Samedi 24 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Où se loger en Corée du Sud ?

Par La Rédaction Séoul | Publié le 05/02/2018 à 20:00 | Mis à jour le 19/02/2018 à 01:08
Photo : Agence immobilière à Séoul
séoul budongsan agence immobilière info pratique se loger en corée du sud

Aussi enrichissante soit elle, l’expatriation n’est pas toujours évidente… Elle demande souvent de s’adapter à une nouvelle culture, de nouvelles règles, un nouveau style de vie mais avant tout de s’installer dans le pays.

L’immobilier sud-coréen est assez différent de ce dont on a l’habitude en France ; entre loyer et « jeonse » il est parfois dur de s’y retrouver.

Pour vous aider à y voir plus clair, le petit journal de Séoul vous a préparé un récapitulatif des différentes options de logement afin de vous aider à choisir ce qui vous convient le mieux !

 

Bon à savoir : Les sud-coréens utilisent l’unité de mesure « pyeong » qui équivaut approximativement à 3,3m².

 

Ce qui est sans doute le plus dur à comprendre dans le domaine de l’immobilier en Corée du Sud est ce qu’on appelle « jeonse ». Ce type de contrat est unique à la Corée et fait référence à la façon de louer.

Au lieu de payer un loyer, le locataire doit verser une somme importante équivalente à environ 75% de la valeur marchande et n’aura ainsi pas à verser de loyer pour toute la durée du contrat (généralement 2 ans et renouvelable). Lorsque le contrat arrive à terme, le propriétaire rend cette somme au locataire.

Bien qu’aucun loyer ne soit versé, les charges doivent être réglées mensuellement au près du propriétaire.

 

Une autre option, plus familière au système français, est la location mensuelle, appelée « wolse ». En revanche, il faut savoir que si en France la caution est généralement équivalente à plus ou moins un mois de loyer, la caution en Corée du Sud est nettement plus élevée. Il faudra compter au minimum 10~15 millions de won (7,500 ~ 11,000 €) pour un loyer mensuel de 500,000 won (370€). A noter, les charges ne sont jamais comprises dans le prix du loyer.

 

 

Types de logement :

 

  • Appartement

En général regroupé en plusieurs immeubles de plus de 10 étages, les appartements se trouvent dans des quartiers assez résidentiels. A Séoul notamment où la densité de population pousse l’immobilier à s’étendre à la verticale, les appartements sont adaptés aux familles et ont plusieurs chambres.

Pour qui ?

Si votre séjour en Corée est plutôt de longue durée et que vous voulez vivre dans un quartier résidentiel avec un espace habitable assez vaste pour vous et votre famille.

 

  • Officetels

Fusion des mots bureau (office) et hôtel, les officetel font référence à des logements qui se trouvent dans des immeubles dont les premiers étages sont réservés à des bureaux. Les bâtiments sont souvent relativement neufs et à l’architecture moderne.

Pour qui ?

Ce type de logement est plutôt destiné aux célibataires qui souhaitent vivre plus près de leur lieu de travail mais il est possible d’y vivre en famille.

Si vous restez en Corée pour au moins un an, que vous souhaitez un logement pratique, en ville et sécurisé.

 

  • One-room

Comme son nom l’indique, ce logement est un studio une pièce, souvent équipé mais pas toujours meublé. Les one-room sont généralement moins cher que des offitel ou appartements de même taille.

Pour qui ?

Idéal si vous vivez seul et que votre séjour en Corée est de moins d’un an.

 

  • Villa

Loin de l’image française d’une villa luxueuse avec vue sur la piscine, ce terme désigne des bâtiments de 4 ou 5 appartements. 

Pour qui ?

Si vous vivez seul ou à deux et restez en Corée plus d’un an.

 

  • Hasukjib

Ce logement est en fait une sorte de dortoir dans une maison, la location est peu chère et les repas souvent inclus dans le prix mensuel. La location se fait à la chambre et les salles d’eau sont communes.

Pour qui ?

Les étudiants, les touristes qui veulent vivre une expérience plus sociale que les hôtels. Pour ceux qui n’aiment pas cuisiner et qui recherche un logement à faible coût.

 

  • Gosiwon

Similaire au hasukjib, les chambres y sont encore plus petites et les repas non-inclus. Les salles d’eu et cuisine sont communes.

Pour qui ?

Pour les étudiants et personnes recherchant un logement sur court à moyen terme et à faible coût.

 

  • Homestay

Cette option est idéale si vous voyagez seul et vous voulez vous imprégner de la culture coréenne. Une famille coréenne vous loue une chambre de leur logement à la semaine ou au mois selon la durée de votre séjour. Une des options les moins chères pour se loger en Corée.

Pour qui ?

Pour les séjours courts, touristes et étudiants. Pour ceux qui souhaitent vivre à la coréenne et n’ont pas peur de sociabiliser.

 

 

Chercher son logement :

Si vous parlez coréen, vous pouvez vous rendre directement dans une agence immobilière (budongsan) ou utiliser les applications du type Jikbang et Dabang. Quelques agences immobilières proposent aussi des services en anglais.

Une autre méthode efficace est de se renseigner sur les réseaux sociaux et les groupes de francophones en Corée où les membres postent régulièrement des petites annonces.

 

 

logo seoul

La Rédaction Séoul

L'édition de Séoul de lepetitjournal.com, le média de référence des Français, francophones et francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet