Jeudi 2 juillet 2020
Singapour
Singapour

Covid19 - Humeur de confinés à Singapour #Semaine 7 !

Par Marie-Ségolène Migairou | Publié le 25/05/2020 à 18:30 | Mis à jour le 03/06/2020 à 05:27
covid19 confines singapour

Nous entamons à Singapour notre 8ème semaine de confinement total de la population pour ralentir la propagation de l’épidémie de Coronavirus. Durant cette période particulière, nous donnons quotidiennement la parole à nos lectrices et lecteurs  sur la page Facebook de Lepetitjournal.com à Singapour ! Merci à Jean-Marc Deromedi, Laurence, Marc Bakotomalala, Yolande Le Mercier, Alice & Edgar, Frédéric Bonifassy, pour ces témoignages émouvants ! Prenez soin de vous ! Restons unis et connectés !

 

𝗟'𝗵𝘂𝗺𝗲𝘂𝗿 𝗱'𝘂𝗻 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́ 𝗮̀ 𝗦𝗶𝗻𝗴𝗮𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 #Jour43

Aujourd'hui, c'est Jean-Marc Deromedi qui nous partage son humeur et son quotidien en ce 43ème jour de confinement !

Jean-Marc Deromedi

 

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗾𝘂𝗶 𝗹𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Je suis confiné chez moi avec ma famille recomposée. Nous avons 3 enfants de 13/14 ans.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀𝗲 𝗱𝗲́𝗿𝗼𝘂𝗹𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗷o𝘂𝗿𝗻𝗲́𝗲𝘀 ?
Les journées sont rythmées par les visios et appels professionnels, les zooms de l'IFS que je trouve maintenant très professionnels et bien adaptés, un peu de sport (fitness et badminton pour les enfants, yoga pour madame, course à pied pour tout le monde autour de la maison), des ateliers cuisine, des courses de produits frais et des commandes de vin pour les apéros zoom.

𝗖𝗼𝘁𝗲́ 𝗮𝗹𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻: 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗼𝗿𝗴𝗮𝗻𝗶𝘀𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Pour l'alimentation, j'avais fait un stock de non périssables avant le confinement. Pour le reste, nous allons ma femme et moi, 2 fois par semaine au supermarché. Nous complétons de commandes en ligne au Petit dépôt ou par Delisari.

𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗼𝗰𝗰𝘂𝗽𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘃𝗼𝘀 𝘀𝗼i𝗿𝗲́𝗲𝘀 ?
Nous avons négocié 3 soirs "ciné-club" avec nos ados... Ça nous permet de leur montrer des films qu'ils n'auraient jamais regardés... Pour l'instant le jury balance plutôt pour "I comme Icare" d'Henri Verneuil.

𝗔𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗮𝘀t𝘂𝗰𝗲𝘀/𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗯𝗶𝗲𝗻 𝘃𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗰𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Avec des ados, il faut établir un planning et s'y tenir tout en laissant un peu de liberté.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝘀𝗼𝘂𝗵𝗮𝗶𝘁𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝘂 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
Si j'avais un conseil à donner aux adultes, ce serait de profiter de cette période pour mieux se connaître et se remettre en forme. Pour les ados, profitez en pour écouter les "vieux cons"! Parfois ça vaut presque un Youtuber ! 

 

𝗟'𝗵𝘂𝗺𝗲𝘂𝗿 𝗲𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝘂𝗽𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗲𝘂𝗿 𝗱'𝘂𝗻𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́𝗲 𝗮̀ 𝗦𝗶𝗻𝗴𝗮𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 #Jour44

Pour ce 44ème jour de confinement, c’est Laurence, entrepreneure et directrice de la Women Initiative Foundation en Asie, également rédactrice occasionnelle de LePetitJournal.com/Singapour qui nous raconte son confinement, et nous partage ses coups de cœur en cette période de circuit breaker.

 

Laurence Onfroy

𝗣𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝘁𝗲𝗿 𝗯𝗿𝗶𝗲̀𝘃𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗲𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗰𝗼𝗺𝗽𝗮𝗴𝗻𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Je vis avec mon mari à Tanglin dans un condominium qui a une magnifique vue dégagée sur une zone verte résidentielle avec au loin Bukit Timah hill. Nous avons la chance de nous faire réveiller par les coqs, et surtout par un coucou asiatique (asian koel) qui au travers de son chant lancinant nous dit tous les matins : debout, c’est « debout » l’heure « debout » de se « débout » réveiller... bref on ne le déconnecte pas de la journée ensuite,… mais c’est la tropical flavor de Singapour !  Il est silencieux depuis une semaine, je pense qu’il a fini par être dégommé par des habitants du voisinage !

𝗤𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗮 𝗲́𝘁𝗲́ 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗺𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿𝗲 𝗲𝘅𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗱𝗲𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗲 𝗱𝗲́𝗯𝘂𝘁 𝗱𝘂 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶 ?

Découvrir Singapour à pieds, en flânant, est indéniablement notre meilleure expérience pendant cette période de confinement. Nous n’avons pas de voiture, et nous employons souvent des taxis qui nous permettent d’aller d’un point A à un point B. J’ai toujours trouvé cela frustrant de me déplacer en ayant toujours une destination précise. Les rues sont désertes, l’architecture est magnifique et tout devient photogénique ! C’est une forme de liberté retrouvée. On vient de se décider à investir dans des vélos pour poursuivre plus loin nos découvertes dés la fin du circuit breaker.

𝗔𝘂𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘂𝗻𝗲 𝗮𝗻𝗲𝗰𝗱𝗼𝘁𝗲 𝗮̀ 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗮𝗰𝗼𝗻𝘁𝗲𝗿 𝗽𝗲𝗻𝗱𝗮𝗻𝘁 𝗰𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Pas d’anecdote personnelle, mais je me suis bien amusée à lire sur le New York Times « Comment être beau sur Zoom ». Le couturier Tom Ford y explique comment finalement faire son studio lumière personnel pour être à son avantage en vidéo conférence. On n’oublie pas la poudre pour accrocher la lumière avant de démarrer… Vrai sujet pour le socializing virtuel !

𝗤𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗲𝘀𝘁 𝗹𝗮 𝗰𝗵𝗮𝗻𝘀𝗼𝗻 𝗾𝘂𝗶 𝗺𝗮𝗿𝗾𝘂𝗲𝗿𝗮 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Michel Piccoli vient de disparaître, monument du cinéma français, je souhaite partager "La chanson d'Hélène" interprétée par Romy Schneider et lui-même en 1970. Ils sont les deux principaux personnages du film les "Choses de la vie" de Claude Sautet, et ils ont prêté leur voix pour la musique du film. C’est juste magnifique, c’est l’Amour.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝗟𝗘 𝗽𝗼𝗱𝗰𝗮𝘀𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗲𝗰𝗼𝗺𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶 ?
Je recommande 40 Nuances de Next, c’est une série de podcast créée par 2 personnes que j’apprécie : Olivier Mathiot, (The Camp & Rakuten PriceMinister & France Digitale) et Thomas Benzazon, multi-entrepreneur (ex Widoobiz). Cela fait référence au Next 40 (initiative de Bercy, les grosses 
#startups françaises), et c’est une référence explicite au CAC 40. Le podcast donne la parole aux entrepreneurs qui partagent leur aventure, leur vision mais aussi leur éclairage sur les enjeux économiques, d'innovation, de transformation et de mutations nécessaires que cette crise impose à notre société. C’est très inspirant, le partage est enrichissant. Cela démarre avec Julia Bijaoui (Frichti), Eric La Bonnardière (Evaneos), puis Frédéric Mazzela (blablacar) etc… Pour écouter c’est par ici  

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗽𝗹𝗮𝘁 𝗽𝗿𝗲́𝗳𝗲́𝗿𝗲́ 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Simplicité et justesse, on ne se lasse pas du Carpaccio de Saint Jacques à l’huile de truffes. C’est fondant, délicat, aromatique et savoureux. Il se prépare à la minute avec 3 belles noix par personne (sashimi grade), découpées en fine lamelles et présentée en pétales avec un filet d’huile d’olive aromatisé à la truffe de Plantin, et une pincée de sel de Guérande à la truffe (Plantin également). Pour réaliser des tranches fines, l’astuce est de placer les noix (nettoyées et séchées) 15 mn au congélateur. A marier avec un Puligny Montrachet, Meursault ou Condrieu !
Je suis extrêmement créative en cuisine, je lis une recette et je l’interprète. J’aime beaucoup la journaliste et critique gastronomique Emmanuelle Jary qui a sa chaîne YouTube avec des critiques de restaurants (en dehors de TOUT sentier battu …) et réalise des vidéos de recettes. C’est authentique, savoureux, didactique … Ici la recette du Pesto de Genova. A regarder sa critique du Restaurant Le Garage dans le Cantal :

𝗣𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝘂𝗻 𝗺𝗼𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗵𝘂𝗺𝗼𝘂𝗿 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗻𝗼𝘀 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 ?
J’adore l’humoriste Sandrine Sarroche, elle est truculente et jamais vulgaire. Ex-avocate, elle réalise des chroniques mordantes sociopolitiques diffusées dans l’émission « Zemmour et Naulleau» sur Paris Première. Elles sont disponibles sur YouTube. Je suis FAN de « La dictée », à regarder jusqu’à la fin pour ne pas louper la chanson ! 

𝗠𝗮𝗶𝗻𝘁𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗮𝘃𝗼𝗻𝘀 𝘂𝗻 𝗽𝗲𝘂 𝗱𝗲𝘅𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲, 𝘀𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘃𝗶𝗲𝘇 𝗲̂𝘁𝗿𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́ 𝘀𝘂𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗶̂𝗹𝗲 𝗱𝗲́𝘀𝗲𝗿𝘁𝗲, 𝗾𝘂𝗶 𝗲𝘁 𝗾𝘂𝗼𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗲𝗺𝗽𝗼𝗿𝘁e𝗿𝗶𝗲𝘇 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Mon mari, des livres, du papier et des crayons, une playlist de musiques, des photos de ma famille et de mes amis, et de l’Armagnac ! (plus ancienne eau-de-vie de France -700 ans - elle possède plus de 40 vertus thérapeutiques, c’est très utile).

𝗣𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗵𝗼𝘁𝗼𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
Je joins des photos montrant nos activités pendant le confinement : anniversaires à distance, pain maison, jeux de sociétés, lecture et solidarité avec nos amis et famille en Europe par l’envoi de masques, balades pédestres à la découverte de Singapour, son architecture, son patrimoine et sa nature, et la vue de notre terrasse dont nous ne cessons pas de nous lasser, la nature, la lumière, les couchers de soleil, les orages monstrueux… sous nos yeux toujours amoureux.

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗳𝗶𝗻𝗶𝗿, 𝗾𝘂𝗲𝗹 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝘀𝗼𝘂𝗵𝗮𝗶𝘁𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
Un message d’espoir pour notre société et le respect de notre planète, la pollution a baissé drastiquement, certaines villes redeviennent respirables et magnifiques. J'ai en tête la ville de New Delhi dans laquelle j’ai séjourné régulièrement sans jamais vraiment voir le ciel. Je vous laisse à vos réflexions…

 

𝗟'𝗵𝘂𝗺𝗲𝘂𝗿 𝗲𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝘂𝗽𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗲𝘂𝗿 𝗱'𝘂𝗻 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́ 𝗮̀ 𝗦𝗶𝗻𝗴𝗮𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 #Jour45

Aujourd'hui, c’est Marc Rakotomalala , entrepreneur et également chercheur en économie et technologie à Singapore Management University, qui nous raconte son confinement et nous donne ses coups de cœur en cette 45ème journée de confinement .

