Samedi 19 septembre 2020

CULTURE – Monstres & fantômes chinois

Par Elise Pouget | Publié le 29/10/2019 à 21:52 | Mis à jour le 30/10/2019 à 01:24
Photo : Même en Chine, les vampires sont de sortie !
chine-monstres-fantomes-chinois

Cette semaine a lieu la fête païenne d'Halloween, suivie de la catholique Toussaint, qui marquent l'entrée dans l'hiver dans nos cultures occidentales. Ces fêtes des morts et monstres surnaturels ne sont pas véritablement célébrées en Chine, toutefois, dans le folklore chinois, nous retrouvons toute une mythologie horrifique surprenante pour cette civilisation à bien des égards pragmatique. Voici un petite plongée dans le monde des esprits, de l'épouvante et du fantastique chinois.

 

A l'origine, le culte des ancêtres...

Présent depuis l'antiquité, ce culte ancestral était réservé à l’origine aux souverains et aux seigneurs. On célèbre le chef, le héros, le père, l'homme illustre au-dessus de tous les autres. Il joue un rôle central dans la pensée et dans les pratiques religieuses de la civilisation chinoise et a perduré en cohabitant avec les spiritualités taoïste, bouddhiste, islamique et durant toute la période communiste. Cette pratique immémoriale entretient une proximité forte avec la pensée confucéenne qui insiste sur la piété filiale. Les liens de communication entre les vivants et les morts doivent être entretenus et célébrés. L'ancêtre se voit offrir des sacrifices de nourriture au moment des fêtes, de l'anniversaire du défunt ou de l'ancêtre légendaire d'une famille et parfois, offrir des petites bouchées avant les repas.

 

fantomes-chine-shanghai

 

La tablette funéraire de l'ancêtre, portant le nom et la date de naissance du défunt, se trouve traditionnellement dans la salle principale de la maison, ou dans le temple ancestral de la famille, voire du clan. Il est de coutume de brûler de l'encens et du papier-monnaie. Des visites au cimetière font également partie du culte, particulièrement pour le nettoyage au moment du Qingmingjie. En perpétuant ainsi la mémoire de ses ancêtres, les descendants s'assurent de leurs bénédictions et de leur bienveillance envers la famille. Garant et symbole de l'ordre moral, leur présence quotidienne rappelle à chacun ses devoirs et les modèles de vie à suivre.

Les autels familiaux ont tendance à disparaître dans les maisons modernes. On trouve encore de nos jours, ces petits autels domestiques dans certains restaurants ou habitations chinoises mais davantage à la campagne que dans les grands centres urbains. Il est possible également de visiter d'anciens temples des ancêtres de grandes familles locales parfois fusionnés avec le temple taoïste ou celui dédié à Confucius.

Notre coup de coeur : Le Temple des ancêtres de la famille Chen, Canton.

Magnifique ensemble architectural construit en 1894, ce temple renferme neuf salles, six cours intérieures et dix-neuf bâtiments reliés par des corridors. Le style des décorations et son incroyable diversité en font une architecture unique en son genre ! 

Adresse : 7, Zhongstan Qilu, Guangzhou

 

temple-ancetres-chen-guangzhou

 

 

Connaissez-vous la fête chinoise des fantômes ?

 

fantomes-chine-monstres

 

La Fête des fantômes (zhongyuanjie 中元节 ) a lieu chaque année le 15ème jour du septième mois lunaire, dit "mois des fantômes". Pendant cette période, les esprits n'ayant pas pu trouver la paix reviennent sur terre. N'ayant pas reçu suffisamment de culte de leur famille, âmes solitaires, morts loin de leur pays natal, mort violente ou mauvaise conduite, les raisons de leur errance sont multiples. Ils sont susceptibles de jouer des mauvais tours, d'affecter la santé, ou d'attirer la malchance. Pour les aider à s'apaiser, les vivants doivent leur offrir des repas réconfortants, des banquets nocturnes et des cérémonies. 

Devant les temples, on installe une longue table pour que chacun y dépose ses offrandes. Pour être certain de satisfaire à la demande, on fait appel à des moines bouddhistes et taoïstes pour des récitations de sutras qui ont le pouvoir de multiplier la nourriture fantomatique. Trois effigies divines en papier doivent contenir les fantômes trop turbulents : le Dieu des montagnes, le Dieu de la Terre et le Roi des fantômes.

 

Petite sélection de monstres, démons et fantômes chinois :

Le folklore chinois comprend une grande variété de créatures surnaturelles, issues de légendes locales, du culte des ancêtres, de textes bouddhiques ou taoïstes.

- Les Démons-Juges des Enfers

fantomes-chine-shanghai

Selon les doctrines bouddhiques, les enfers seraient un purgatoire où les défunts expient leurs fautes sous les tortures avant de rejoindre le cycle des réincarnations. La vision chinoise de l'enfer est une sorte de miroir de la vie sur terre, surtout de son organisation administrative... : les enfers s’organisent en cours pénales présidées par des rois-juges, assistés de centaines de clercs et de démons tortionnaires. Les fonctionnaires des enfers notent sans cesse les actions des vivants sur des registres en vue de leur jugement. Les tortures sont infligées selon les mauvaises conduites : les menteurs ont la langue coupée, ... Finalement, l'argent des morts que les vivants brûlent ont pour but de gentiment corrompre les bureaucrates infernaux dans l'espoir d'alléger les peines.

 

- Mogwai 魔鬼 ou Monstre :

Le mogwai est une espèce de lutin qui possède des pouvoirs surnaturels, qu'il utilise souvent pour faire du tort aux humains. Ces petits montres ont la fâcheuse manie de se reproduire pendant les nuits pluvieuses... Cela ne vous rappelle rien ? 

 

- La Renarde aux 9 queues :

fantomes-chinois

Les Esprits Renard peuvent être bons ou mauvais. Ils apparaissent généralement sous les traits de belles et jeunes femmes. Elles séduisent les hommes, pour ensuite manger leur cœur (ou leur foie) et ainsi conserver leur belle apparence et leur immortalité, parfois même devenir humaines. Mais toutes ne sont pas mauvaises ! Certaines légendes chinoises racontent des histoires de Renardes à neuf queues généreuses et amicales.

 

- Le Jiangshi ou Vampire

fantomes-vampire-chinois

Un jiangshi ("cadavre") serait un humain à l'aspect cadavérique, contrôlé par des prêtres taoïstes et tentant de dévorer les vivants ou d'absorber leur Qi. C'est un peu un mix entre le zombie et le vampire. Ils sont toujours représentés en habit de fonctionnaire de la dynastie Qing avec un talisman Fu collé sur le front pour les contrôler. Ils se déplacent par bonds, ce qui a tendance a les rendre plus comiques qu'effrayants...

 

- Zhong Kui 馗 Le Roi des fantômes

roi-des-fantomes-chine

La légende raconte que Zhong Kui est le fantôme d'un homme qui n'a pas réussi les examens de la fonction publique et s'est suicidé. Il est ensuite devenu un chasseur de fantômes à la demande du Roi des Enfers. Il lui donna alors le titre de "Roi des fantômes" et lui demanda de prendre en charge et de maintenir la discipline et l'ordre dans le monde des fantômes. Décrit comme un homme féroce au visage noir et à la barbe comique brandissant une épée magique, des portraits de lui sont accrochés dans les maisons chinoises à la fin de l'année lunaire pour effrayer les mauvais esprits et les démons.

 

- Diao si gui 吊死鬼

fantome-chine

Ce sont les fantômes de personnes mortes par pendaison pour diverses raisons (exécution, suicide, accident). Ils sont généralement représentés avec de longues langues rouges qui sortent de la bouche et tentent de nous séduire... Cela ne doit pas être évident à priori !

 

- E gui 餓鬼

fantomes-chine

Il s'agit des "fantômes affamés" qui font partie du cortège de revenants à sustenter lors de la Fêtes des Fantômes. Esprits des personnes cupides, ils ont été condamnés à souffrir de la faim après leur mort. Les e gui sont généralement décrits comme ayant une peau verte, une bouche trop petite pour ingérer des aliments et un gros ventre. Ce fantôme souffre d'une faim insatiable et se promène dans les rues et les cuisines à la recherche d'aliments décomposés, de déchets ou de chair pourrie. Voilà qui pourrait aider au recyclage ! 

 

- Gui po 鬼婆

Il s'agit de fantômes qui prennent la forme d'une vieille femme paisible et conviviale. Ils peuvent être les esprits des "ayi" qui travaillaient comme domestiques dans les familles riches. Ils reviennent pour aider leurs anciens maîtres en matière d’entretien ménager ou pour s’occuper de jeunes enfants et de bébés. Vous n'allez plus voir votre ayi de la même façon !

 

- Heibai Wuchang 無常

fantomes-chine

Ces deux divinités sont chargées d'escorter les esprits des morts aux Enfers. Ils sont parfois vénérés comme des divinités de la fortune : selon la personne qu'il rencontre, le Wuchang Gui peut apparaître soit comme une divinité qui récompense la personne pour ses bonnes actions, soit comme une divinité malveillante qui punit pour avoir commis le mal.

 

- Yanluowang 阎罗王

demon-chine

Voici le Roi des Enfers ne personne. Le roi des Enfers dirige un petit personnel de démons souvent représentés avec une face animale, chargés de capturer les âmes méchantes et de tourmenter les damnés. Ce sont eux-mêmes des créatures ayant mal tourné ; leur fonction est ainsi une sorte de punition. À l’issue de leur peine, qui peut parfois être très longue, les âmes sont réinsérées dans le cycle des réincarnations après l’absorption d’une potion d’oubli.

 

- Nü gui

fantome-chine

Voici un fantôme féminin mystérieux aux cheveux longs et à la robe blanche. Il s'agit de l’esprit d’une femme qui s’est suicidée après avoir été battue par son mari ou abusée sexuellement. Elle revient pour se venger.

 

- Shui gui 水鬼

Ce sont les esprits des personnes qui se sont noyées. Ils se cachent dans l'eau, à l'endroit où ils sont morts, entraînent leurs victimes sans méfiance sous l'eau et les noient pour s'emparer de leurs corps, et les remplacer dans la vie réelle.

 

- Wutou gui 頭 鬼

fantomes-chine

Ces fantômes sans tête errent sans but. Ce sont les esprits de personnes tuées par décapitation. Le wutou gui aborde les gens la nuit et leur demande où est sa tête... Ils sont parfois décrits portant leur tête sur le côté.

 

- Yuan gui 冤鬼

Voici les esprits des personnes victimes d'injustice. Ces fantômes ne peuvent ni reposer en paix ni se réincarner.. Ils parcourent le monde des vivants, déprimés et inquiets, et cherchent constamment à faire justice. Dans certains récits, ces fantômes approchent des personnes vivantes et tentent de communiquer avec elles pour les amener à des indices ou des preuves. Il faut alors essayer de les aider à laver leurs honneurs ou faire en sorte que justice soit rendue.

 

- Zhi ren 金童玉女

fantomes-chine

Ces flippantes petites poupées sont fabriquées à partir de papier et brûlées comme des offrandes aux morts pour devenir les serviteurs du défunt. Elles vont généralement par deux - un homme et une femme - et ne sont pas exactement des esprits elles-mêmes, mais elles peuvent faire ce que leur demandent leurs maîtres décédés... Qui se rappelle de Chucky ?

 

 

Même les fantômes ont droit à l'amour !

 

fantomes-chine-mariage

 

Le " minghun ", le mariage des fantômes, est une tradition millénaire en Chine particulièrement dans les régions rurales du nord du pays. Selon la croyance populaire, le défunt ou défunte célibataire ne pourra véritablement trouver le bonheur après sa mort qu'en trouvant un "conjoint fantôme". Ces mariages de fantômes sont de plus en plus nombreux en Chine, et les familles sont prêtes à débourser des petites fortunes pour trouver chaussure au pied de leurs disparus. La demande est telle que l'on assiste à un véritable trafic de dépouilles ! Les vols de dépouilles se multiplient dans toute la Chine et chaque année de véritables réseaux de pilleurs de tombes sont démantelés.

 

 

Les lieux hantés de Chine à visiter :

- L'ancienne résidence de Cao Xueqin, Pékin.

fantomes-chine-pekin

Le grand écrivain de la dynastie Qing y écrivit Le Rêve dans le Pavillon Rouge, l'un des quatre grands romans classiques de la littérature chinoise. Des habitants du voisinage prétendent y entendre parfois la nuit le son spectral d'instruments traditionnels accompagnés d'une femme récitant de la poésie.

 

- Le manoir du Prince Gong, Pékin.

fantomes-chine-shanghai

Ce manoir du district de Xicheng avait pour premier propriétaire He Shen, un responsable de la dynastie Qing réputé pour son extrême malhonnêteté, et qui comptait 80 concubines. Les habitants affirment qu'il est hanté par le fantôme de sa femme, décédée des suites de sa longue dépression causée par la mort de leur plus jeune fils au cours d'une bataille.

 

- Nam Koo Terrace, Hong Kong. 

fantomes-chine

Selon des témoins, des fantômes féminins hanteraient ce bâtiment historique situé à Wan Chai, depuis l'époque où il aurait servi de caserne pour l'armée japonaise...

 

- Le complexe communautaire Sai Ying Pun, Hong Kong.

fantomes-chine-hong-kong

Cet ancien dortoir pour les infirmières avant la Seconde Guerre mondiale, puis lieu d'exécution par l'armée japonaise pendant la guerre, pour finir en hôpital psychiatrique de l'après-guerre jusqu'aux années 1970 serait hanté... Allez savoir pourquoi !

 

- Le Qiu Mansion, Shanghai.

fantomes-monstres-chinois

Construites de façon identique par deux frères paysans devenus millionnaires au début du XXème siècle, ils y jouissaient d'un style de vie somptueux, avec un jardin peuplé de paons, de tigres et de crocodile. L'un des hôtels a été rasé dans les années 50 et, pour faire place à de nouvelles tours, le dernier hôtel devait être transféré dans un nouvel emplacement en 2009. C'est à partir de ce moment que des ouvriers ont prétendu avoir été victimes de morsures d'animaux étranges...

 

 - Wukang Mansion, Shanghai.

fantomes-chine-shanghai

Cette superbe bâtisse a été conçue par le célèbre architecte hongrois Ladislav Hudec. Au cours de la Révolution culturelle de 1966-1976, elle fût le lieu de persécutions de ceux considérés comme des « ennemis de l' Etat » par les Gardes Rouges. Les habitants du quartier considèrent depuis que les fantômes des persécutés hantent le bâtiment. 

 

 

Conseils de films pour une soirée d'effrois... ou de fous rires :

- Mr Vampire, de Ricky Lau, 1985.

Voici un film culte de kung-fu horror comedy, genre créé en 1980 par le célèbre Sammo Hung, grand ami de Jackie Chan, avec qui il a été formé à l’école de l’Opéra de Pékin. Les vampires sont prétextes à des scènes à la théâtralité bouffonne, pleines d'absurdité et d'humour potache. Ces Jiangshi ont un talisman sur le visage qui les immobilise, si on le retire, ils deviennent complètement enragés, sautent, ou font du kung-fu... 

 

     

    - Histoires de fantômes chinois, de Tsui Hark, 1987.

    Ning est un jeune inspecteur des impôts. Un soir, voulant fuir une horde de loups, il se réfugie dans un temple abandonné. Il y rencontre une belle et envoûtante jeune femme. Mais le lieu est le repaire de fantômes maléfiques, combattus par le talentueux moine taoïste Yen. Ce film culte est célébrissime ! A la fois comique, sombre et lyrique, il alterne une multiplicité de registres.

     

     

     

    - The Eye, de Danny et Oxyde Pang, 2002

     

    Aveugle depuis son enfance, Mann recouvre la vue grâce à une transplantation expérimentale de cornée. Mais depuis l’opération, des événements inexplicables perturbent son existence, des ombres qui surgissent sans crier gare dans son champ de vision pour lui prédire des morts à venir. Pas forcément le plus original mais très efficace ! The Eye a connu plusieurs suites et a fait l’objet d’un remake de Xavier Palud et David Moreau, avec Jessica Alba.

     

     

    A lire sous la couette : 

    - Les Contes étranges du studio du bavard, de Pu Songling.

    Le Liaozhai zhiyi, appelé également Récits extraordinaires du Pavillon des Loisirs, est un recueil de contes fantastiques écrit sous la dynastie Qing et faisant intervenir des êtres surnaturels. L'un des thèmes récurrent est celui du lettré séduit par un fantôme, plus souvent décrit comme bienveillant que féroce, mais néanmoins dangereux de par sa nature. Ces contes ont été de nombreuses fois adaptés à l'écran, notamment l'histoire de « la Femme à la peau peinte. »

     

    - Ce dont le Maître ne parlait pas, de Yuan Mei.

    Yuan Mei occupe une place originale dans l'histoire de la littérature chinoise sous les Qing. Ses audaces, sa conduite scandaleuse, sa liberté de pensée et sa créativité poétique, lui ont valu une grande popularité. Cent trente-cinq récits de rêves étranges nous sont racontés : revenants, morts-vivants, descentes aux enfers, ensorcellements, de possessions...

     

    - Le Voyage en Occident, de Wu Cheng'en.

    Dans ce grand classique de la littérature chinoise, le célèbre Roi des Singes Sun Wukong affronte une série d'épreuves lors de son voyage en compagnie du moine Xuanzang. Ils rencontrent et combattent tout un florilège de démons, monstres et esprits divers.

     

    chine-fantomes-monstres

     

    - Le Shanhaijing ou Classique des montagnes et des mers, attribué à Yu le Grand.

    Il s'agit d'un recueil de données géographiques et de légendes de l’Antiquité chinoise composé entre les Royaumes combattants et les Han. C’est la source principale des mythes chinois anciens encore très populaires.

     

    Sources : Wikipedia, China Daily, Chine informations, Le Monde.

     

    Nous vous recommandons

    ep

    Elise Pouget

    Secrétaire de rédaction. Après une formation artistique universitaire, Elise Pouget se spécialise en infographie et travaille en tant que Chargée de communication à Toulouse avant de s'installer en Chine en 2015.
    2 Commentaire (s)Réagir
    Commentaire avatar

    Frogie43 ven 27/12/2019 - 03:55

    Bravo....Le Lotus bleu n'a qu'à bien se tenir....Quoi que...?

    Répondre
    Commentaire avatar

    Blanchard mer 30/10/2019 - 01:27

    Merci pour ces billets historiques et leurs compléments bibliographiques toujours instructifs.

    Répondre

    Actualités

    DIPLOMATIE

    COVID-19 - La Chine célèbre sa victoire

    Alors que le Covid-19 fait toujours rage aux États-Unis et en Inde, et que l’Europe fait face à un rebond post-estival, la Chine a célébré en grande pompe sa victoire contre le virus le 8 septembre.