Dimanche 26 mai 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EDUCATION - iMagination Week à l’ESSEC. Penser le futur de la cité avec créativité.

Par Cécile Brosolo | Publié le 16/01/2017 à 13:00 | Mis à jour le 17/01/2017 à 06:52
iM_week_Nadia

Deuxième édition de « iMagination week » sur le campus Asie-Pacifique de l'ESSEC Business school, sur le thème « Cité politique, politique de la cité. Mon rôle dans la cité de 2050 ». Durant une semaine de séminaire inédit dédié à l'imagination et à la créativité, les étudiants de première année de la Grande Ecole sont incités à se projeter dans le futur pour une réflexion sur le rapport à la cité et à la société dans laquelle ils évoluent.

Depuis 6 ans, l'ESSEC Business School met l'accent sur la transdisciplinarité au service du monde de demain avec « iMagination Week ». Ce séminaire s'étend à l'Asie-Pacifique, avec la deuxième édition qui s'est tenue à Singapour du 9 au 13 janvier 2017, sous le parrainage de Pascal de Petrini, Executive Vice-President Strategic Resource Cycles Danone.

D'autres invités prestigieux et transdisciplinaires ont participé à cette édition : Janadas Devan, Directeur de The Institute of Policy Studies et Chef des Government Communications pour le Ministre de la Communication et de l'Information, le Professeur Nadia Thalmann Directeur de l'Institute for Media Innovation à la Nayang Technology University (NTU), « mère » de l'humanoïde Nadine, le Chef Exécutif du Maritime and Port Authority of Singapore (MPA) Andrew Tran, de Taberna Wine Academy, le premier et unique Master of Wine de Singapour Tan Ying Hsien, l'architecte de la National Gallery Jean-François Milou et l'acteur et scénariste singapourien Hossan Leong.

Le Professeur Xavier Pavie, directeur académique du programme "Grande Ecole" à Singapour et du centre iMagination[1] à l'ESSEC Business School, nous présente ce séminaire, reflet de l'état d'esprit pionner de l'ESSEC.

 

Le Professeur Nadia Thalmann et le Professeur Xavier Pavie.

www.lepetitjournal/com/singapour ? Qu'est-ce que « iMagination week » et quels sont les objectifs de ce séminaire ?

Xavier Pavie ? iMagination week incite les étudiants à comprendre que la société de demain n'est possible qu'à travers leur imagination et leur engagement. Il s'agit d'une semaine intense de séminaire, rythmée par des conférences plénières, des moments de partage, d'échanges, de découverte ; et autour du travail en équipe.

Le thème de cette année est « Cité politique, politique de la cité : mon rôle dans la cité en 2050 ». Les étudiants doivent présenter à la fin de la semaine, et par groupe de cinq, quels sont les enjeux de la cité, de la politique, et du rôle de tout un chacun en 2050. Cette date très lointaine est donnée volontairement car il s'agit d'une réflexion sur le long terme. Les élèves sont habituellement confrontés à des analyses à court et moyen terme, par exemple dans le cadre d'un business plan pour les quelques années à venir ; on souhaite ici réussir à leur faire penser le futur, avec imagination et créativité.

Pour cela nous avons développé pour eux et avec eux une méthode transdisciplinaire, en les aidant à se projeter dans leur futur et en les confrontant à des personnalités reconnues dans leur domaine, comme par exemple le Professeur Nadia Thalman, mère de l'humanoïde Nadine, qui travaille sur les robots à très long terme.

Pouvez-vous nous en dire plus sur cette approche transdisciplinaire ?

- Notre objectif pour cette iMagination week est de 3 ordres. Il s'agit en tout premier lieu de réussir à faire en sorte que les étudiants travaillent avec des personnes qui sont différentes d'eux. Nous avons en effet des personnes de différentes origines et nationalités (indiens, européens, chinois, ?) et avec des parcours et expériences différentes (ceux qui ont intégré après prépas, des ingénieurs qui rejoignent le cursus, des pharmaciens, des littéraires, etc.) et tous doivent apprendre à travailler ensemble. Ensuite, il s'agit de s'ouvrir l'esprit et d'acquérir de la créativité dans les projets. Enfin, les étudiants de tous les horizons doivent réussir à penser le futur, à long terme.

Pour réussir tout cela, il n'y a qu'une façon, c'est la transdisciplinarité. Il faut les exposer à des choses qu'ils ne connaissent pas. Notamment cette semaine, nous avons travaillé sur l'art, l'architecture, la pâtisserie, la politique, la science, ? tout ce qui n'a rien à voir avec le management en particulier. Et dans chaque domaine, nous avons fait intervenir des personnalités reconnues dans leur domaine. L'association de toutes ces disciplines déstabilise les élèves et les pousse à travailler ensemble, avec les autres, et à penser autrement.

La Transdisciplinarité est vraiment l'essence de cette semaine pour bien comprendre et ressentir que le futur ne se pense pas par discipline, par silos, mais avec d'autres et avec toutes les disciplines mêlées.

Au programme de la semaine, on trouve le projet « Build Your Own Course (BYOC) » (Imagine ton cours). Une idée originale !

- C'est quelque chose d'assez inédit que nous proposons à l'ESSEC en effet. Les cours sont au départ proposés par les professeurs en fonction de leurs recherches, et les étudiants sont incités à interagir, à donner leur avis sur le contenu et sur la forme de tous les cours de leur cursus.

Pendant le projet BYOC, ils travaillent sur les leçons existantes et imaginent de nouveaux cours tels qu'ils souhaiteraient les suivre, et qui seront alors intégrés à leur programme. Plus tard, ils ont même la possibilité, sur une base de volontariat, de travailler sur les chapitres avec les professeurs.

Nous voulons une vraie implication des étudiants. Cela fait partie intégrante de leur formation en vue d'une meilleure autonomie et indépendance, d'une meilleure prise d'initiative et de décision des futurs managers.

Quelques mots sur l'?uvre créée par l'artiste Yip Yew Chong pendant cette semaine.

- L'objectif de cette collaboration avec l'artiste Yip Yew Chong, notre artiste en résidence, est bien sûr le processus d'imagination et de créativité. Il ne s'agit pas de commenter une ?uvre, mais d'interactions, de réflexions autour de la création par l'artiste. Le titre de l'?uvre est « Beyond Mountains ». Le chemin et le résultat sont absolument formidables, les élèves ont adhéré à l'idée et ont beaucoup participé.

iMagination week - artist Yip Yew Chong (c) ESSEC Business School

L'artiste Yip Yew Chong. Création de l'oeuvre "Beyond Mountains"

Propos recueillis par Cécile Brosolo (www.lepetitjournal.com/singapour), le Mardi 17 janvier 2017

[1] Le centre iMagination de l'ESSEC est dédié à l'imagination, à l'innovation et à la transdisciplinarité, il a pour but de former les managers d'aujourd'hui et de demain à comprendre le monde en mouvement tout en les rendant acteurs du monde à construire.

Photos (c) ESSEC Business School

Lire notre article sur la première édition de iMagination week : ici

Cecile Brosolo

Cécile Brosolo

Ingénieur de formation et passionnée par la photo, Cécile s'intéresse en particulier à la science et à la technique, à la photographie et à l'environnement.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Bonne fête Maman

Si la fête des Mères a un caractère quasi universel, elle ne se fête pas à la même date partout dans le monde. En France, instituée, par une loi de 1950, on la célèbre le dernier dimanche de Mai. Quan

Communauté

#MAVIEDEXPAT

Cédric Vrolant, photographe à Singapour, vers un nouvel envol !

Première expatriation à Singapour il y a cinq ans pour Cédric Vrolant, et l’histoire d’une belle reconversion pour cet ingénieur vers la photographie professionnelle. Concert de « M », de Vianney, de

Vivre à Singapour

Bonne fête Maman

Si la fête des Mères a un caractère quasi universel, elle ne se fête pas à la même date partout dans le monde. En France, instituée, par une loi de 1950, on la célèbre le dernier dimanche de Mai. Quan

Sur le même sujet