Vendredi 18 septembre 2020
Singapour
Singapour

Because et Yoga for a Change : sport solidaire à Singapour

Par Catherine Zaccaria | Publié le 11/12/2019 à 14:15 | Mis à jour le 12/12/2019 à 08:15
entete

Un Français, Charles, et une Italo-Suisse, Laura, dévouent une partie de leur temps libre à « se faire du bien en faisant du bien ». Je m’explique : ces « millennials » comme on les appelle, outre leur carrière professionnelle, organisent des bootcamps et des cours de yoga, dont tous les bénéfices sont reversés à des associations caritatives à Singapour ou dans la région. Interview croisée de Charles Galland et Laura Zaccaria.

Lepetitjournal.com : Comment et pourquoi êtes-vous arrivés à Singapour ?

Laura : Je suis venue à Singapour pour mon stage de Master il y a plus de 6 ans, et les opportunités d'emploi étant plus attrayantes qu'en Europe, j'ai décidé d'y revenir pour mon premier emploi.

Charles : Je suis parti de Paris pour Londres car je voulais travailler à l'étranger. Après 3 ans de pluie et de grisaille j'ai eu l'opportunité d’être muté à Singapour pour la même compagnie britannique.

Quel a été le déclencheur de votre activité ici ?

Laura : J'ai commencé à pratiquer le yoga quand je suis arrivée à Singapour. Cette pratique m'a énormément aidée dans ma transition d'étudiante à jeune professionnelle. Il y a deux ans, j'ai entrepris de compléter mon Yoga Teacher Training (plus de 200 heures de cours et développement personnel !) afin de pouvoir partager les bénéfices de cette pratique, et par ce biais contribuer avec un impact positif sur les communautés défavorisées à Singapour.  

yoga for a change

 

Charles : Un jour en sortant du sport j'ai croisé une de mes anciennes collègues qui a fondé ce bootcamp dans un but caritatif. Comme je fais pas mal de sport en général elle m'a demandé si j'étais intéressé de coacher le bootcamp parce qu’elle voyage beaucoup.

Comment a débuté votre activité ?

Laura : J'ai commencé par enseigner dans un petit studio près de chez moi (Yoga in Common), qui a tout de suite accepté que je donne des "Community Classes" pour lesquelles 100% des bénéfices pouvaient être reversés à une association à but caritatif de mon choix. J'ai ainsi commencé à soutenir Aidha et Aware à travers mes cours. 

Charles : Je suis venu à un de ses bootcamps pour savoir comment ça se passait et la semaine d'après j'étais en change d’animer les suivant lors de ses absences.

bootcamp because

 

Quelle a été votre motivation au début ?

Laura : Dès le début, ma motivation était de partager les bienfaits de la pratique, permettre à mes étudiants de se relaxer et de déconnecter et en même temps, quitter le cours avec la sensation positive d'avoir aussi fait quelque chose de bien - d'où le nom qui est venu plus tard, Yoga for a Change.

Charles : Je voulais partager ma passion du sport et aider une association de caritative en même temps. Because-Sport to Support est venu comme une évidence.

Comment choisissez-vous les associations que vous soutenez ?

Laura : Je favorise des associations de taille moyennes, qui ont des petits budgets, donc pour lesquelles les contributions de Yoga for a Change peuvent vraiment faire une différence. Je préfère aussi des associations qui opèrent à Singapour, car on oublie souvent que Singapour n'est pas que "Crazy Rich Asians". 

Charles : On préfère choisir des petites associations pour plus de transparence et pour avoir un objectif bien précis. Les associations sont souvent liées à l'éducation.

Avez-vous des contacts personnels avec les associations soutenues ?

Laura : Oui, pour Aidha, Aware, et Blessings in a Bag qui sont les associations que je soutiens le plus souvent. J’ai des contacts très personnels avec les équipes, donc je sais exactement quel sera l'impact de la donation.

Charles : On est souvent en contact directement avec les dirigeants des organisations et on demande toujours aux participants du bootcamp s’ils connaissent une cause ou organisation qui serait intéressante à soutenir.

Quand et où peut-on vous retrouver pour suivre vos cours ?

Laura : Les mardis à 7pm à Outta Hatha, les cours sont en extérieurs entre Fullerton Bay Hotel et One Fullerton, donc amenez votre mat ! C’est toujours mieux de vérifier mes horaires sur ma page Facebook Yoga for a Change car je voyage parfois pour le travail. J'organise également des sessions de "gong bath" pour vous relaxer.

yoga for a change

 

Charles : Tous les lundis à 7.30pm à The Lawn à Downtown station MRT. Nous créons des évènements sur Facebook avant chaque session.

because

 

Est-ce qu’il est possible de vous contacter si on a besoin de votre soutien ?

Laura : Absolument : @yogaforachange sur Instagram ou yogaforachangesg@gmail.com par email.

Charles : Oui on est toujours à la recherche de nouvelles organisations à soutenir. Vous pouvez nous contacter via notre page Facebook.

Ponctuellement, Because et Yoga for a Change organisent des sessions de 90 minutes en commun où vous faites un bootcamp suivi d’une séance de yoga. La prochaine a lieu ce lundi 16 décembre à 19.30 à The Lawn à Downtown station MRT. Pour plus de détails, rendez-vous sur l'événement sur leur page facebook

 

 

cfa8e6ee-7c8d-492d-b42e-9fd83446f1ef

Catherine Zaccaria

Éducatrice et enseignante, Catherine réoriente ses activités au fil des années. Elle est aujourd'hui Rédactrice en chef.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

florence lun 16/12/2019 - 03:20

Bravo à Laura et Charles, une belle initiative

Répondre

Expat Mag

Tel Aviv Appercu

Israël reconfinée pour trois semaines

Israël se reconfine ce vendredi 18 septembre à 14h, pour une durée de trois semaines. C’est le premier pays à connaître un deuxième confinement depuis le début de la Covid-19.