 

Marc Bakotomalala

 

𝗣𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝘁𝗲𝗿 𝗯𝗿𝗶𝗲̀𝘃𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗲𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗰𝗼𝗺𝗽𝗮𝗴𝗻𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Mon épouse Owi, mon fils Ingo (10 ans) et notre nounou Jocelyn, maintenant de facto Chief Operating Officer, vivons depuis notre arrivée à Singapour il y a 10 ans dans le même condo sur Grange Rd, à 5 minutes de Tanglin Mall. Nous n'avons pas la bougeotte et le déménagement depuis New York avec 250 cartons et un bébé de 8 mois nous a définitivement immunisé contre les envies intempestives de déménager.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗮 𝗲́𝘁𝗲́ 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗺𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿 𝗺𝗼𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗲 𝗱𝗲́𝗯𝘂𝘁 𝗱𝘂 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶 ?
Le début du confinement a été une épreuve très difficile pour nous. La tante d'Owi, domiciliée à Manille, a été la deuxième victime du Covid-19 aux Philippines; son oncle également contaminé et admis en réanimation s'en est heureusement mieux sorti. Un malheur n'arrivant jamais seul, j'ai perdu mon frère ainé (vivant en France) cinq jours après, victime collatérale du Covid-19 en raison de la politique "d'applatissage" de la courbe du Covid-19 et un refus d'admission aux urgences. Atteint d'un cancer et ne se sentant pas bien, son état n'avait pas été jugé alarmant par le médecin de service; mon frère est décédé chez lui, 72 heures après, d'une crise cardiaque. Avec le recul et avec ce que l'on sait maintenant des modes d'action du Covid-19, il a peut être été une victime directe du coronavirus; toutefois on ne le saura jamais, en raison des mesures extraordinaires et expéditives prises lors de cette pandémie en cas de décès.

Confinement à Singapour, en France, et aux Philippines, nos deuils se feront à distance. Une situation surréelle et inédite où l'on se soutient en famille et avec les amis éparpillés de par le monde, grâce à la technologie -- Zoom, Whatsapp, Facebook.

Dans notre recherche de normalité, nous avons aménagé nos espaces de travail à la maison. Comme tout le monde, nous découvrons nos espaces professionnels et scolaire respectifs via les conversations entendues par inadvertence dans nos sphères en collision. Cours de chinois à l'IFS pour le petit, "他的工作是什么?", décisions pour un investissement pour Owi "Which industry sectors are experiencing dislocations?", ou encore discussions sur les monnaies digitales pour moi.

Je me suis remis à cuisiner (le dimanche) après 10 ans de paresse largement encouragée par notre cordon bleu Jocelyn. Rôtis, poissons, tourtes. Nous découvrons aussi de nouvelles cuisines et restaurants via la page Facebook "Singapore Restaurant Rescue". Le weekend, un concept tout relatif en ce moment, nous passons beaucoup de temps à jouer. Dominos, poker (appris sur Youtube), et un jeu que nous avons créé, le Pokermeano -- un hybride des jeux de domino et de poker mais un domino vraiment "mean" où la banqueroute des joueurs n'est jamais loin. Chaque jour, pour nous aérer et pour entretenir un semblant de forme physique, nous faisons aussi une marche dans le quartier en fin de journée, à la queue leu leu, masqués, et podcast sur les oreilles; quatre circuits possibles: petite boucle, medium 1, medium 2, grande boucle, de 1.5 km à 6 kms.

Ces petites choses nous font du bien et nous sommes rassurés que nous aimons notre compagnie même en 24h/7j!

𝗔𝘂𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘂𝗻𝗲 𝗮𝗻𝗲𝗰𝗱𝗼𝘁𝗲 𝗮̀ 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗮𝗰𝗼𝗻𝘁𝗲𝗿 𝗽𝗲𝗻𝗱𝗮𝗻𝘁 𝗰𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Nos goûts musicaux ne sont pas compatibles et il a fallu trouver un terrain d'entente... Un papa un peu plus âgé que la moyenne de ceux de CM2, j'ai grandi avec Pink Floyd. Owi, plus jeune, a écouté Joy Division. Ingo écoute du rap sur Youtube (du rap allemand?!). Le compromis a été la musique classique et le violon qu'Ingo étudie depuis tout jeune.

𝗤𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗲𝘀𝘁 𝗟𝗔 𝗰𝗵𝗮𝗻𝘀𝗼𝗻 𝗾𝘂𝗶 𝗺𝗮𝗿𝗾𝘂𝗲𝗿𝗮 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Vocalise de Rachmaninoff, un morceau "triste, car en confinement" comme dit Ingo. Sa participation à un concours virtuel
La belle parodie de Bohemian Rhapsody de Queen.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝗟𝗘 𝗹𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗲𝗰𝗼𝗺𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶 ?
Une amie italienne nous a fait découvrir le plus grand auteur classique italien après Dante, semble-t-il. Alessandro Manzoni a écrit "Les fiancés", un roman écrit dans les années 1820, et prenant place dans la Lombardie déchirée par la guerre et une épidémie de peste. Un roman vraiment moderne!

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗽𝗹𝗮𝘁 𝗽𝗿𝗲́𝗳𝗲́𝗿𝗲́ 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
La recette utilisée pour mon rôti de boeuf. Simple et délicieux! Filet acheté au rayon boucherie de Tanglin Market Place.

𝗣𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝘂𝗻 𝗺𝗼𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗵𝘂𝗺𝗼𝘂𝗿 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗻𝗼𝘀 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 ?
Un petit film en mode "trailer" réalisé à la maison, avec les moyens du bord. Effort familial collectif pour un devoir sur un livre lu par Ingo.

𝗠𝗮𝗶𝗻𝘁𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗮𝘃𝗼𝗻𝘀 𝘂𝗻 𝗽𝗲𝘂 𝗱𝗲𝘅𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲, 𝘀𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘃𝗶𝗲𝘇 𝗲̂𝘁𝗿𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́ 𝘀𝘂𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗶̂𝗹𝗲 𝗱𝗲́𝘀𝗲𝗿𝘁𝗲, 𝗾𝘂𝗶 𝗲𝘁 𝗾𝘂𝗼𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗲𝗺𝗽𝗼𝗿𝘁𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Sans hésitation, ma petite famille, notre COO. Nos jeux, nos Kindle, un violon et des couteaux suisses. Si l'île n'est pas déserte, alors ce serait Singapour.

𝗦𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘃𝗶𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗺𝗲𝘀𝘀𝗲 𝗮𝗳𝗶𝗻 𝗱𝗲 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗼𝗶𝗿 𝘀𝗼𝗿𝘁𝗶𝗿 𝗱𝘂 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁, 𝗾𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝘀𝗲𝗿𝗮𝗶𝘁-𝗲𝗹𝗹𝗲 ?
Carpe diem. Cueille le jour. Chaque jour.

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗳𝗶𝗻𝗶𝗿, 𝗾𝘂𝗲𝗹 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝘀𝗼𝘂𝗵𝗮𝗶𝘁𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
Je ne sais pas de qui cela est: "Même la plus sombre des nuits finit par laisser la place à l'aube". 
Bon courage à tous.

 

𝗟'𝗵𝘂𝗺𝗲𝘂𝗿 𝗲𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝘂𝗽𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗲𝘂𝗿 𝗱'𝘂𝗻𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́𝗲 𝗮̀ 𝗦𝗶𝗻𝗴𝗮𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 #Jour46

Pour ce 46ème jour de confinement, c’est Yolande Le Mercier, Transformation Manager pour Activeo Singapore et directrice de l'association Singapore Women's Network, qui nous raconte son confinement et nous donne ses coup de cœur en cette période confinée.

facebook

𝗣𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝘁𝗲𝗿 𝗯𝗿𝗶𝗲̀𝘃𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗲𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗰𝗼𝗺𝗽𝗮𝗴𝗻𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Je vis du côté de Paya Lebar dans un condo familial très sympa (malgré la piscine fermée qui me fait de l'oeil depuis le balcon) avec ma fille de presque 6 ans, mon mari et notre chat (un "rescue" local).

𝗤𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗮 𝗲́𝘁𝗲́ 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗺𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿𝗲 𝗲𝘅𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗱𝗲𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗲 𝗱𝗲́𝗯𝘂𝘁 𝗱𝘂 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶 ?
J'ai pu donné libre court à mes expérimentations culinaires, ainsi que l'honneur de partager à mi-temps le home-schooling de notre fille avec mon mari ! Pour être complètement honnête, le confinement était plutôt sympa jusqu'à ce que les écoles ferment... On pouvait passer plus de temps à deux avec ma moitié, par exemple pour déjeuner ensemble le midi ! Mais l'expérience de l'école à la maison m'a aussi appris pleins de choses, m'a montré que, si, si, j'étais a priori capable de rentrer en CP Description : https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/t4c/1/16/1f642.png Enfin, beaucoup de mes amis et membres de ma famille vivant dans d'autres pays ont (re)découvert le monde incroyable des nouvelles technologies et j'ai eu le plaisir chaque semaine de papoter avec mon groupe d'amies d'enfance au complet, ce qui n'était pas arrivé depuis le bac probablement.

𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗲̂𝘁𝗲𝘀 𝗱𝗶𝗿𝗲𝗰𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲 𝗱𝗲 𝗹'𝗮𝘀𝘀𝗼𝗰𝗶𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗦𝗶𝗻𝗴𝗮𝗽𝗼𝗿𝗲 𝗪𝗼𝗺𝗲𝗻'𝘀 𝗡𝗲𝘁𝘄𝗼𝗿𝗸, 𝗮𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗺𝗶𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗺𝗲𝘀𝘂𝗿𝗲𝘀 𝘀𝗽𝗲́𝗰𝗶𝗮𝗹𝗲𝘀 𝗲𝗻 𝗽𝗹𝗮𝗰𝗲 𝗽𝗲𝗻𝗱𝗮𝗻𝘁 𝗰𝗲𝘁𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
Singapore Women's Network est une association à but non lucratif fière de ses 10 volontaires et environ 1500 membres, proposant tous les mois des évènements de networking sous la forme de rencontres professionnelles féminines, ateliers, conférences, etc. Le confinement nous a poussé à devoir imaginer d'autres manières de continuer à proposer de la valeur à nos membres: nous avons organisé une séance de zumba et une autre de yoga pour bénéficier à des coachs locaux, nous avons également ouvert un webinar pour que l'association AIDHA présente ses cursus à destination des Foreign Domestic Workers, enfin nous allons avoir un atelier de coaching en ligne le 9 juin avec Ariane Jaubert et Jane Hewett, coach certifiées. Notre site. 

𝗘𝗻 𝘁𝗮𝗻𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝘀𝗮𝗹𝗮𝗿𝗶𝗲́, 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗶𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗮 𝘀𝗶𝘁𝘂𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗮̀ 𝗰𝗲 𝗻𝗶𝘃𝗲𝗮𝘂-𝗹𝗮̀ ? 𝗤𝘂𝗲𝗹𝘀 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗲𝗻𝘀𝗲𝗶𝗴𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗲𝘁𝗶𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲𝘇 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
Je dirais que notre entreprise a été moins impactée que d'autres par cette crise, nous avons la chance de fournir des services de conseil en relation client, performance opérationnelle et intégration d'outils collaboratifs, comme la vidéo-conférence qui est en demande actuellement. Notre grande chance a été que notre BCP, "business continuity plan", était déployable au moment où nous en avions besoin, un certain nombre d'investissements ayant déjà été fait ces 2 dernières années pour passer tous les collaborateurs avec des solutions cloud comme Office365, SharePoint, Cisco Webex, ce qui a été essentiel car notre activité a baissé uniquement du au fait que nos clients, eux, n'étaient plus forcément en capacité de travailler à distance, contrairement à nous.

𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗲̂𝘁𝗲𝘀 𝗮𝘂𝘀𝘀𝗶 𝗺𝗮𝗻𝗮𝗴𝗲𝗿 𝗱'𝘂𝗻𝗲 𝗲́𝗾𝘂𝗶𝗽𝗲, 𝗮𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗺𝗶𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗮𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝘀𝗽𝗲́𝗰𝗶𝗳𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗲𝗻 𝗽𝗹𝗮𝗰𝗲 𝗽𝗲𝗻𝗱𝗮𝗻𝘁 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
J'ai mis en place avec mon équipe, et j'ai aussi poussé les autres managers à avoir 15-20mn de video-conférence tous les jours ou presque, en mode "pause café" pour parler travail mais pas que, c'est aussi une bonne manière de garder le contact, se motiver ensemble et avoir le plaisir de se retrouver comme au bureau.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝗟𝗘 𝗹𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗲𝗰𝗼𝗺𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶 ?
Même si j'avais vu les films lors de leur sortie, je n'avais jamais lu les romans de JK Rowling sur les aventures d'Harry Potter, ce que j'ai pu faire pendant mes weekends: j'aurais terminé les 7 volumes pile pour début juin! Joanne Rowling est un personnage qui vaut la peine d'être connu pas seulement pour ses romans, je suis personnellement fan de ceux qu'elle a publié sous le pseudo de Robert Galbraith, mais aussi car c'est une "advocate" de la cause des femmes, elle a travaillé pour Amnesty International, a eu une vie personnelle difficile et a connu le succès relativement tard, ce qui devrait tous nous encourager à ne jamais renoncer à vouloir faire ce qu'on aime et avoir le courage d'être soi-même!

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗽𝗹𝗮𝘁 𝗽𝗿𝗲́𝗳𝗲́𝗿𝗲́ 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Si la question est posée à mon mari, il répondra "ta tarte au citron meringuée" ! 
Moi, j'ai découvert que l'on pouvait faire des cakes dans une version protéinée et "low carb" avec des haricots remplaçant la farine : je suis super contente de mon chocolate banana bread aux haricots noirs !

𝗠𝗮𝗶𝗻𝘁𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗮𝘃𝗼𝗻𝘀 𝘂𝗻 𝗽𝗲𝘂 𝗱𝗲𝘅𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲, 𝘀𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘃𝗶𝗲𝘇 𝗲̂𝘁𝗿𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́ 𝘀𝘂𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗶̂𝗹𝗲 𝗱𝗲́𝘀𝗲𝗿𝘁𝗲, 𝗾𝘂𝗶 𝗲𝘁 𝗾𝘂𝗼𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗲𝗺𝗽𝗼𝗿𝘁𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Des livres, du chocolat et mon chat tout doux!

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗳𝗶𝗻𝗶𝗿, 𝗾𝘂𝗲𝗹 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝘀𝗼𝘂𝗵𝗮𝗶𝘁𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
Cette période nous aura réappris, je l'espère, la bonne manière de vivre ensemble, la force de la communauté et l'importance du contact en "face-à-face", même via video-conférence, avec ses proches et ses collègues.

 

𝗟'𝗵𝘂𝗺𝗲𝘂𝗿 𝗲𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝘂𝗽𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗲𝘂𝗿 𝗱'𝘂𝗻𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́𝗲 𝗮̀ 𝗦𝗶𝗻𝗴𝗮𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 #Jour47

Aujourd'hui, c’est Mireille (Mimi), APAC Regional Account Director chez Schneider Electric et fondatrice de ‘A Wine Adventure’ , qui nous raconte son confinement et nous donne ses coups de cœur pour cette 47ème journée confinée.

 

bouquet

𝗣𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝘁𝗲𝗿 𝗯𝗿𝗶𝗲̀𝘃𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗲𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗰𝗼𝗺𝗽𝗮𝗴𝗻𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Nous habitons à East Coast depuis 7 ans pour moi (et 10 ans pour mon mari). Je suis confinée avec mon mari Matthieu, mon fils de 5 ans Marius, ma maman Madou et notre helper Katrini. Nous avons également 1 coq : Coquenpate, et 3 poules : Coquillette, Coquette et Poulette.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗮 𝗲́𝘁𝗲́ 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗺𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿 𝗺𝗼𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗲 𝗱𝗲́𝗯𝘂𝘁 𝗱𝘂 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶 ?
Quand nous avons compris que les travaux du condo d’en face (entièrement détruit et en train d’être reconstruit depuis 2 ans, argh…) allaient s’arrêter le temps du CB. Cela faisait déjà plusieurs mois que je travaillais beaucoup de la maison et je devenais littéralement chèvre à force d'entendre les marteaux piqueurs non-stop de 8h du matin à 10h du soir (y compris le samedi). Nous avons pu enfin remanger dehors et avoir du calme.

𝗔𝘂𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘂𝗻𝗲 𝗮𝗻𝗲𝗰𝗱𝗼𝘁𝗲 (𝗱𝗿𝗼̂𝗹𝗲 𝗼𝘂 𝗽𝗮𝘀) 𝗮̀ 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗮𝗰𝗼𝗻𝘁𝗲𝗿 𝗽𝗲𝗻𝗱𝗮𝗻𝘁 𝗰𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Mon fils Marius a pris au mot nos propositions de construire des cabanes afin de l’occuper. Après avoir utilisé des chaises et des serviettes, il a décidé d’en faire une ‘vraie’ avec des morceaux de bambou et des feuilles de palmiers. Je ramène désormais à la maison de grandes feuilles que je trouve dans la rue pour faire le toit.
Puis, il a décidé de faire du camping, avec un petit feu de bois (allez trouver du petit bois bien sec en ce moment !), puis d’y faire cuire son riz pendant des heures (et de nous le faire manger, mmm), puis une soupe de feuilles, puis du maïs… quitte à enfumer les voisins (et les moustiques) ! Le coq s’est mis de la partie et a commencé depuis 1 mois a ‘cocoriquer’ à toute heure. Je commence à chercher une recette de coq au vin… 😉 Ma dernière anecdote a été la séance de coupe de cheveux maison où notre fils a voulu reprendre le flambeau de ma maman qui lui avait raccourci les pointes (merci la coupe tres originale !)… autant vous dire que je suis partie en courant !

𝗤𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗲𝘀𝘁 𝗟𝗔 𝗰𝗵𝗮𝗻𝘀𝗼𝗻 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗲́𝗰𝗼𝘂𝘁𝗲𝘇 𝗮𝗰𝘁𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗾𝘂𝗶 𝗺𝗮𝗿𝗾𝘂𝗲𝗿𝗮 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Pas de chanson (je vous épargne le ‘Gummy Bear’ et ‘I like to move it move it’ de mon fils), mais j’écoute chaque semaine une à deux masterclasses gratuites organisées par mon amie Lucy de ‘Champagne Every Day' au cours de laquelle elle interviewe des grands noms du champagne, comme des spécialistes. J’ai même découvert que l’on pouvait décanter le champagne dimanche dernier grâce à Victor Ulrich, VP de Riedel, son dernier invité.

 

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝗟𝗘 𝗹𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗲𝗰𝗼𝗺𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶 ?
Je suis passionnée de BD et de vin, alors je relis 'L’incroyable histoire du vin en BD', de Benoist Simmart et Daniel Casanave, qui relate de la préhistoire à nos jours,10 000 ans d’aventures. Ce livre fourmille de détails sur les origines, les acteurs, les régions et les décisions qui font le panorama du vin aujourd’hui. Savez vous que la viticulture est née au Moyen-Orient, quelque part entre l’Anatolie, la Géorgie, l’Arménie et l’Iran actuels ? Ou encore que la première grande ‘ winery’ aux Etats Unis était née a Cincinnati dans l’Ohio, bien avant la Californie ?

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗽𝗹𝗮𝘁 𝗽𝗿𝗲́𝗳𝗲́𝗿𝗲́ 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Ma maman a transformé sa recette de tarte tatin aux pommes en une tarte tatin mangue-passion : à tomber par terre ! Le sucre de la mangue est équilibré par l’acidité du fruit de la passion… un délice !

𝗣𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝘂𝗻 𝗺𝗼𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗵𝘂𝗺𝗼𝘂𝗿 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗻𝗼𝘀 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 ?
Les devoirs de Florence Foresti
L’enfer des devoirs pour garder un enfant de 5 ans sur sa chaise. Et qui au bout de 3 minutes dit qu’il est ‘épuisé’ par le travail. J’ai depuis encore plus d’admiration pour tous les professeurs et enseignants, et parents faisant du home-schooling.

𝗠𝗮𝗶𝗻𝘁𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗮𝘃𝗼𝗻𝘀 𝘂𝗻 𝗽𝗲𝘂 𝗱𝗲𝘅𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲, 𝘀𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘃𝗶𝗲𝘇 𝗲̂𝘁𝗿𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́ 𝘀𝘂𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗶̂𝗹𝗲 𝗱𝗲́𝘀𝗲𝗿𝘁𝗲, 𝗾𝘂𝗶 𝗲𝘁 𝗾𝘂𝗼𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗲𝗺𝗽𝗼𝗿𝘁𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Toute ma famille, mes copines d’ici et d’ailleurs, ma cave à vin et mes verres, mes BD, un ordi et une connexion internet pour pouvoir faire des zoom-apéro-quizz du vin, et du chocolat 78% ! Et toutes les saisons de la Pat patrouille et des montagnes de lego pour occuper mon fils. (il trouvera les feuilles de palmier sur l’ile, n’est-ce pas !)

𝗣𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗵𝗼𝘁𝗼𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
Photo du bouquet livre à ma maman pour la fête des mères car je suis très reconnaissante de l’avoir avec nous – et d’une bouteille de Cerdon pour soutenir le moral des troupes.

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗳𝗶𝗻𝗶𝗿, 𝗾𝘂𝗲𝗹 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝘀𝗼𝘂𝗵𝗮𝗶𝘁𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
Pour être honnête, je suis un peu ‘down’ aujourd’hui car nous venons d’avoir les nouvelles sur la sortie du CB… qui ne nous permettra pas de voir nos amis avant encore 6 semaines. Pour la plupart d’entre nous, nos amis à Singapour sont comme notre famille et c’est très précieux ! Il faut, malgré tout, saisir les opportunités. Dans chaque crise, il y a une occasion de développer un projet, de penser autrement ou de créer de nouvelles possibilités. C’est cela la résilience.
Un merci spécial à mes ami.e.s ici et ailleurs, et à toutes les personnes qui tissent un lien dans cette communauté (Singapour Nanas sur FB, le Petit Journal, Singapour Live, Le bottin, Singrafrog…) et en dehors, avec humour et solidarité.

 

𝗟'𝗵𝘂𝗺𝗲𝘂𝗿 𝗲𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝘂𝗽𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗲𝘂𝗿 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́𝘀 𝗮̀ 𝗦𝗶𝗻𝗴𝗮𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 #Jour48

Pour cette 48ème journée, c'est Alice, 6 ans, en Grande Section, et Edgar, 7 ans, en CE1, tous les deux scolarisés à l'IFS qui nous racontent leur confinement.

 

escargots

𝗢𝘂̀ 𝗲̂𝘁𝗲𝘀-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗲𝗻 𝗰𝗲 𝗺𝗼𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶 ?
On est à la maison à cause du Coronavirus, une petite boule avec plein de petites piques dessus, un virus dangereux qui donne des maladies et qui peut tuer les personnes très très âgées… et aussi d’autres !

𝗤𝘂𝗲𝗹𝘀 𝗼𝗻𝘁 𝗲́𝘁𝗲́ 𝘃𝗼𝘀 𝗺𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗺𝗼𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗱𝗲𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗲 𝗱𝗲́𝗯𝘂𝘁 𝗱𝘂 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶 ?
- L'arrivée de Mimi l'équilibriste et de Boubou chez nous ! On est allé les chercher en se promenant après un orage, on ne leur a pas demandé leur avis, mais maintenant ils vivent sur le balcon et on adore les regarder manger la salade ! Ce sont deux escargots trop mignons, avec une coquille bizarre.. nous, on veut un chien en fait, mais c'est bien aussi les escargots !
- Le camping ! Le week-end, des fois, on fait du camping dans le salon ! On déplace les matelas, les coussins, les doudous , et on fait un plateau-télé devant "Koh-Lanta" jusqu'à "la tribu des aventuriers ont décidé de vous éliminer et... la sentence est irrévocable" ! Après, on dort tous les 4 dans le salon ! C'est super bien !
- Les légos ! Pour s'occuper pendant les vacances, on a commandé des légos, c'est trop bien car c'est pas nos anniversaires...on veut que ce soit comme ça tout le temps!

𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗳𝗮𝗶̂𝘁𝗲𝘀 𝗹𝗲́𝗰𝗼𝗹𝗲 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝗺𝗮𝗶𝘀𝗼𝗻: 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗰̧𝗮 𝗲𝘁 𝗾𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲𝘀 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗮𝗰𝘁𝗶𝘃𝗶𝘁𝗲́𝘀 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗿𝗲́𝗳𝗲́𝗿𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 !
Alice : "Moi j’aime bien parce qu’on peut faire la classe déguisée en spiderwoman ! Les vidéos du matin de Pascal, mon maître, sont trop rigolotes (il se déguise tous les jours) et ce que je préfère, c'est faire des ZOOM avec ma classe pour voir les copains" ! 
Edgar : "Moi aussi j’aime bien ! Il y a juste qu’on ne fait pas la récré à la maison : maman ne veut pas ! Elle dit qu’on finira plus tard sinon… moi j’aime bien les récrés, et surtout avec les copains !
Sinon, ma maîtresse m'a demandé d'inventer une charade et des problèmes de Math pour les copains, j'ai bien aimé ! Voici ma charade : Mon premier est le contraire de Haut. Mon deuxième est la 20ieme lettre de l’alphabet. Mon troisième remplit l’océan. Mon tout est un moyen de transport. Qui suis-je ? "

𝗤𝘂𝗲𝗹𝘀 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗹𝗶𝘃𝗿𝗲𝘀 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘃𝗼𝘂𝗹𝗲𝘇 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗹𝗲𝘀 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 ?
Edgar: "Moi, j’aime le KIDIDOC ‘Les Dragons’ parce qu’il y a TOUT sur les dragons : à quoi ils ressemblent, qu’est-ce qu’ils mangent, où ils vivent, comment les calmer, connaitre les dragons du monde entier et on peut même créer le dragon de ses rèves ! 
Alice : "Moi, j’aime bien « Même les princesses pètent » d’Ilan Brenman: il est rigolo ! En fait, j’avais jamais refléchi à ça alors que la petite fille si... et c’est drôle de savoir que les princesses font aussi des prouts, comme nous !

𝗤𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗰𝗵𝗮𝗻𝘀𝗼𝗻 𝗽𝗿𝗲́𝗳𝗲́𝗿𝗲é ?
En français, on rigole avec les chansons d'Albebert (Album Enfantillages).
Celle "Pour louper l'école" (on peut même rajouter le coronavirus dedans ! )

Ou sinon "Les questions": Pourquoi la colle, ça colle ? Est-ce que les poissons peuvent bronzer ?

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗷𝗲𝘂 𝗱𝗲 𝘀𝗼𝗰𝗶𝗲́𝘁𝗲́ 𝗽𝗿𝗲́𝗳𝗲́𝗿𝗲́ 𝗲𝗻 𝗰𝗲 𝗺𝗼𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
On joue beaucoup tous les deux, ou avec nos parents, à UNO, Dobble, Jeu de l’oie,etc.. En ce moment, le soir, on adore le Chromino ! Ce sont nos cousins qui nous l’ont fait découvrir! C’est un domino avec des couleurs et pour gagner, il faut se débarrasser de tous ses dominos en les posant sur le plateau de jeu mais attention : il faut que 2 côtés de notre domino touchent des couleurs identiques de dominos déjà posés…on aime bien surtout quand c’est papa ou maman qui remporte la médaille en chocolat 😉

𝗤𝘂𝗲𝗹𝘀 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘀𝘀𝗶𝗻𝘀 𝗮𝗻𝗶𝗺𝗲́𝘀 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘃𝗼𝘂𝗹𝗲𝘇 𝗿𝗲𝗰𝗼𝗺𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲𝗿 ?
On aime regarder 'Les aventures de Tintin' et surtout l’épisode « Vol 714 pour Sydney » où le professeur Tournesol fait des commentaires très drôles! 
Aussi, Mr Bean pour ses grimaces très rigolotes. Et enfin, l'épisode 'L'Halloween des Marsus' du Marsupilami trop marrant!

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗴𝗮̂𝘁𝗲𝗮𝘂 𝗽𝗿𝗲́𝗳𝗲́𝗿𝗲́ ?
Dans l'absolu, Mille-feuille pour Alice et tarte au citron meringuée pour Edgar, mais pour lécher le plat, c'est le Brownie au chocolat 

𝗤𝘂𝗲𝘀𝘁-𝗰𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝘂𝗿𝗲𝘇 𝗲𝗻𝘃𝗶𝗲 𝗱𝗲 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗾𝘂𝗮𝗻𝗱 𝗶𝗹 𝘀𝗲𝗿𝗮 𝗽𝗼𝘀𝘀𝗶𝗯𝗹𝗲 𝗱𝗲 𝘀𝗼𝗿𝘁𝗶𝗿 ?
Ohalala ! On a envie de voir les copines et les copains, de les inviter à jouer et de faire des sleepovers ! Après, on ira à Bounce, une salle avec plein plein de trampolines pour sauter dessus ! Alice : "Moi j'aimerais encore voyager pour voir Gabriel, mon amoureux à Paris" Edgar : "Et puis aussi, on ira au magasin de jouets, mais... juste pour regarder !"

𝗤𝘂𝗲𝘀𝘁-𝗰𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇 𝗱𝗶𝗿𝗲 𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
On souhaite un joyeux anniversaire à notre papi Patou qui est à Montpellier ! 😍 
Et une petite blague pour finir : "Qu’est-ce que disent les poissons quand ils sont au téléphone ? "

 

𝗟'𝗵𝘂𝗺𝗲𝘂𝗿 𝗲𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝘂𝗽𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗲𝘂𝗿 𝗱'𝘂𝗻 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́ 𝗮̀ 𝗦𝗶𝗻𝗴𝗮𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 #Jour49

Aujourd'hui, 49ème jour, c'est Frédéric Bonifassy, Talent Acquisition Manager chez Ubisoft Singapore qui nous partage son humeur et ses coups de coeur de confiné.

 

frederic bonifassy

𝗣𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝘁𝗲𝗿 𝗯𝗿𝗶𝗲̀𝘃𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗲𝘁 𝘃𝗼𝘀 𝗰𝗼𝗺𝗽𝗮𝗴𝗻𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Après avoir vecu 1 an et demi à Tiong Bahru, nous venons de passer au niveau suivant à Holland Village, avec 1 chambre de plus. Je vis avec ma femme Natalia, mon fils Luca (1 an et demi) et notre super helper Arni. 
J'etais triste à l'idée de ne plus aller aussi souvent à la Tiong Bahru Bakery, mais j'ai retrouvé le sourire lorsque j'ai su qu'ils avaient ouvert une boulangerie à 5 min à pied de notre nouvel appart à HV. Victory Description : https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/t4c/1/16/1f642.png

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗮 𝗲́𝘁𝗲́ 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗺𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿 𝗺𝗼𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗲 𝗱𝗲́𝗯𝘂𝘁 𝗱𝘂 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶 ?
Nous vivons le confinement assez bien. C'est génial d'avoir la chance de pouvoir travailler depuis la maison et de voir notre fils grandir, commencer à parler et decouvrir tous les jours de nouvelles choses. Mais mon meilleur moment de la journee, c'est pendant sa sieste : c'est un mini-boss qui est très corriace Description : https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/t4c/1/16/1f642.png

𝗔𝘂𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝘂𝗻𝗲 𝗮𝗻𝗲𝗰𝗱𝗼𝘁𝗲 𝗮̀ 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗮𝗰𝗼𝗻𝘁𝗲𝗿 𝗽𝗲𝗻𝗱𝗮𝗻𝘁 𝗰𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Je faisais des video call avec ma famille en France tous les week-ends avant le confinement, mais maintenant, c'est quasiment tous les jours Description : https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/t4c/1/16/1f642.png 
Aussi, nous n'avons jamais fait autant de sport que depuis ces dernières semaines: yoga, jogging et gym. Mes amis pensent que joue beaucoup aux jeux videos, mais en fait pas du tout. Je ne joue que 2h par jour, des fois 3h et seulement le weekend 4h. Ah oui, et pendant les jours fériés... bon, allez peut etre 5h..

𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗲̂𝘁𝗲𝘀 𝘀𝗮𝗹𝗮𝗿𝗶𝗲́, 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘃𝗶𝘃𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗮 𝘀𝗶𝘁𝘂𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗮̀ 𝗰𝗲 𝗻𝗶𝘃𝗲𝗮𝘂-𝗹𝗮̀ ? 𝗤𝘂𝗲𝗹𝘀 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗲𝗻𝘀𝗲𝗶𝗴𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗲𝘁𝗶𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲𝘇 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 ?
L'organisation d'Ubisoft Singapore a été extraordinaire. Les equipes ont ete très rapides et efficaces pour mettre en place un plan de "working from home" pour les 450+ employés du studio. En ce qui me concerne, je peux faire du recrutement et travailler sur des projets RH depuis la maison sans aucun problème. Nous avons à notre disposition tous les outils nécessaires pour etre productifs. Ce que je retiens, c'est qu'Ubisoft a parfaitement su gérer cette situation de crise, basé sur beaucoup grâce à la communication, la transparence et les efforts collectifs. Nous sommes maintenant bien equipés pour faire face à d'eventuelles crises future.

𝗤𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗲𝘀𝘁 𝗟𝗔 𝗰𝗵𝗮𝗻𝘀𝗼𝗻 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗲́𝗰𝗼𝘂𝘁𝗲𝘇 𝗮𝗰𝘁𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗾𝘂𝗶 𝗺𝗮𝗿𝗾𝘂𝗲𝗿𝗮 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Sans hésitation "Wheels on the bus". Elle me rend fou mais mon petit monstre aime tellement : comment lui résister !

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝗟𝗘 𝗹𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗲𝗰𝗼𝗺𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 𝗲𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿𝗾𝘂𝗼𝗶 ?
Ma femme est entrepreneur et a ouvert la boutique de robe de mariées . Elle recommande absolument de lire "How to get from where you are to where you want to be" de Jack Canfield. Ce livre l'a beaucoup aidé à organiser ses pensées pour son business. 
Je ne lis pas aussi souvent qu'elle, mais en ce moment je suis sur "Assassin's Creed Odyssey" de Gordon Doherty.

𝗤𝘂𝗲𝗹 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗽𝗹𝗮𝘁 𝗽𝗿𝗲́𝗳𝗲́𝗿𝗲́ 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?
Notre super helper Arni est Indonésienne, donc tous les jours, nous mangeons au restaurant. C'est pas la nourriture la plus diététique mais elle cuisine avec moins d'huile, de beurre et de sucre. Nos plats préferés sont: nasi goreng, egg fried rice, bakso, ayam bakar et gado-gado Description : https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/t4c/1/16/1f642.png Grace à elle, nous regagnons toujours les jours des bonus de vie pour combattre la monotonie !

𝗣𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲𝗿 𝘂𝗻 𝗺𝗼𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗵𝘂𝗺𝗼𝘂𝗿 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗻𝗼𝘀 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 ?
Un classique de circonstance 

𝗠𝗮𝗶𝗻𝘁𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗮𝘃𝗼𝗻𝘀 𝘂𝗻 𝗽𝗲𝘂 𝗱𝗲𝘅𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲, 𝘀𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗲𝘃𝗶𝗲𝘇 𝗲̂𝘁𝗿𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲́ 𝘀𝘂𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗶̂𝗹𝗲 𝗱𝗲́𝘀𝗲𝗿𝘁𝗲, 𝗾𝘂𝗶 𝗲𝘁 𝗾𝘂𝗼𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗲𝗺𝗽𝗼𝗿𝘁𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘃𝗼𝘂𝘀 ?
Ma famille & mes amis, s'ils sont d'accord pour venir bien sûr Description : https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/t4c/1/16/1f642.png et rien d'autre ! En mode "survival"!

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗳𝗶𝗻𝗶𝗿, 𝗾𝘂𝗲𝗹 𝗺𝗲𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝘀𝗼𝘂𝗵𝗮𝗶𝘁𝗲𝗿𝗶𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗲𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗮𝗹.𝗰𝗼𝗺 ?
Je crois que beaucoup de Francais ont pris conscience qu'on avait de la chance d'être confiné à Singapour, dans des conditions plutôt agréables. C'est important de cliquer sur le bouton "pause" de temps en temps, et de réflechir à nos vies personnelles et professionnelles. En cette période, nous arrivons à dé-stresser et faire passer le temps en prennant des cours en ligne. Ma femme est en train de suivre un cours en stratégie et digital marketing et moi, j'ai decidé de continuer à prendre des cours de guitares.

 

lepetitjournal.com

Rejoignez le Club des lecteurs contributeurs ! 

Suivez-nous sur Instagram, likez notre Page Facebook et abonnez-vous à notre newsletter !

 

Marie-Ségolène Migairou

Marie-Ségolène Migairou

Pendant ses études et ses fonctions à l’export, elle a parcouru le monde. Aujourd'hui à Singapour, elle s’investit au sein du Petitjournal.com au niveau commercial et marketing et occasionnellement rédactionnel
0 Commentaire (s)Réagir