettes particulières pour remonter le moral Description : https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/t57/1/16/1f609.png.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗴𝗮𝗿𝗱𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲 𝗹𝗶𝗲𝗻 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘃𝗼𝘀 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗵𝗲𝘀 ?
Surtout via Messenger, Skype et Facetime, chaque jour. Je suis très inquiète pour ma famille en Italie et pour notre ainée qui est seule à Oslo.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗼𝗰𝗰𝘂𝗽𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘃o𝘀 𝘀𝗼𝗶𝗿𝗲́𝗲𝘀 ?
Facetime avec la famille et les amis partout dans le monde, parfois un film sur Netflix mais je ne suis pas une accro, et lecture. J’aimerais faire plus de musique le soir, mais c’est dur d’être musicienne dans un appart rempli de monde et de trouver le créneau pendant lequel la voix n’est pas, je cite, " trop aiguë/perçante/puissante" sans que ça dérange les cours universitaires online, les conf calls avec le siège de la société en Europe, les voisins avec un nouveau-né, etc...

𝗔𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗮𝘀𝘁𝘂𝗰𝗲𝘀/𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗺𝗶𝗲𝘂𝘅 𝘃𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗹𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
J’ai des hauts et des bas comme tout le monde. Je pense que garder une routine est important, mais encore plus important est de réussir à se découper des moments de solitude, dédiés exclusivement à soi-même. One day at a time, ça va passer ça aussi.

𝗤𝘂e 𝗿𝗲𝘁𝗶𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
Encore tôt pour faire un bilan. Je crois que nous avons été forcés à apprendre ce qui est essentiel : la santé et l’amour pour nos proches. Ça sonne comme une banalité, mais ça ne l’est pas. Nous apprenons la patience, nous nous confrontons à nos démons (par exemple, réussite sociale, réussite professionnelle, réaction à la peur et au stress, confrontation avec les différences d’opinion et de comportement). Je suis souvent surprise par la réaction des gens à cette situation, c’est comme si nos vrais êtres remontaient à la surface. J’espère que dans notre “nouvelle vie” on saura vivre avec des bagages plus légers.

𝗣𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗼𝘂 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗵𝗼𝘁𝗼𝘀 𝗾𝘂𝗶 𝘀𝘆𝗺𝗯𝗼𝗹𝗶𝘀𝗲𝗻𝘁 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Je vais partager une photo de moi « home made ballerine », d’un de mes chats qui défend son territoire (=mon lit), une photo « blague « qui montre ce que je fais quand l’ennuie m’attrape et deux photos de la nature, au Jardin Botanique. A vrai dire, je me suis donnée la tâche de poster sur les réseaux chaque jour des images de la Nature et sur mes pages pros des vidéos de spectacles-coups de cœur. La Beauté est ma thérapie.

A𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘂𝗻 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝗲́𝗰𝗿𝗶𝘁, 𝘃𝗶𝗱𝗲́𝗼 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝘂 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
Mon mantra est basique : je suis vivante, mes proches sont vivants. #andratuttobene.

 

𝗛𝘂𝗺𝗲𝘂𝗿 𝗱'𝘂𝗻 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́ 𝗮̀ 𝗦𝗶𝗻𝗴𝗮𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 #𝗝𝗼𝘂𝗿𝟮 !

Aujourd'hui Leonard, 21 ans, étudiant en Suisse, depuis le 15 mars à Singapour, suite à la fermeture de son école à Lausanne, vous témoigne son quotidien et son état d'esprit pour ce second jour de confinement !

Leonard

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀t 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗾𝘂𝗶 𝗹𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Avec mes parents ! Je suis revenu à Singapour suite à la fermeture de mon école le 13 mars. Nous sommes dans un appartement dans un Condo où comme partout malheureusement les « facilities » ont été fermées.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀𝗲 𝗱𝗲́𝗿𝗼𝘂𝗹𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗷o𝘂𝗿𝗻𝗲́𝗲𝘀 ?
Les journées sont rythmées par les cours que nous avons « online », les travaux de groupe avec ma « team », les présentations de nos projets à des heures parfois bien décalées ! Je compose aussi beaucoup de musique et c’est un moment très important pour moi. J’ai d’ailleurs mis dans ma valise mon clavier et mon ordi dédié à ma musique.

𝗖ô𝘁𝗲́ 𝗮𝗹𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 : 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗼𝗿𝗴𝗮𝗻𝗶𝘀𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
J’ai la chance d’avoir le gîte et le couvert offerts !! Ça n’est donc pas un souci pour moi et j’en profite pour manger mes plats préférés, ce qui change de mes menus d’étudiant !

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗴𝗮𝗿𝗱𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲 𝗹𝗶𝗲𝗻 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘃𝗼𝘀 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗵𝗲𝘀 ?
J’ai la chance d’avoir aussi ma sœur qui vit à Singapour, nous sommes donc tous au même endroit.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗼𝗰𝗰𝘂𝗽𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘃𝗼𝘀 𝘀𝗼𝗶𝗿𝗲́𝗲𝘀 ?
À travailler en général à cause du décalage horaire. Sinon, c’est mescal et cigare avec mon père !!!

𝗔𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗮𝘀𝘁𝘂𝗰𝗲𝘀/𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗯𝗶𝗲𝗻 𝘃𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗰𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Être bien entouré c’est primordial, éviter les tensions, varier entre les moments de travail, de détente, sortir marcher ou pédaler. Savoir s’isoler ou socialiser à différents moments de la journée.

𝗤𝘂𝗲 r𝗲𝘁𝗶𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
Elle ne fait que commencer... mais 2020 restera une année très particulière ! Sans doute, le plus gros changement est dans la manière d’étudier et c’est un défi à relever.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝘀𝗼𝘂𝗵𝗮𝗶𝘁𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝘂 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
L’être humain a cette faculté d’adaptation que seules des périodes comme celle-ci permettent de démontrer. Est-ce que dans 2 ou 3 ans chacun vivra comme il y a 6 mois ou aurons-nous appris à vivre différemment ? Je ne sais pas...

 

𝐇𝐮𝐦𝐞𝐮𝐫 𝐝'𝐮𝐧𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐟𝐢𝐧𝐞́𝐞 𝐚̀ 𝐒𝐢𝐧𝐠𝐚𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐞𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐣𝐨𝐮𝐫𝐧𝐚𝐥.𝐜𝐨𝐦 #𝐉𝐨𝐮𝐫𝟑 !

Aujourd’hui, c'est Sandrine, 50 ans, artiste peintre et depuis 8 mois à Singapour qui vous témoigne son quotidien et son état d'esprit pour ce 3ème jour de confinement !

Sandrine

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗾𝘂𝗶 𝗹𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Je suis confinée dans notre appartement situé entre Orchard et River Valley avec mon époux Cyrille et notre helper Mélanie. Voici déjà un mois que Cyrille travaille ici et que nous nous sommes auto-confinés par solidarité pour notre entourage. Mon mari a établi son bureau dans notre chambre à coucher, réquisitionnant par là même mon bureau. No comment !…

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀𝗲 𝗱𝗲́𝗿𝗼𝘂𝗹𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗲́𝗲𝘀 ?
Les journées débutent tôt le matin avec un réveil aux environs de 6h45-7h. Je resterais bien plus longtemps au lit, mais je dors dans le bureau ! La matinée se décompose souvent par: - le rituel du matin incluant le petit-déjeuner sur la terrasse (oui, quelle chance!) - des pauses café ou thé (surtout cigarettes pour Cyrille). Notre consommation a plus que doublé ce dernier mois! - la lecture des messages et vidéos reçus de nos proches durant la nuit, souvent assez drôles il faut le reconnaître, tournant pour la plupart malheureusement autour du même sujet… le Covid 19. L’après-midi, cela varie… Quand je suis en forme, je mets mes affaires de sport et sors mon tapis de yoga… Et c’est parti pour une heure de mouvements dans mon salon. Si la motivation a disparu (disons une fois sur deux), je me promène alors dans l’appartement en affaires de sport, et trouve autre chose à faire…

Vive candy crush Description : https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/t57/1/16/1f609.png ou les replay de LCI (mais pas très bon pour le moral…). Quand je suis inspirée, ce qui est plus souvent le cas, direction la chambre d’amis transformée en atelier peinture. Je suis prise d’une frénésie créative et m’arrête rarement avant le soir venu. En prévision du confinement, j’ai fait des stocks de peinture, papiers, feutres, pigments, mediums, toiles au rouleau de 1,5 x 5 mêtres de long… Ça devrait suffire pour le mois à venir !

𝗖o𝘁𝗲́ 𝗮𝗹𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 : 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗼𝗿𝗴𝗮𝗻𝗶𝘀𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Depuis mardi nous avons décidé de nous mettre au régime ! C’est un peu comme le jour de l’an avec les bonnes résolutions ! Plus de pain (dur, dur), plus d’apéro (aïe) , de l’exercice (heu oui… sur la terrasse ?…) et des petits plats vapeur! (qui sont « so boring » dixit notre helper…) . Certes, on le sait: « il ne faut pas faire de provisions »…Trop tard! Nous avons fait des stocks et pour le reste, on tente de se faire livrer (quand on arrive à trouver un créneau disponible!). Il va d’ailleurs falloir oublier les 2 kilos de glace achetés chez Venchi avant la fermeture et qui vont nous narguer tout ce temps à chaque ouverture du congélateur… Agggrrr régime !

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗴𝗮𝗿𝗱𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲 𝗹𝗶𝗲𝗻 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘃𝗼𝘀 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗵𝗲𝘀 ?
Je déteste me réveiller le matin en devant attendre le milieu de l'après-midi pour contacter la France ! Avec un enfant confiné en Australie et un autre en France (Alleluia, une amie est venue et a sorti mon cadet de son 18m2 dans Paris), j’avoue être assez inquiète et attendre les messages de ma progéniture avec impatience… Mais voilà , à 21 et 18 ans, on n’éprouve pas tant le besoin de donner des nouvelles quotidiennes à ses parents… Du coup, enfants, amis mais aussi et surtout grand-parents… on s’est tous mis à WhatsApp, Messenger ou FaceTime ! Et ça, au quotidien, c’est une révolution !

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗼𝗰𝗰𝘂𝗽𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘃𝗼𝘀 𝘀𝗼𝗶𝗿𝗲́𝗲𝘀 ?
Ahhhh, si Prime vidéo et Netflix n’existaient pas… il faut reconnaître que les séries, c’est sympa, mais chronophage et addictif! Alors on essaie de réduire la consommation au maximum. Autre variante ? On met la musique à fond (enfin, pas trop pour les voisins tout de même…) et on danse, plutôt mon mari d’ailleurs… Si en revanche il doit travailler en visio-conférence, je m’occupe seule, je peins je dessine, je trie mes photos et mets à jour mes comptes instagram. Nouveauté cependant, nous venons d’expérimenter en début de semaine les "e-apéros" (certes avec coca zéro et évian… régime on a dit !), et c’est une expérience à vivre! Je vous la conseille !

𝗔𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗮𝘀𝘁𝘂𝗰𝗲𝘀/𝗰𝗼n𝘀𝗲𝗶𝗹𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗺𝗶𝗲𝘂𝘅 𝘃𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗹𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Se lever tôt, essayer de faire du sport, e-socialiser… et surtout ne pas ouvrir les portes du frigo trop souvent, ni celle du bar !

𝗤𝘂𝗲 𝗿𝗲𝘁𝗶𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
Le retour aux vraies valeurs ! Appeler les siens et ceux qu’on aime, s’entre-aider, diffuser la joie et tout faire pour rester en bonne santé !

𝗔𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘂𝗻 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝗲́𝗰𝗿𝗶𝘁, 𝘃𝗶𝗱𝗲́𝗼 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝘂 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
Profitez-en pour vous demander ce qui compte vraiment dans votre vie et si vous luttez au quotidien pour les bonnes causes…

 

𝐋'𝐡𝐮𝐦𝐞𝐮𝐫 𝐝'𝐮𝐧 𝐜𝐨𝐧𝐟𝐢𝐧𝐞́ 𝐚̀ 𝐒𝐢𝐧𝐠𝐚𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐞𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐣𝐨𝐮𝐫𝐧𝐚𝐥.𝐜𝐨𝐦 #𝐉𝐨𝐮𝐫𝟒 !

Aujourd'hui, Emmanuel-Pierre, 47 ans, Consultant en cybersécurité, depuis 2 ans à Singapour vous témoigne son quotidien et son état d'esprit pour ce 4ème jour de confinement !

Emmanuel Pierre

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗾𝘂𝗶 𝗹𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Nous vivons avec ma femme et nos 2 enfants de 7 et 4 ans dans un appartement assez grand. Les enfants ont leur chambre ainsi qu’une salle de jeu. Nous avons aussi une helper qui nous aide pour nos tâches quotidiennes. Nous apprécions déjà de l’avoir avec nous avant, mais en ces temps-ci nous sommes d’autant plus reconnaissants qu’elle soit là.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀𝗲 𝗱𝗲́𝗿𝗼𝘂𝗹𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗲́𝗲𝘀 ?
Nous nous levons et déjeunons tous ensemble, à peu près aux mêmes horaires qu’avant. L’habitude sans doute. Il y a encore quelques jours, j’allais faire quelques longueurs à la piscine le matin, mais là il va falloir que je trouve de nouvelles habitudes. Pour le moment je fais un peu de gym sur mon tapis. Ensuite nous recevons les emails de l’école concernant les cours à donner aux enfants pour la journée. Bien qu’ils soient encore jeunes, la liste de choses qu’ils doivent faire est assez conséquente. Notre activité professionnelle fonctionne un peu au ralenti mais n’est pas inexistante pour autant. Du coup, nous jonglons entre les enfants et le bureau selon les priorités de chacun. Nous n’avons pas encore trouvé notre rythme, mais nous y travaillons. En fin d’après-midi nous sortons les enfants afin qu’ils se défoulent un peu, et ça nous permet à nous aussi de respirer. L’aire de jeu de notre condo est fermée du coup, ils prennent leur vélo, trottinette ou bien le frisbee.

𝗖𝗼𝘁𝗲́ 𝗮𝗹𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻: 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗼𝗿𝗴𝗮𝗻𝗶𝘀𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂s ?
Nous faisons nos courses en ligne en essayant d’anticiper au maximum nos besoins par rapport à la difficulté de trouver un créneau de livraison en ce moment. Vu que nous sommes 5 et que nous mangeons tout le temps ici, les stocks diminuent plus vite qu’à l’accoutumée. De temps en temps, nous (ou notre helper) allons faire les courses au supermarché de notre quartier. Nous avons de la chance, elle cuisine bien et nous fait des plats variés. Il nous arrive aussi parfois, selon les envies du moment, que nous nous fassions livrer nos repas, mais ça reste assez rare.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗴𝗮𝗿𝗱𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲 𝗹𝗶𝗲𝗻 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘃𝗼𝘀 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗵𝗲𝘀 ?
J’envoie un email à toute la famille pour les informer de la situation à Singapour tous les 3 - 4 jours, et on se fait des appels vidéo régulièrement surtout avec les grands-parents. Pour les amis, c’est plus irrégulier et moins figé mais on passe surtout par Telegram ou Signal. On s'envoie aussi des blagues, ça permet de détendre un peu l'atmosphère.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗼𝗰𝗰𝘂𝗽𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘃𝗼𝘀 𝘀𝗼𝗶𝗿𝗲́𝗲𝘀 ?
On garde le même rituel qu’auparavant. Après le diner, on organise un temps calme pour les enfants, on raconte une histoire et ils vont au lit. Ensuite, on se pose dans le canapé, soit pour lire, soit pour regarder un film. Il m’arrive aussi de rallumer mon ordinateur pour travailler pour le bureau, ou pour moi-même. En cette période riche en actualité, il est intéressant de voir comment les hackers profitent de ces opportunités, mais aussi de voir comment certains groupes et communautés s’organisent. Par exemple à Singapour, nous avons une scène IT, French Tech et Cybersécurité francophone soudée et très active.

𝗔𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗮𝘀𝘁𝘂𝗰𝗲𝘀/𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗯𝗶𝗲𝗻 𝘃𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗰𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
L’école à la maison vient de démarrer et vu leur âge les enfants ne sont pas encore autonomes. Du coup, ça nous demande un gros investissement. Mais ça va, comme je le disais nous sommes encore en train de prendre nos marques. Dans la journée, on fait aussi 2 grosses pauses pour que chacun se change les idées, et une petite sieste ou un temps calme après le repas, chacun dans une pièce séparée. Pour les week-ends, je ne sais pas encore comment on va s’organiser. Nous qui étions très actifs, il va falloir changer de braquet. Ça va être intéressant.

𝗤𝘂𝗲 𝗿𝗲𝘁𝗶𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
Nous en sommes encore au début de ce confinement, donc difficile de se projeter. Mais du fait que la France soit passée par là, on sait à peu près à quoi s’attendre. J’espère en tous cas qu’elle sera la plus courte possible et que la vie reprendra son cours normal rapidement. On retiendra surement qu’un évènement aussi banal qu’être à l’extérieur peut nous manquer autant. Comme quoi, rien n'est acquis.

𝗣𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗵𝗼𝘁𝗼𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
Je vais profiter de cette période pour continuer de lire. Juste avant le confinement, je m’étais acheté quelques bouquins qui étaient sur ma liste de livres à lire, j’espère donc bien avancer ceux-ci. Je fais aussi beaucoup de photos, j’ai même un petit studio la maison, ça occupera quelques jours par ci, par là. Et puis, je vais en profiter pour faire de la musique avec les enfants.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝘀𝗼𝘂𝗵𝗮𝗶𝘁𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝘂 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
Restons chez nous et soyons patient ; on pourra revenir à une vie normale d’autant plus rapidement si tout le monde joue le jeu. D’ici là, essayons de mettre ce temps à profit autant que nous le pouvons. Et surtout n’oublions pas de lire lepetitjournal.com tous les jours !

 

𝐋'𝐡𝐮𝐦𝐞𝐮𝐫 𝐝'𝐮𝐧𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐟𝐢𝐧𝐞́𝐞 𝐚̀ 𝐒𝐢𝐧𝐠𝐚𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐞𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐣𝐨𝐮𝐫𝐧𝐚𝐥.𝐜𝐨𝐦 #𝐉𝐨𝐮𝐫𝟓 !

Aujourd'hui, c'est Anne Valluy, photographe, depuis 2004 à Singapour, qui vous témoigne son quotidien et son état d'esprit pour ce 5ème jour de confinement !

Anne Valluy

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗾𝘂i 𝗹𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Dans notre duplex sur Farrer Road avec mon mari qui bosse à la maison depuis un mois déjà, ma fille rentrée de St Andrews le 21 mars, notre merveilleuse helper Jenny et notre Berger des Shetlands de 4 ans Zephyr. Pour info, nous venons de faire 14 jours de Stay Home Notice avec notre fille, donc pas de grand changement avec ces nouvelles mesures pour nous.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀𝗲 𝗱𝗲́𝗿𝗼𝘂𝗹𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗲́𝗲𝘀 ?
Mon mari travaille dans notre bureau. J’ai bougé mon bureau dans une petite chambre, ou bien je bosse dans la chambre de ma fille, car elle doit finir son Master et aime bien ma compagnie! On déjeune et dine ensemble. Avec ma fille, nous faisons des cours de Zumba ou de Kick boxing sur Youtube, Elle s’est aussi remise au piano ! J’essaie de faire du tri. Je suis des tutoriaux pour apprendre comment être plus efficace sur instagram etc… J’essaie de faire du travail de fond, puisque je ne peux plus faire de session photo, j’aimerais arriver à trouver une idée pour vendre mes tableaux ! En fait, on ne voit pas les journées passer !

𝗖𝗼𝘁𝗲́ 𝗮𝗹𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻: 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗼𝗿𝗴𝗮𝗻𝗶𝘀𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
J’ai toujours prévu mes courses pour la semaine donc, rien de changé dans notre organisation. On se fait aussi livrer minimum un restaurant par semaine cela permet de casser un peu la routine !

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗴𝗮𝗿𝗱𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲 𝗹𝗶𝗲𝗻 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘃𝗼𝘀 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗵𝗲𝘀 ?
Nous passons tous pas mal de temps avec notre fils en chat car il est en Nouvelle Zélande. On fait des vidéos avec ma maman, la seule grand-mère de notre famille, et beaucoup de WhatsApp avec mes amies et nièces.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗼𝗰𝗰𝘂𝗽𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘃𝗼𝘀 𝘀𝗼𝗶𝗿𝗲́𝗲𝘀 ?
On essaie de trouver un film pour tous les trois, ou on fait une vidéo avec des amis. On a même organisé un apéro virtuel avec des amis à Singapour il y a 10 jours lors de la Stay Home Notice de notre fille ! Book club en vidéo aussi!

𝗔𝘃e𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗮𝘀𝘁𝘂𝗰𝗲𝘀/𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗯𝗶𝗲𝗻 𝘃𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗰𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Oui, c’est simple, il faut arrêter de se plaindre, et cela vaut pour la vie en général. Il y a tellement pire comme situation tant qu’on n’est pas malade! Garder le sens de l’humour. On est en bonne santé, cela n’a pas de prix. Regardez des vidéos drôles de nos comiques français ou américains, J’adore Anne Roumanoff, Gad Elmaleh, etc… Faites découvrir Coluche à vos enfants! Faites du tri comme si vous alliez déménager ! Faites un état des lieux de vos meubles etc. Faites tout ce que vous n’avez pas le temps de faire en temps normal ! Faites des albums photos ! Pensez à faire encadrer ou imprimer des photos de famille ! Pensez à votre déco, aux souvenirs de Singapour que vous aimeriez emporter avec vous si vous deviez partir demain ! J’ai une pensée pour ceux qui ont jeunes enfants, le confinement doit être plus difficile à vivre qu’avec des grands.

𝗤𝘂𝗲 𝗿𝗲𝘁𝗶𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
Que c’est bon de retrouver sa fille étudiante et de partager des supers moments avec elle ! Que beaucoup de gens sont d’une créativité incroyable et sont dotés d’un sens de l’humour extraordinaire. Que les gens doivent être traités comme des gosses et ont besoin de mesures sévères afin de comprendre la gravité de la situation, mais ça je le savais déjà !

𝗣𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝗱𝗲𝘀 lectures, musiques, 𝗽𝗵𝗼𝘁𝗼𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
J’ai lu « Where the crawdads sing », j’ai bien aimé ! Musique, ça dépend ca varie du classique, salsa, tubes des annees 80 que ma fille aime aussi ! Pour la zumba je recommande Nicole Steen sur youtube. Photos…alors j’ai fait une sortie un soir pour une cliente qui souhaitait une carte et un cadre avec le Art Science Museum Singapore United, afin de remercier des gens et garder un souvenir de cette période. J’ai donc fait une expédition masquée pour faire ces photos. Les cartes sont en impression, je les aurai rapidement. Le cadre sera pour Mai ! Je la partage avec vous, c’est plus intéressant que mon quotidien !

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝘀𝗼𝘂𝗵𝗮𝗶𝘁𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝘂 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
Mon message c’est restez en bonne santé, gardez le sens de l’humour et pensez à faire vivre les petites entreprises locales en passant des commandes même si les livraisons seront en mai ou juin ! Likez leur page FB et suivez-les sur instagram ! Limitez votre temps sur les réseaux sociaux. Lisez des livres, dansez et chantez plus que d’habitude ! Créez de la bonne humeur chez vous !

 

𝐋'𝐡𝐮𝐦𝐞𝐮𝐫 𝐝'𝐮𝐧𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐟𝐢𝐧𝐞́𝐞 𝐚̀ 𝐒𝐢𝐧𝐠𝐚𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐞𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐣𝐨𝐮𝐫𝐧𝐚𝐥.𝐜𝐨𝐦 #𝐉𝐨𝐮𝐫𝟔 !

Aujourd'hui, Pascale Jenart, 55 ans, Professeur de Qi Gong, depuis 11 ans à Singapour vous témoigne son quotidien et son état d'esprit pour ce 6ème jour de confinement !

Pascale Jenart
@Celine Mandaliti Suiter 

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗾𝘂𝗶 𝗹𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Petit appartement bien calme, près du Jardin Botanique, avec mon chat, Theo, qui se demande pourquoi soudainement je suis tout le temps chez lui à faire du bruit et l’empêcher de dormir !

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀𝗲 𝗱𝗲́𝗿o𝘂𝗹𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗲́𝗲𝘀 ?
Absolument chaotiques ! J’ai dû passer en un week-end de mes cours quotidiens au jardin botanique à des cours en ligne ZOOM. J’ai dû rattraper un retard informatique important (époque Dinosaure) en un weekend ! Je me suis explosée les méninges. J’ai une caméra GoPro reliée à mon Ordi, une table de mixage sur ordi pour améliorer la qualité du son et de la musique et j’ai déménagé tout un coin de mon appart (Theo n’est pas content ! il ne me parle plus Heu.. Ça c’est normal ? je crois ? je ne sais plus mon cerveau est mort…)

𝗖ô𝘁𝗲́ 𝗮𝗹𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻: 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗼𝗿𝗴𝗮𝗻𝗶𝘀𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
J’attrape ce qui traine, un paquet de chips comme souper, une glace Häagen-Dazs, un bout de pain sec: pas le temps de chipoter c’est une course contre la technologie ! Mais aujourd’hui, premier cours parfait: j’ai réussi ! Donc promis je re-mange sainement à partir de demain (à bien y réfléchir, je gagne et je ne vais même pas pouvoir fêter ça… bon j’ai bien accumulé les saloperies, je ne vais pas me plaindre)

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗴𝗮𝗿𝗱𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲 𝗹𝗶𝗲𝗻 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘃𝗼𝘀 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗵𝗲𝘀 ?
J’ai une fille à Londres (qui travaille de sa petite chambre en coloc) et un fils à Kuala Lumpur (à l'université). Nous avons découvert les joies du Zoom à 3, il faut dire qu’ils ont été une ressource et un soutien intense pendant cette période de grand changement. Je parle avec mes parents tous les jours sur WhatsApp, avec ma sœur tous les dimanches apéro ensemble et, on a créé un WhatsApp Family news avec tout le monde : on y partage des blagues, des nouvelles et des photos. Ça a recréé un lien qui s’était un peu distendu avec une partie de la famille !

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗼𝗰𝗰𝘂𝗽𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘃𝗼𝘀 𝘀𝗼𝗶𝗿𝗲́𝗲𝘀 ?
Vous avez deviné ? Je travaille ! Description : https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/t4c/1/16/1f642.png Bon, ça devrait aller un peu mieux, je vais peut-être pouvoir regarder une ou deux séries Netflix dont tout le monde parle sur Facebook. Je pense commencer par Toy Boy, je ne sais pas pourquoi, ça a l’air intéressant.

𝗔𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲s 𝗮𝘀𝘁𝘂𝗰𝗲𝘀/𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗯𝗶𝗲𝗻 𝘃𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗰𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Là, je vais reprendre mon chapeau Qi Gong !
- Mangez des aliments réchauffants (cuits, épicés, pas que des salades).
- Faites le plein de sommeil : n’allez pas dormir à des heures impossibles! Après minuit, le corps utilise le double de Qi pour accomplir une tâche qu’il ne le fait pendant la journée.
- Restez positif et pratiquez Qi Gong, Yoga ou méditation. Corps et esprit. On cultive le calme.
La dernière chose que nous voulons faire est de succomber à la peur car elle peut nous ronger et affaiblir notre système immunitaire, alors qu’en ce moment même nous devons renforcer notre système immunitaire.

𝗤𝘂𝗲 𝗿𝗲𝘁𝗶𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼d𝗲 ?
En général, l’impression qu’une force supérieure a décidé d’intervenir puisqu’on n’arrivait pas à redresser la barre tout seul, à arrêter nos conneries. En particulier, que je suis bien plus forte et plus résiliente que je ne le pensais, ne le voyais, ne le croyais. Je me suis redécouverte !

𝗣𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗵𝗼𝘁𝗼𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
C'est une photo réalisée par Celine Mandaliti Suiter : une belle représentation de moi ces derniers jours !

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝘀𝗼𝘂𝗵𝗮𝗶𝘁𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝘂 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
Il est temps d’arrêter. Il est temps de faire une pause, pour le bien du monde. En attendant, nous pouvons rêver aux merveilleux jours à venir. On est tous dans le même bateau.

 

𝐋'𝐡𝐮𝐦𝐞𝐮𝐫 𝐝𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐟𝐢𝐧𝐞́𝐞𝐬 𝐚̀ 𝐒𝐢𝐧𝐠𝐚𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐞𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐣𝐨𝐮𝐫𝐧𝐚𝐥.𝐜𝐨𝐦 #𝐉𝐨𝐮𝐫𝟕 !

Aujourd'hui, Elisa et Lydia, 22 et 24 ans, étudiantes en école de commerce, depuis début janvier à Singapour vous témoignent leur quotidien et leur état d'esprit pour ce 7ème jour de confinement !

Elisa et Lydia

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗾𝘂𝗶 𝗹𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Nous sommes toutes les deux confinées sur le campus de notre université, NTU. Nous vivons chacune dans un hall différent, dans nos chambres étudiantes.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀𝗲 𝗱𝗲́𝗿𝗼𝘂𝗹𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼s 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗲́𝗲𝘀 ?
C'est un tout nouveau rythme, nous avions l'habitude d'aller découvrir la ville et de toujours bouger hors du campus. Nos journées sont désormais plus calmes, Netflix, un peu de sport, lecture. Lydia essaye de réaliser toutes les tâches qu'elle procrastine en général (trier ses photos par exemple), et Elisa s'est mise à apprendre l'italien. Nous essayons de nous retrouver tous les soirs pour manger ensemble et se balader sur le campus, social distancing bien sûr.

𝗖ô𝘁𝗲́ 𝗮𝗹𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻: 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗼𝗿𝗴𝗮𝗻𝗶𝘀𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
N'ayant pas la possibilité de cuisiner sur place, nous mangeons aux food courts de l'université. Cuisiner nous manque énormément d'ailleurs ! Nous faisons les courses une fois par semaine au supermarché présent sur le campus pour le petit déjeuner.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗴𝗮𝗿𝗱𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲 𝗹𝗶𝗲𝗻 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘃𝗼𝘀 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗵𝗲𝘀 ?
On essaye d'appeler nos proches tous les jours via WhatsApp, Messenger, Zoom.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗼𝗰𝗰𝘂𝗽𝗲𝘇-𝘃o𝘂𝘀 𝘃𝗼𝘀 𝘀𝗼𝗶𝗿𝗲́𝗲𝘀 ?
On se voit et on se promène sur le campus. On découvre même de nouveaux endroits tellement c'est immense. Nous avons un petit rituel : une glace au chocolat tous les soirs, ahah.

𝗔𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗮𝘀𝘁𝘂𝗰𝗲𝘀/𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗯𝗶𝗲𝗻 𝘃𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗰𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Le meilleur conseil que l'on puisse donner est d'assurer le lien social. On peut vite se sentir seul en passant la journée dans sa chambre, mais il faut garder contact avec les autres, communiquer sur les réseaux sociaux, appeler ses amis, sa famille... C'est aussi le bon moment pour se mettre à des choses qui habituellement prennent du temps : apprendre une nouvelle langue, lire pour le plaisir, trier ses photos, etc…

𝗤𝘂𝗲 𝗿𝗲𝘁𝗶𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
On a la chance de vivre un confinement confortable malgré tout, nous sommes en bonne santé et notre famille aussi. C'est l'opportunité de se recentrer sur ses passions et envies (et bien sûr se mettre à jour sur Netflix, Disney+ attendra notre retour).

𝗣𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗵𝗼𝘁𝗼𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
Nous partageons avec vous une photo de nous avant le confinement, la vue depuis l'une de nos chambres sur le campus et notre activité favorite : lire au soleil.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝘀𝗼𝘂𝗵𝗮𝗶𝘁𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝘂 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
C'est une mauvaise période à passer mais nous ressortirons tous plus forts de cette épreuve. Essayez de tirer le plus de positif possible !

 

 #humeurdeconfineparlepetitjournal #solidaritefrancaiseasingapour

 

lepetitjournal.com

Rejoignez le Club des lecteurs contributeurs ! 

Suivez-nous sur Instagram, likez notre Page Facebook et abonnez-vous à notre newsletter !

Marie-Ségolène Migairou

Marie-Ségolène Migairou

Pendant ses études et ses fonctions à l’export, elle a parcouru le monde. Aujourd'hui à Singapour, elle s’investit au sein du Petitjournal.com au niveau commercial et marketing et occasionnellement rédactionnel
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

roland mar 14/04/2020 - 03:52

bonjour, confiné Dan's une maison de retrieve du district de Kepong, je redige mon livre TROIS, 42 emerson de la series,pour les beginers,que he frais printer pour la Zolerpa French Shool, en mai à Taipei. 80 pages graduates en Mandarin par Zoé, ma Secrétaire depuis 2003 règles a observer garder votre vie habitually, cortes plus dètendue, pas d excès , alcohols et autres, marches si possible optimists, respirer l air pur, peut etre spenser à Dieu, de temps en temps, r(éêcouter Bach, Brahms, Requiem et autre, reprendre La Fontaine, Goya Velasquez ... avec internet, le Monde est à nous.kap map rr rolando San sayonara Inch Allah ... jtHZh

Répondre