Covid19 : Les enfants peuvent se mettre en quarantaine avec leurs parents à Shanghai

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 07/04/2022 à 21:30 | Mis à jour le 08/04/2022 à 14:09
Une mère et sa fille à Shanghai

Il s’agissait de l’un des problèmes les plus émouvants du confinement – des images d’enfants séparés de leurs parents lorsque l’un d’entre eux ou les deux sont testés positifs à la COVID-19.

 

Jusqu’à présent, les règles stipulaient que les enfants testés positifs devaient être envoyés dans des hôpitaux pour enfants spécifiques, sans leurs parents, tandis que les parents testés positifs devaient être envoyés dans des lieux de quarantaine de masse, séparés de leurs enfants.

Les responsables ont maintenant assuré que c’était une chose du passé, avec des parents – qu’ils soient positifs ou non à la COVID-19 – autorisés à rester avec leurs enfants infectés dans des centres de quarantaine.

80% des parents d’enfants patients seraient positifs à la COVID-19 à Shanghai

L’un de ces centres se trouve au Shanghai New International Expo Center, qui peut accueillir jusqu’à 15.000 patients présentant de légers symptômes de COVID-19 et des cas asymptomatiques.

Une section a été rénovée et est supervisée par le Centre médical pour enfants, avec près de 1 000 lits réservés aux familles avec enfants.

Plus de 80 % des parents d’enfants patients seraient positifs à la COVID-19 en raison d’une infection croisée entre les membres de la famille. Pour les autres parents qui sont négatifs à la COVID-19, les médecins leur permettent de rester avec leurs enfants après les avoir informés des risques.

Les règles précédentes avaient conduit les consulats étrangers à faire pression pour le changement et à présenter une pétition des résidents de Shanghai, l’argument étant avancé que séparer les enfants de leurs parents est plus dommageable que la mise en quarantaine ensemble, même si certaines personnes sont encore négatives, en particulier lorsque les cas sont bénins ou asymptomatiques.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'éditon Shanghai.

À lire sur votre édition locale