Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2285

6 parcs naturels à découvrir aux portes de Santiago

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 12/08/2021 à 12:00 | Mis à jour le 12/08/2021 à 12:00
deux personnes sont en haut du montage apres un treeking

Vous en avez marre de la pollution et du bruit de la ville ? Vous avez besoin de respirer et d'un panorama proche de Santiago pour vous évader le temps d'un weekend ? Lepetitjournal.com Santiago vous propose une liste de 6 parcs naturels de la cordillère des Andes pour faire de la randonnée à quelques pas de la capitale chilienne.

 

1. Parc naturel Quebrada de Macul

Ses trois sentiers principaux traversent une végétation spectaculaire où vous pourrez voir des cours d'eau et des cascades. Le chemin Estero, dont le niveau de difficulté est facile, parcourt moins de deux kilomètres le long d'un ruisseau. En revanche, il faut compter une demi-journée de marche, de difficulté moyenne, pour atteindre le Mirador de la U qui offre une vue magnifique sur la ville. Celle offerte par le mirador du Cerro La Cruz est encore plus jolie mais cette randonnée est réservée aux personnes les plus expérimentées, puisqu'elle est longue de 17 kilomètres (9 heures de marche).

Pour accéder au parc, prenez la Diagonal Las Torres et passez par l'Université Adolfo Ibáñez jusqu'à atteindre le Club de Huasos de Peñalolén, à côté duquel se trouve l'entrée du parc. Entrée gratuite.

2. Parc naturel San Carlos de Apoquindo

Près du stade de l'Université Catholique, à Las Condes, se trouve l'entrée vers l'une des zones naturelles les plus jolies de Santiago. Tous ses sentiers, Alto las Vizcachas, Alto del Naranjo, Cancha de Carrera, Morro las Papas, Morro del Guayacán, Mountain Bike y Monolito, ont un niveau de difficulté moyenne-haute et une distance comprise entre 5 et 12 kilomètres. Mais l'effort en vaut la peine car les vues sur la Cordillère et la vallée de Santiago, que l'on peut apprécier d'en-haut, sont parmi les meilleures.

Pour accéder au parc, rendez-vous jusqu'au secteur du stade de football San Carlos de Apoquindo et suivez les indications qui mènent jusqu'à l'entrée du parc. L'entrée est payante, CLP 2 000 pour les adultes, et 1 000 pour les enfants et les seniors.

 

 

3. Parc naturel Puente Ñilhue

Il est connecté au nord du parc San Carlos de Apoquindo et comprend trois sentiers de différentes difficultés. Vallecito est classé au niveau de difficulté moyenne et parcourt 5 kilomètres au sein d'une végétation boisée. Alto del Naranjo est un peu plus compliqué mais offre de belles vues sur Santiago et abrite un arbre centenaire, le quillay. Puente Ñilhue est aussi l'entrée au Cerro Provincia qui propose une randonnée de difficulté supérieure, d'une distance de 18 kilomètres aller-retour. À la cime, il est possible de voir d'autres sommets de la ville comme le Cerro Tambor et le San Ramón.

Pour accéder au parc, prenez le chemin Farellones jusqu'au kilomètre 5,3 et tourner à droite en direction du Cerro Provincia. Continuez sur 1 km jusqu'à l'entrée du parc. L'entrée est payante, CLP 2 000 pour les adultes, et 1 000 pour les enfants et les seniors.

4. Parc naturel Aguas de Ramón

C'est probablement l'un des spots de randonnée les plus populaires de Santiago pour être accessible aux personnes expérimentées, ou non. Il y a par exemple le sentier Canto del Agua, long d'un kilomètre, le chemin Paleontológica est aussi idéal pour les familles car il mène à l'endroit où ont été retrouvés les restes d'un gonfoterio, un genre de mammouth. Pour les plus chevronnés, il y a le sentier Los Peumos qui mènent à des cascades et des puits situés dans une jolie forêt. Le sentier le plus difficile est celui qui arrive jusqu'au fameux Salto de Apoquindo, avec des passages plus ou moins exigeants.

Pour accéder au parc, montez par Álvaro Casanova, à La Reina, jusqu'à l'intersection Onofre Jarpa, où se trouve l'entrée du parc. L'entrée est payante, CLP 2 000 pour les adultes, et 1 000 pour les enfants et les seniors.

5. Parc naturel Cantalao

Il est parfait pour les personnes peu expérimentées en randonnée, avec trois sentiers de difficulté facile et moyenne. Le Litre-Guayacán est le plus simple, mais pas le plus inintéressant puisque sa hauteur naturelle offre une vue sur tout Santiago. Les sentiers Torres et Alto Cantalao ont quant à eux une difficulté moyenne. Les deux sont longs de 2,5 à 3 kilomètres, bordés de cours d'eau, et offrent une vue sur la vallée et le sommet du Cerro La Cruz.

Pour accéder au parc, montez par la rue Las Palmas, à Peñalolén, jusqu'à l'accès du Club de Campo Militar, où se trouve aussi l'entrée au parc. L'entrée est payante, CLP 2 000 pour les adultes, et 1 000 pour les enfants et les seniors.

 

 

6. Parc naturel Farellones de Santa Elena

C'est peut-être l'un des circuits de randonnée les moins connus aux alentours de Santiago. Il est situé à Chicureo et offre deux sentiers idéaux pour les amateurs d'archéologie. Le sentier Farellones de Colina est long de 6 km (environ 2 heures de marche), en pleine forêt, et offre une vue panoramique sur les imposants murs de pierres taillées (farellones). Le chemin Punta de Roca, long de près de 17 kilomètres, permet d'atteindre d'autres sommets.

Pour accéder au parc, montez par la rue Santa Elena, à Chicureo, jusqu'à arriver au secteur de la croix, au pied du cerro, où se trouve l'entrée au parc. L'entrée est payante, CLP 2 000 pour les adultes, et 1 000 pour les enfants et les seniors.

 

Écrit et publié par Alexandre Hamon (vendredi 3 juin 2016)

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet