Lundi 23 novembre 2020

TRADITIONS – Le casse-tête (chinois) des noms et prénoms

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 06/03/2016 à 20:30 | Mis à jour le 06/03/2016 à 05:27

Quelles sont les règles de transmissions des noms en Chine ? Sont-elles les mêmes dans toutes les familles ? Quels sont les usages les plus courants et comment les Chinois choisissent-ils le prénom de leurs enfants ? Généalogie et filiation dans la culture mandarine sont assez surprenantes? 

La Chine est le plus ancien pays au monde à utiliser les noms de famille. La pratique remonte en effet à plus de 4000 ans alors qu'elle ne s'est répandue en Europe qu'au 12ème siècle.  

Les cousins Lu partagent plus qu'un nom de famille... (Crédit photo : MD)

La transmission du nom de famille (xing) en Chine est très simple, l'enfant reçoit à la naissance le nom de famille de son père et les exceptions sont rares. Pas question en effet de choisir le nom de la mère ou même les deux. A noter que lorsqu'elle se marie, la femme chinoise ne prend pas le patronyme de son mari et garde son nom de jeune fille. 

Tous les Chinois, ou en tout cas ceux de l'ethnie Han, possèdent un nom de famille d'une syllabe, et un prénom d'une ou deux syllabes. Sur les documents officiels et à l'oral, un Chinois se présente toujours en utilisant son nom complet, en débutant par son nom de famille. On dit ainsi MAO Zedong ou XI Jinping. Je parle des Han en effet car les représentants des 55 minorités ethniques partagent la caractéristique de porter des noms bien différents de ce que l'on connaît, à consonance moins "mandarine". De plus, la transmission du patronyme varie d'une ethnie à l'autre. Concentrons-nous donc sur les règles partagées par la majorité de la population. 

On compte de nos jours plus de 3 000 noms de famille en Chine. Cependant, il y aurait cent noms de famille partagés par 85 % de la population Han. On dénombre presque 100 millions de WANG, plus de 90 millions de LI et pas moins de 88 millions de ZHANG ! Et ce n'est pas sans poser problème. Dans les banques et les institutions, il y a parfois plus de 300 personnes qui possèdent les mêmes noms et prénoms ! Car certains prénoms sont aussi plus populaires que d'autres?  

Comment les Chinois choisissent-ils les prénoms (mingzi) de leurs enfants ?
Dans certaines familles, une ancienne coutume, le Xian ren yi li ze est encore pratiquée. Cette règle détermine la première syllabe du prénom des enfants, génération après génération. Je m'explique. Prenons par exemple la famille LU. Tous les frères et s?urs de la famille LU reçoivent un prénom qui débutent par exemple par Jia : ainsi, Jiachang, Jiarong, Jiacheng, Jiaxing, et Jiabao, 

Devenus adultes, les pères donneront à leurs enfants respectifs un prénom dont la première syllabe est Zhi : Zhixi, Zhian, Zhiwei, Zhidong, Zhizhong? tous les cousins partageant donc non seulement le même nom de famille mais aussi le préfixe de leur prénom. Et ainsi de suite pour les générations suivantes.

Le lecteur avisé notera que cette règle s'applique du côté paternel et essentiellement pour les descendants masculins? 

Outre cette coutume, l'attribution d'un prénom pour les Chinois relève à la fois de la poésie et de la superstition. Généralement, l'aîné reçoit un prénom fort, signifiant qu'on place beaucoup d'espoir sur lui et les cadets portent des prénoms moins lourds de sens. Quand il y a eu un décès d'un enfant ou un événement tragique lors de la grossesse, le nouveau-né recevra peut être un prénom qui le protégera (An, la sécurité). 

Il existe en Chine de nombreux prénoms qui signifient la clarté (Ming), la réussite (Youcheng) ou le trésor (Bao) avec la croyance sous-jacente qu'un prénom donné à un enfant détermine son destin? Enfin, il existe bel et bien des prénoms "pour garçons" et d'autres "pour filles", signifiant en fait des attributs considérés comme plutôt masculins (Shaozu, le respect des ancêtres ; Qiang, la force) ou féminins? (Ting, la grâce ; Hua, la fleur ; Mei, magnifique).  

Et vous ? Avez-vous déjà un prénom chinois ? Il existe deux méthodes pour vous choisir un prénom en mandarin. Soit, à partir de la consonance du prénom en français (David se traduit en Dawei, Marc en Make, etc) ; soit de façon tout à fait libre ! Choisissez un thème, une qualité, un pseudo, une plante ou un animal qui vous plait et surtout demandez conseil ! C'est ainsi que mes anciens collègues m'ont surnommée Mogen, adaptation purement phonétique de mon prénom que je partage avec... Morgan Freeman !

??? Morgane Delaisse www.lepetitjournal.com/shanghai Lundi 7 mars 2016 (rediffusion)

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

COMMUNAUTÉ

INTERVIEW – Doucéa, Trophée Green Business

Natacha Tarascon, fondatrice de Doucéa, fut désignée comme l’une des trois gagnantes du trophée Green business 2020 lors du gala de la CCI France Chine le 23 Octobre 2020, par les membres du jury.

Expat Mag

Singapour Appercu

La tête dans les étoiles avec Claudie Haigneré

A Singapour, dans le cadre du festival vOilah! 2020, une conférence en ligne a été organisée pour recueillir le témoignage de femmes scientifiques. Lepetitjournal.com a rencontré l’une d'elles.

Sur le même sujet